Musée d'Art et de Design de la préfecture de Toyama, Exposition d'affiches et de fauteuils de designers

Musée d’art et de design de la préfecture de Toyama

L'art du XXe siècle à l'œuvre

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Musée d’Art et de Design de la préfecture Toyama (TAD) est situé dans la ville éponyme entre les Alpes japonaises et la Mer du Japon. Niché aux abords d’un parc et offrant une vue sur le mont Tateyama, il abrite une impressionnante collection d’œuvres du XXe siècle, où artistes japonais et occidentaux se côtoient.

Inauguré en 1981, le musée a fait peau neuve récemment. Son nouveau bâtiment, datant de 2017, est l’œuvre de l’architecte japonais Hiroshi Naito. Le design du lieu, assez pur, donnant presque une impression de légèreté, est ouvert sur la ville et la nature environnante. Les salles intérieures et le toit-terrasse offrent une vue agréable sur le parc du canal Kansui et les montagnes de Toyama.

Musée d'Art et de Design de la préfecture de Toyama, vue sur le canal Kansui

Une collection dédiée aux grands maîtres

Les deux premières grandes salles d’exposition raviront nombre de passionnés d’art grâce à une intéressante collection d’œuvres d’artistes occidentaux actifs de la fin du XIXe au XXe siècle, tels que Toulouse-Lautrec, Miro, Dali, Chagall, Picasso, Rouault, Bacon ou Buffet. Les artistes japonais y ont aussi leur place, comme Taro Okamoto (1911-1996), avec l’esquisse de son fameux Myth Of Tomorrow, dont une reproduction est visible à la gare de Shibuya, ou bien Tatsuo Takayama (1912-2007), représentant de la peinture traditionnelle nihonga. Les salles du TAD bénéficient d’une bonne luminosité, renforcée par un parquet clair et des murs blancs. Quelques explications en anglais complètent la visite.

Au même étage, la salle d’exposition temporaire met principalement en avant des œuvres du XXe siècle, au travers de thématiques telles que "100 ans de design tchèque", ou bien "Beauté du design et de l’art japonais, de l’école Rimpa et des estampes à l’art contemporain".

Plus haut, on trouve une vaste salle où sont exposés de nombreux fauteuils design, issus de l’imaginaire de grands créateurs, dans certains desquels il est même possible de s’asseoir. Une impressionnante collection de plus de 13.000 affiches est également présente et bien valorisée. Un ingénieux système de grands écrans tactiles, créé en partenariat avec les ingénieurs du collectif artistique teamLab, permet d’en faire défiler 3.000. On se plait à les agrandir et à passer de l’une à l’autre de manière très intuitive.

Deux autres salles sont dédiées à la collection personnelle de l’artiste surréaliste et critique d’art japonais Shuzo Takiguchi (1903-1979), originaire de Toyama, ainsi qu’au violoniste et chef d’orchestre polono-américain Szymon Goldberg (1909-1993), qui a passé la fin de sa vie à Toyama.

Musée d'Art et de Design de la préfecture de Toyama, écrans tactiles de consultation des affiches

Créer des liens par et avec les arts

À l’étage des salles d’expositions temporaires, la balade dans les couloirs devient le lieu d’une rencontre étonnante avec un des grands ours de la série Animals de l’artiste Atsuhiko Misawa. Ornant également l’esplanade extérieure, ces statues en bois de camphrier créent un lien avec la faune présente dans les montagnes avoisinantes et la région elle-même. En effet, l’artiste a doté ses ours d’un œil bleu et d’un œil vert pour évoquer respectivement la couleur de la mer et celle de la montagne, Toyama étant située entre ces deux environnements naturels.

Le Musée d’Art et de Design de Toyama s’applique aussi à intéresser les plus jeunes grâce à des espaces de pratique artistique dédiés. Il propose en particulier :

  • des ateliers de création thématique ;
  • une expérience d’art interactif, où le mouvement libre est utilisé pour créer des œuvres colorées affichées sur un grand écran aux yeux de tous ;
  • l’ "Onomatopoeia Rooftop", sur le toit du musée, expose les créations du graphiste Taku Satoh basées sur les onomatopées japonaises.

L’Onomatopoeia Rooftop est d’ailleurs une aire de jeu ouverte gratuitement à tous, comme le serait un petit parc municipal. Il s’agit ici d’une belle manière d’inscrire l’art dans la ville et le quotidien de ses habitants.

Un autre petit plus, dont les visiteurs peuvent profiter juste en face du musée, consiste en une jolie balade le long du Canal Kansui. Ce chemin est à conseiller pour celles et ceux qui désireraient marcher entre le TAD et la gare de Toyama.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #HOKURIKU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Musée d’art et de design de la préfecture de Toyama et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 14 septembre 2020