Samurai

Au Moyen-âge en pleine société féodale, un Samourai (littéralement "celui qui sert") est un guerrier japonais combattant au service du Daimyo, seigneur local, ou du Shogun, le chef militaire au pouvoir au Japon à l’époque.

L’archipel, alors marqué par des guerres civiles périodiques, développe dès le XIIe siècle une catégorie d’hommes d’armes réputés pour leur loyauté absolue et une autodiscipline de fer. Ils combattent le plus souvent à cheval et sont spécialistes du maniement des sabres, dont le katana et autres lames, par exemple un poignard petit appelé tanto.

En cas de disgrâce du seigneur féodal auquel il est rattaché, un samurai devient un ronin, soldat libre en quête d’un nouvel engagement. En cas de déshonneur, un samourai a pour obligation de se suicider par seppuku (une lame dans le ventre), rituel connu également sous le nom de "hara-kiri".

La caste des samurai existe jusqu’en 1868 et à la restauration du pouvoir impérial sous l’ère Meiji. Aujourd’hui, on peut admirer leurs magnifiques armures et artillerie dans les musées et châteaux au Japon.

Thématique intéressante ?
5/5 (4 votes)

Destinations au Japon pour Samurai

Articles de la rédaction sur Samurai

Informations pratiques

En japonais

Accompagnement privé

Cuisine japonaise

Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction)

Thématiques associées

Pour aller plus loin