Daigo Ji 17

Daigo-ji

Le magnifique complexe de temples dans les montagnes

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Daigo-ji est un temple bouddhiste de l’école Shingon, situé dans le quartier de Fushimi au sud-est du centre de Kyoto. Le complexe, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, constitue un monument historique de l’ancienne capitale à ne pas rater.

Il est composé de plusieurs bâtiments, dont certains couvrent des pans entiers de montagne et ce jusque tout autour du sommet. Le domaine fut érigé au début de la période de Heian (874) par Rigen-Daishi, puis l’empereur retiré Daigo y finira sa vie en tant que moine et y sera également enterré.

Le kondo, la pagode à cinq étages (près de 40 mètres de haut) ainsi que plusieurs autres bâtiments sont classés trésors nationaux du Japon. Le Daigo-ji en possède à lui seul 18 (bâtiments et œuvres d’art compris) ainsi que des dizaines d'objets classés "œuvres culturelles importantes". La plupart d'entre elles sont regroupées dans une zone appelée le Shimo Daigo. Les bâtiments actuels ont été reimplantés au XVIe siècle (1599). Là, se trouve également une représentation assise du Bouddha Yakushi, spécialisé dans les guérisons matérielles et spirituelles ainsi que dans la protection contre les calamités.

Le hall principal (le kondo) fut bâtit en 926. Toujours dans le Shimo Daigo est érigée une pagode de cinq étages. Construit en 951, il s’agit d'un des plus anciens édifices sur Kyoto encore subsistant aujourd’hui. C’est également le seul bâtiment du complexe à avoir traversé les siècles et à avoir survécu aux guerres internes au pays, comme les incendies de la guerre d’Onin au XVe siècle. Enfin le dernier bâtiment, mais pas le moindre car le plus photographié, se nomme le Bentendo. Il est très prisé en automne car les feuilles de ses momiji 🍁 (érables) plantés tout autour y prennent leur plus belles couleurs rouges. Pour finir, les inconditionnels de l’Histoire pourront visiter le musée Reihokan. Installé dans une élégante maison, il propose une large collection de documents et d’objets anciens dont des peintures et des statues.

Il est également conseillé de faire la visite au printemps, car la floraison des cerisiers 🌸 du jardin du musée donnent une des plus belles cartes postales du site. Encore relativement préservé des touristes hors périodes de floraison, Daigo-ji reste quoiqu'il en soit un indispensable.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Daigo-ji et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 19 octobre 2020 Daigo-ji