Chidokan 9

Chidokan

L'école du clan Shonai et le musée Chido historique

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Musée Chido et l'école du clan Shonai sont les témoins de l'histoire traditionnelle japonaise de la ville de Tsuruoka. Situés dans la région de Tohoku au nord du Japon, ils sont localisés de part et d'autre du parc public au centre-ville. Le musée abrite un complexe de bâtiments dont trois sont classés Trésors Nationaux Importants.

La ville de Tsuruoka regroupe plusieurs bâtiments historiques dont ceux de l'école du clan Shonai. Les Japonais ont tendance à rénover les constructions d'autrefois, mais ce n'est pas le ressenti face à cette école où l'on peut remarquer les traces du temps ; la structure du bâtiment principal remonte par exemple à 1805. L'établissement fut mis en œuvre pour redresser la politique du clan Shonai par Tadaari Sakai, le neuvième descendant de celui qui bâtit le domaine.

À l'intérieur, cinq salles mettent en avant des cahiers et livres de cours, des cartes de ce qui semblait être notre monde vu par les yeux de leurs ancêtres, ou bien encore des emplois du temps chargés. Les jeunes élèves y étudiaient les grands classiques du Confucianisme et passaient, tout comme aujourd'hui, des examens pour poursuivre dans les classes d'un niveau supérieur. L'école sélectionnait les plus doués avec une priorité pour les enfants de samouraïs.

En sortant du lieu et en remontant à un demi-kilomètre vers l'ouest, on trouve le musée Chido, composé de plusieurs édifices historiques et d'un jardin japonais classé pour son style ancien et local. À l'origine, ce dernier était la résidence d'un grand seigneur du domaine. À l'intérieur du bâtiment principal reconnaissable par l'horloge à son sommet, une très grande salle permet de découvrir les vestiges du clan Shonai, notamment :

  • des sabres et armures rouge sang des guerriers samurai de Sakai ;
  • des tuniques de batailles en cuir conçues pour résister au froid et à la pluie ;
  • ou encore des éventails en bois noir plaqué or, utilisés par un général pour commander ses troupes.

Cela va de soi, la valeur de ces biens est aujourd'hui inestimable.

Deux inconvénients se posent néanmoins. La première est l'impossibilité de prendre des photos, au profit de l'achat d'un petit fascicule d'une dizaine de pages avec quelques images (afin de promouvoir le tourisme dans la région). Le deuxième inconvénient, en particulier pour les visiteurs étrangers, est le manque d'explications en anglais.

En somme, le musée Chidokan et l'école du clan Shonai raviront les passionnés d'histoire japonaise tout comme les amateurs d'objets et de structures anciennes, pour peu qu'ils maîtrisent le japonais afin de ne pas rester en superficie.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par les villes de Niigata et Tsuruoka. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Chidokan et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 26 février 2020