Chichibu Yomatsuri

L'une des plus belles parades de nuit du Japon

Chichibu Yomatsuri est un festival shinto de chars flottants qui se tient tous les ans du 2 au 3 décembre, à proximité du sanctuaire Chibibu dans le centre-ville éponyme situé dans la préfecture de Saitama, au nord-ouest de Tokyo. Avec 300 ans d'ancienneté, il figure parmi les matsuri d'hiver les plus prisés, notamment pour sa magnifique parade nocturne toute illuminée et accompagnée d'un feu d'artifice le dernier soir.

Au début du mois de décembre, un air de fête d’été souffle sur Chibibu. C’est lorsque les températures descendent que la petite bourgade accueille son principal festival annuel. On y retrouve toutes les caractériques classiques d’un matsuri estival, la chaleur humide en moins. Avantage ou inconvénient, chacun se doit de jouer sur le nombre de couches de vêtements chauds pour apprécier l’une des plus jolies processions de nuit.

Les fameux stands de nourriture yatai s’alignent dès la sortie de la gare Seibu et titillent les narines des visiteurs fraîchement débarqués. Il est alors tout à fait approprié de se restaurer et de se réchauffer, à coup d'amazake (saké chaud) sous l’un des chapiteaux dressés pour l’occasion.

Ensuite, on atteint tranquillement le cœur de la parade dont les deux points stratégiques se trouvent autour du sanctuaire de Chichibu et de l’esplanade de la mairie. On y découvre d’ailleurs des gradins dont les places assises sont payantes. Néanmoins, la première rangée le long des rues s’avère disponible pour s'asseoir par terre, si toutefois on parvient à arriver suffisamment en avance. La foule dense mais pas trop compacte laisse la possibilité de circuler entre plusieurs emplacements afin de profiter de différents point de vue pendant le défilé. Il s’agit ici d’un vrai point positif par rapport aux manifestations d’été qui attirent en général un plus grand nombre de curieux.

C’est seulement à partir de 19h que l’ambiance monte, à mesure que la procession se met en marche. Dans une franche camaderie, les festivaliers de Chichibu font le "show" pour le grand plaisir des spectateurs. Ils se donnent du courage en scandant des "Ho-ryai ! Ho-ryai !" au rythme des tambours taiko. En manteau traditionnel happi, les femmes et les hommes les plus vaillants organisent un impressionnant tir à la corde humain où chaque rangée s’écarte puis se rejoint, telle une vague qui emporte et fait alors avancer le monument portatif vers sa destination finale.

Perchée sur de véritables sanctuaires miniatures richement décorés avec de nombreuses lanternes allumées, la deuxième équipe de participants donne de la voix et agite les bras, au risque peut-être de tomber. On compte six chars de type kasaboko et yatai qui représentent chacun un quartier de la ville. Le clou du spectacle intervient progressivement à partir de 19h30 lorsque les feux d’artifices hanabi se multiplient et accompagnent la fin de la procession. Ils illuminent gracieusement le ciel et ajoutent une dimension magique à cette fête traditionnelle ; évènement rare en hiver. Pour les touristes tokyoïtes, il est déjà temps de retourner vers la gare afin de monter dans l’un des derniers trains de retour.

On rapproche le Chichibu Yomatsuri à deux autres et importants confrères que ce sont Gion Matsuri à Kyoto et Takayama Matsuri dans la préfecture de Gifu ; tous trois étant classés "Biens immatériels de la culture japonaise" par l’UNESCO. Ainsi, au-delà de la beauté visuelle de l’évènement, les touristes qui assistent à ce genre de festival touchent du doigt, ne serait-ce que le temps d’une soirée, la solidarité enthousiaste des Japonais et leur profond respect pour les coutumes locales.

À noter que, contrairement à la majorité des festivals, la population de Chichibu Yomatsuri semble plus âgée, avec assez peu de jeunes couples et de familles avec enfants. Par ailleurs, il y a certes quelques évènements en journée, tels que des représentations de théâtre kabuki, mais l’on recommande de s’y rendre surtout à la nuit tombée du dernier soir. On ne conseille pas forcément de rester dormir sur place ; il est tout à fait envisageable de faire l’aller-retour dans la foulée depuis Tokyo. Les trains directs sont vite complets car réservés jusqu’à un mois en avance, cependant des trains supplémentaires moins rapides sont mis à disposition selon la foule encore présente à quai.

Enfin, pour ceux qui ne peuvent se rendre sur place au moment de l'évènement, le musée dédié au festival accueille toute l’année les visiteurs. Les chars y sont exposés ainsi que des vidéos qui retranscrivent au mieux l’atmosphère vivante du matsuri.

Notez cette destination
4.88/5 (8 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Chichibu Yomatsuri

  • Chichibu Yomatsuri 5
  • Chichibu Yomatsuri 1
  • Chichibu Yomatsuri 2
  • Chichibu Yomatsuri 3
  • Chichibu Yomatsuri 4
  • Chichibu Yomatsuri 6
  • Chichibu Yomatsuri 7
  • Chichibu Yomatsuri 8
  • Chichibu Yomatsuri 9
  • Chichibu Yomatsuri 10

Informations pratiques

Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Chichibu Yomatsuri

Depuis la gare d'Ikebukuro : ~ 80 minutes de train Limited Express sur la ligne Seibu jusqu'à la gare de Seibu Chichibu (1.500¥ / ~11,70€ avec réservation des places obligatoire)

Dernier train direct vers Tokyo à 21h25 sinon à 22h25 avec changement à Hanno (~ 95 minutes, place assise non garantie)

Existe des tickets illimités à la journée Seibu Pass à partir de 1.000¥ / ~7,80€

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Tarif

Festival : accès gratuit

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Parade nocturne de 19h à 22h depuis le sanctuaire Chichibu

Dernier feux d'artifice tiré à 21h55 le 3 décembre en clôture du festival

Durée / période de visite

Chaque année les 2 au 3 décembre

En japonais

秩父夜祭

Événements sur place

  • Du 2 au 3 Décembre -- Festival nocturne Chichibu Yomatsuri à Saitama (Kanto)

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Page officielle de l'Office du tourisme (en anglais)

Site officiel du musée (en japonais)

Guides pratiques pour Chichibu Yomatsuri

Que voir depuis Chichibu Yomatsuri (Kanto)