Gyokusen-en (Kanazawa), vue sur le jardin japonais à l'automne

Gyokusen-en

Le jardin de la famille Nishida à Kanazawa

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Gyokusen-en est un jardin japonais situé non loin du très célèbre Kenroku-en dans la ville de Kanazawa. Aménagé au XVIIe siècle, ce petit havre de paix et de verdure est entretenu par la famille Nishida depuis le début du XXe siècle. Les visiteurs s'y rendent pour participer à une cérémonie du thé dans la plus pure tradition japonaise.

Créé au milieu du XVIIe siècle d'abord par Wakita Naokata (1585 - 1660), un samouraï coréen au service du clan Maeda à la tête de la province de Kaga, le jardin Gyokusen-en appartient à la famille Nishida depuis la fin de l’ère Meiji (1868 - 1912). Il occupe une superficie d'environ 2.370 m² dans le centre-ville historique et féodal de Kanazawa. Ouvert au public depuis 1971, le jardin abrite une maison de thé au sein de laquelle des cérémonies traditionnelles se tiennent toujours.

Gyokusen-en (Kanazawa), vue sur le jardin japonais et son plan d'eau

Élégant petit jardin japonais de promenade

Les amateurs de jardins japonais peuvent distinguer 3 espaces au sein du Gyokusen-en : au centre, à l'ouest et à l'est. Selon l'orientation, le jardin emprunte en toile de fond le paysage des hauts arbres du Kenroku-en.

Les majestueux arbres multi-centenaires dont des pins coréens et des érables, ainsi que l'omniprésence de la mousse qui tapisse le sol, plongent les visiteurs dans un univers végétal extrêmement relaxant aux différents tons de vert. Le côté minéral est apporté par les chemins pavés et les lanternes 🏮 en pierre qui habillent la végétation.

Le plan d'eau principal imite le tracé du kanji mizu, le caractère japonais de l'eau. On apprécie le travail de perspective construit autour avec les petites collines et la falaise d'où sortent 2 chutes d'eau. Le son mélodieux de l'eau qui coule accompagne agréablement le spectacle des yeux.

On ne se lasse pas de savourer cet instant présent à la fois si vibrant et immuable. Chaque saison est ici mise en valeur avec le choix de certaines espèces de plantes et de fleurs qui changent de couleur selon les mois de l'année. L'arbre le plus remarquable du Gyokusen-en est baptisé Gyomatsu : il s'agit d'un pin blanc de Corée âgé de plus de 350 ans qui aurait été planté par Naokata lui même en hommage à son pays de naissance.

Gyokusen-en (Kanazawa), Madame Nishida en maîtresse de cérémonie du thé

Cérémonie du thé au sein du pavillon Saisetsu-tei

Nichée au cœur de cette luxuriante nature, la maison de thé Saisetsu-tei domine le jardin. Son architecture d'apparence simple respecte la tradition des pavillons chashitsu dédiés à la cérémonie du thé de style wabi-cha. On retrouve ainsi un sol en tatami disposé de façon précise pour que chaque participant (hôte et invités) sache bien où se positionner.

Animée par Madame Nishida en personne, formée à l'école historique Urasenke et vêtue d'un kimono 👘 de circonstance, la cérémonie traditionnelle pour boire le thé matcha 🍵 est ouverte à tous sur réservation au préalable. Chaque participant inscrit écoute les bonnes pratiques expliquées par Nishida-san pour ensuite les mettre à exécution et se préparer ainsi sa tasse de thé vert. Une pâtisserie japonaise wagashi de saison accompagne à merveille le breuvage.

L’ambiance solennelle au départ se transforme au fil de la séance en une chaleureuse discussion. La maîtresse des lieux présente aussi bien l’importance de certains aspects de la cérémonie du thé que l’histoire familiale liée au Gyokusen-en. La sérénité est garantie par la vue splendide sur le jardin japonais.

On ressort complètement apaisés de cette visite hors du temps avec la famille Nishida, prêts à poursuivre la découverte du patrimoine historique de Kanazawa.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Gyokusen-en et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 05 septembre 2022 Gyokusen-en