Barrage de Kurobe, portion de route piétonne sur le remblai et vue sur l'ouvrage

Barrage de Kurobe

L'ouvrage hors norme à flanc de vallée alpine

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le barrage de Kurobe est situé à l’est de la Route Alpine de Tateyama Kurobe et rattaché à la ville de Tateyama dans la préfecture de Toyama. Il s’agit du plus haut et du plus grand barrage en voûte du Japon, avec un impressionnant débit d’eau. Plusieurs plateformes ouvertes au public permettent d'observer son architecture et son installation sur le fleuve Kurobe, au cœur d'une vallée alpine.

La construction du barrage de Kurobe, qui dura de 1956 à 1963, fut une longue épopée. Durant ces sept années de labeur, 10 millions d’ouvriers ont été recrutés et 171 personnes décédèrent des suites d'accidents sur ce chantier hautement compliqué et risqué. Le film Le Soleil de Kurobe de Kei Kumai et sorti en 1968 retrace cette histoire tragique. Ce gigantesque ouvrage est souvent présenté, aujourd'hui encore, comme le plus grand projet de construction du XXe siècle au Japon.

Barrage de Kurobe, escaliers extérieurs pour accéder aux observatoires

Une construction vertigineuse en pleine montagne

Édifié à 1.500 mètres au-dessus de la mer, le barrage mesure 186 mètres de haut pour 492 mètres de long. Ces dimensions considérables battent toujours des records : il s'agit du barrage-voûte le plus haut et le plus grand du Japon.

En amont, le lac formé avec le fleuve Kurobe représente 200 millions de tonnes de mètres cubes d’eau. Près des vannes, le débit d’eau sortant du barrage est de 10 tonnes chaque seconde. La brume, la puissance de l'eau et le bruit qui s’en dégagent sont impressionnants. On conseille vivement aux visiteurs de venir pendant la période à laquelle des lâchers d'eau sont effectués quotidiennement, entre la fin juin et la mi-octobre. La centrale hydroélectrique adossée au barrage représenterait environ 1% de la production énergétique du pays.

L'observatoire Daikanbo, un peu éloigné et situé plus en hauteur au niveau du téléphérique de Tateyama, est par ailleurs l'un des meilleurs points de vue pour se rendre compte de l'exploit de construction de cet ouvrage hors norme, en pleine montagne.

Barrage de Kurobe, terrasse d'observation sur le lâcher d'eau

Une visite balisée et bien faite du barrage

Une fois arrivés au barrage, un parcours de visite a été pensé et aménagé pour découvrir l'ensemble de la construction. Il suffit de suivre les panneaux d'indications et les personnes devant soi pour accéder à différentes installations :

  • La route piétonne sur le remblai du barrage sert d'introduction ; il s'agit d’ailleurs du chemin à emprunter pour continuer la Route Alpine. Si l'on regarde côté nord, on contemple le vaste lac de Kurobe, et côté sud, on admire la vallée alpine escarpée. Il est bien entendu déconseillé de s’approcher trop près de la rambarde pour ceux qui ont le vertige. Le point de vue sur les montagnes environnantes se montre tout à fait saisissant.
  • Les trois plateformes d'observation sont accessibles via des escaliers extérieurs qui longent la paroi rocheuse, sur le flanc de la montagne côté est. La plus haute offre une merveilleuse vue panoramique sur le barrage et les alentours. Tandis que la terrasse la plus basse permet de s’approcher au plus près de l’eau qui sort des vannes. Non loin, un petit musée en japonais présente l'histoire du barrage et ses dangers.
  • Le tour en bateau sur le lac dure environ une demi-heure et est possible de début juin à fin novembre. L'accès se fait côté ouest, en direction de la station Kurobedaira.

Le barrage de Kurobe se dresse définitivement comme un site marquant à voir, unique au Japon, à visiter en début ou à la fin de la Route Alpine Tateyama Kurobe.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #HOKURIKU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Barrage de Kurobe et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 05 novembre 2020