Okinawa Honto, île Yagaji-jima depuis le pont Warumio-hashi

Okinawa Honto

L'île principale de l'archipel subtropical

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Okinawa Honto est la plus grande île de la préfecture éponyme où se trouve Naha, la capitale économique et politique de l'archipel régional. Située à plus de 1.500 kilomètres au sud-ouest de Tokyo au Japon, entre la mer de Chine orientale et l'océan Pacifique, cette longue et étroite bande de terre bénéficie de paysages subtropicaux paradisiaques et d'une histoire très particulière.

D'une superficie d'environ 1.200 km2, Okinawa Honto (沖縄本島) désigne l'île principale de l'archipel éponyme (沖縄諸島 Okinawa shoto) ainsi que la plus grande terre de la préfecture d'Okinawa (沖縄県 Okinawa-ken). De cette façon, elle héberge les villes les plus peuplées de la région dont Naha, la capitale d'Okinawa.

Devenue la vitrine touristique de ces îles subtropicales aux paysages paradisiaques, Honto concentre le patrimoine historique et culturel de ce territoire définitivement à part de la culture japonaise classique. Ancien fief du royaume indépendant de Ryukyu pendant 450 ans, l'île ne devient japonaise qu'en 1879. À l'issue de la sanglante bataille d'Okinawa qui précède la défaite de l'empire nippon lors de Seconde Guerre mondiale, elle passe pendant 27 ans sous commandement militaire américain. Le 15 mai 2022 est marqué par le cinquantenaire de la restitution d'Okinawa au Japon par les États-Unis.

L'île en elle-même se découpe en 3 zones géographiques distinctes baptisées :

  • Nanbu (南部) pour le sud ;
  • Chubu (中部) au centre ;
  • et Hokubu (北部) pour le nord.

À bord d'une voiture 🚙 pour plus d'autonomie ou en bus local, on découvre les stigmates liés à son histoire mouvementée ainsi que le charme naturel de ces contrées. 135 kilomètres et 2 heures de route séparent le cap Hedo à la pointe nord, du cap Kyan tout au sud d'Okinawa Honto.

Okinawa Honto, rue Kokusai-dori la nuit à Naha

Naha et le patrimoine historique au sud

Dotée d'un aéroport international, la capitale Naha reste la porte d'entrée la plus évidente pour visiter l'île et plus largement la préfecture. Cette grande ville se retrouve un peu étouffée par son urbanisation qui s'est effectuée rapidement pendant la reconstruction d'après-guerre. Quelques sites traditionnels importants se distinguent, comme le jardin Shikina-en ou encore l'emblématique château 🏯 de Shuri. Malheureusement, son pavillon principal qui a brûlé en octobre 2019 est fermé pour rénovations jusqu'en 2026.

L'artère commerçante principale baptisée Kokusai-dori est l'adresse touristique pour goûter à la cuisine d'Okinawa, lors de soirées conviviales organisées dans les restaurants traditionnels. On trouve également de nombreuses enseignes américaines où l'on peut manger des burgers et des steaks de viande.

On longe le sud de l'île qui abrite un certain nombre de lieux commémoratifs de la Seconde Guerre mondiale comme le parc national du site de la bataille d'Okinawa et l'ancien quartier général souterrain de la marine japonaise. Un pèlerinage sur les traces des Ryukyu propose par ailleurs de découvrir le site sacré de Seifa Utaki ainsi que les ruines féodales des châteaux Tamagusuku et Chinen, tous classés au patrimoine de l'Unesco depuis 2000. Honto possède d'ailleurs plusieurs ruines de forteresses réparties sur l'ensemble de son territoire, dont les plus populaires sont Nagagusuku, Katsuren, Zakimi et Nakijin. On y apprécie les murs de fortification en calcaire corallien et le panorama offert au sommet des collines où étaient installées ces constructions. Enfin, sur la côte sud-est, on découvre la plage 🏖 Mibaru qui compte parmi les plus belles de l'île.

Okinawa Honto, jardin Shikina-en à Naha

La présence internationale au centre

Le centre d'Okinawa Honto se montre assez étroit et s'étend du nord de Naha, depuis la ville de Ginowan jusqu'au nord d'Onna environ. Cette zone abrite plusieurs bases militaires américaines dont l'importante base aérienne de Kadena, la plus grande d'Asie orientale. Sa présence est d'ailleurs régulièrement dénoncée par certains habitants qui militent pour le départ définitif des forces armées américaines du territoire.

Une ambiance occidentale se fait donc nettement plus ressentir ici où résident les familles de militaires. On trouve différents parcs à thème pour leurs loisirs tels que le Village Américain de Mihama dans la ville de Chatan ou le folklorique Ryukyu Mura à Onna. Cette présence cosmopolite dynamise la région en ce qui concerne les arts, la culture et l'évènementiel.

Des resort et autres complexes hôteliers confortables pullulent à l'ouest, au bord de la mer de Chine orientale. Cette portion côtière très escarpée avec ses eaux bleues cobalt est devenue une vaste station balnéaire qui offre spots de plongée sous-marine réputés et plages de sable pour le farniente. Les caps Maeda, Manzamo et Busena sont également particulièrement appréciés pour la vue sur leurs formations rocheuses et la mer à 360°.

Okinawa Honto, plage sur l'île Kori-jima

Nago et la forêt sauvage Yanbaru au nord

Nago est la grande ville au nord d'Okinawa Honto, située à l'entrée de la péninsule de Motobu, populaire destination touristique notamment pour le grand aquarium Churaumi et les vestiges du château de Nakijin. Dans le centre-ville, non loin du port, on visite la brasserie de bière 🍺 Orion, installée historiquement à Nago. L'ananas, en agriculture locale, y possède également son parc à thème dédié baptisé en anglais "Nago Pineapple Park".

Ceux qui voyagent en voiture peuvent faire le tour des petites îles Sesoko, Kori et Yagaji, accessibles par des ponts. On conseille de s'arrêter dans l'un des cafés ou restaurants traditionnels qui proposent une belle vue sur le paysage à la fois rural et maritime.

Plus on se dirige vers la pointe nord de l'île, plus la nature reprend ses droits. Cette région que l'on appelle Yanbaru est recouverte d'une forêt dense et sauvage, protégée au sein d'un parc national depuis 2016. Des espèces d'oiseaux rares et autochtones peuvent être observées, comme le râle et le pic-vert d'Okinawa. On recommande les visites guidées, randonnées dans la montagne ou bien itinéraires en kayak le long de la mangrove dans la baie de Gesashi, pour découvrir toute la richesse naturelle locale.

De manière générale, le nord de l'île se montre intéressant pour les voyageurs amateurs de nature, d'un tourisme plus rural et éco-responsable. Il ne faut pas hésiter à se déplacer au sein des fermes agricoles qui vendent leurs récoltes en direct. Il est ainsi possible de goûter à des produits locaux (fruits, algues, miel) et cela à moindre frais.

L'attrait d'Okinawa Honto ne se résume pas à sa capitale et l'on encourage chaudement les touristes à sortir du tissu urbanisé de l'île pour découvrir ses paysages singuliers. L'archipel des Kerama, qui comprend les autres îles de la préfecture les plus proches, est accessible en quelques heures en ferry ⛴️ depuis le port de Naha.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Okinawa Honto et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 16 Mai 2022