Musée Tateyama de Toyama, bâtiment principal Tenji-kan

Musée Tateyama de Toyama

L'introduction aux montagnes alpines sacrées

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Musée Tateyama est situé au pied des monts Tate dans les Alpes Japonaises, au sud-est de la ville de Toyama. À vocation pédagogique, la galerie présente la région d’un point de vue géologique, sa biodiversité ainsi que son importance religieuse et culturelle pour les Japonais.

Le bâtiment principal du musée Tateyama, baptisé Tenji-kan (展示館) et inauguré en 1991, est l'œuvre de Arata Isozaki, un architecte japonais contemporain de renom et lauréat du prestigieux prix Pritzker 2019. Perdus dans les montagnes de la préfecture de Toyama, on se sent privilégiés de pouvoir ainsi admirer cet ouvrage architectural au design contemporain et élégant.

À l'intérieur, on découvre une exposition très instructive sur la chaîne de montagnes Tateyama, découpée en plusieurs grandes thématiques et selon les centres d'intérêt de chacun :

  • la formation géologique du massif montagneux ;
  • la faune et la flore qui peuplent la région ;
  • la portée sacrée et religieuse des monts Tate.

Il s'agit d’une bonne introduction avant de visiter les environs et de partir en randonnée le long de la Route Alpine de Tateyama Kurobe. Point d'attention : les panneaux explicatifs sont uniquement en japonais et l'on recommande de télécharger sur son smartphone 📱 un service d'audio-guide en anglais (explications données sur place).

Musée Tateyama de Toyama, reproduction du pont Nunobashi et de pavillons religieux

Aux portes du Paradis bouddhiste et de l'Enfer

L'une des sections les plus intéressantes du musée est sûrement celle qui expose les œuvres d’art liée à la mythologie des montagnes Tateyama, notamment les somptueuses peintures traditionnelles sur rouleau suspendu kakejiku (ou kakemono) qui regorgent de détails.

Ces ouvrages, que l'on nomme Tateyama Mandala, datent de l’époque Edo (1603-1868) et illustrent les légendes autour de cette région. L'une des plus importantes raconte l'histoire d’un jeune homme du coin qui chassait éperdument un ours. Après l’avoir blessé d’une flèche en bas de la vallée et avoir pisté ses traces de sang jusqu’aux cimes des monts Tate, il vit l’animal se réfugier dans une grotte et le suivit. Une fois à l'intérieur de la cavité, il ne retrouva pas l'ours qui avait disparu ; à sa place se tenaient le bouddha Amida et la divinité Fudo Myoo qui lui demandèrent de montrer ce chemin vers les montagnes Tateyama à tout le monde.

D’autres éléments sont à noter sur les peintures, comme les représentations du lac Chinoike et ses eaux rouges, site naturel que l'on peut visiter sur le plateau de Murodo.

Signifiant littéralement "l’étang de sang", il évoque, et cela depuis l'époque Edo, les enfers et la croyance que cette zone marécageuse est une porte d’entrée vers les ténèbres. Au sommet de la montagne, se trouverait également le paradis de la Terre Pure où règne Amida.

Des statues du musée évoquent par ailleurs les Onba-sama (Tateyama no Onbasama, 立山のおんばさま), des divinités féminines vénérées au Moyen Âge dans la région. Malgré leurs habits blancs traditionnels qui évoquent la pureté et la renaissance lors du rite de passage du pont Nunobashi, leurs représentations n'en restent pas moins effrayantes, telles des monstres yokai.

Tateyama est une montagne sacrée depuis le VIIIème siècle et fortement liée au Shugendo. Établie au milieu de l’époque Heian (794-1185), cette religion à dominance bouddhisme ésotérique est syncrétique et s'inspire également des courants shintoïstes, animistes et taoïstes. Les œuvres qui viennent d'être détaillées ci-dessus en sont pour partie des illustrations.

Musée Tateyama de Toyama, reproduction de la forêt de hêtres de Bijodaira en automne

Au cœur d'une nature brute et respectée

Le troisième étage du musée laisse place à des dioramas qui reproduisent la végétation et la faune présentes dans les montagnes de Tateyama. On traverse ainsi une forêt de hêtres de la zone humide de Bijodaira, représentés ici avec des couleurs d’automne 🍁. Une maquette d'ours en train 🚅 de gratter un tronc d'arbre se glisse également dans le paysage afin de le rendre aussi réaliste que possible.

Un peu plus loin, des représentations rocheuses sont exposées pour les passionnés de géologie et de géographie. Les grandes maquettes et les photos qui les accompagnent donnent un bon aperçu des massifs montagneux des environs et l'on se voit déjà arpenter les sentiers de randonnées à la découverte de cette belle nature escarpée.

Musée Tateyama de Toyama, vue depuis l'intérieur du bâtiment principal Tenji-kan

Visiter les autres sites culturels liés au musée

En complément du bâtiment principal Tenji-kan, le Musée Tateyama comporte d'autres sites rassemblés sur un même périmètre géographique. On peut citer :

  • le sanctuaire Oyama-jinja qui protège les randonneurs avant de partir en ascension ;
  • le pont rouge Nunobashi qui est connu dans la région pour être le lieu de passage d'une cérémonie de purification baptisée Nunobashi kanjo-e, qui a lieu tous les 3 ans. Une procession de pèlerines habillées en blanc traverse le pont, symbole de renaissance et du passage de l'âme au Paradis bouddhiste après la mort ;
  • la salle Yobo-kan qui offre un grand écran de 15 mètres où défilent des vidéos traitant des sites sacrés de la région et de sa biodiversité ;
  • le parc Mandala Yuen qui interpelle les visiteurs en recréant le monde légendaire de Tateyama via des installations artistiques, des mises en scène sons et lumières et même la diffusion d'odeurs.

Le Musée Tateyama de Toyama se montre intéressant à visiter pour ceux qui restent une nuit sur place et ont un peu de temps libre, ou pour ceux qui recherchent à faire une activité en intérieur en cas de météo défavorable.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #HOKURIKU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Musée Tateyama de Toyama et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 14 avril 2021