Chateau Fushimi 10

Château de Fushimi

L'histoire sanglante des plafonds de Momoyama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le château de Fushimi est un monument fortifié situé dans l'arrondissement éponyme, au sud-est de Kyoto au Japon. Également appelé château de Momoyama, son origine remonte à la fin du XVIe siècle. Haut lieu de guerre du pouvoir shogunal, le site s'avère aujourd'hui quelque peu oublié des visiteurs.

Construit en 1594 par Hideyoshi Toyotomi qui envisage de s’en servir comme résidence pour ses vieux jours, l’endroit est finalement occupé par Torii ⛩️ Motada, un vassal du shogun Tokugawa Ieasu. Moment important pour la bataille de Sekigahara, Torii Motada finit par se suicider par seppuku lors du siège de Fushimi. Après le démantèlement du château en 1623, les planches de l'édifice sont utilisées pour la construction de différents temples comme le Kosho-ji à Uji, où l’on peut encore apercevoir les marques ensanglantées des guerriers déchus. C’est ce que l’on appelle les "plafonds de sang".

Composé de deux pavillons, le château se dresse sur la colline Momoyama au milieu d’un parc. L’entrée du lieu se fait par un grand parking où sont garées des voitures 🚙 familiales. Au vu des immatriculations locales, on se rend vite compte qu’il s’agit ici d’un endroit simple et propice aux pique-niques, plutôt qu'à un pèlerinage touristique de masse. En effet, malgré un riche passé historique, la réplique actuelle en béton qui date de 1964 se révèle être l'ancien point central du parc d’attractions "Fushimi-Momoyama-jo 🏅 castle land". Le complexe ferme ses portes au public en 2003 après avoir fait faillite. Depuis, il n’est plus possible de visiter l’intérieur du château.

On repassera donc pour la visite authentique, mais le site n’en reste pas moins intéressant pour les curieux. La reproduction s'avère bien faite et donne ainsi l’impression d’avoir face à soi un majestueux monument d’époque. Les alentours, peu aménagés et libres d'accès, offrent un cadre idéal pour une pause verdure ou sportive entre amis, avec un joli arrière-plan médiéval.

La visite peut aussi être un point de départ pour les amateurs de randonnées pédestres, qui s'enfoncent dans la forêt de Momoyama et atteignent une belle vue sur Kyoto un peu plus loin, près du tombeau de l’empereur Meiji situé en hauteur. Il est également possible d'entamer une marche plus longue pour remonter jusque sur les hauteurs d'Higashiyama.

Même s'il n’est pas à classer parmi les incontournables de Kyoto, on conseille la découverte de Fushimi à ceux qui n’auraient pas d’autre occasion de visiter des châteaux japonais 🏯, ou bien qui souhaitent sortir des parcours fléchés des temples et jardins kyotoïtes. Non loin de la gare locale, le quartier de Fushimi-Momoyama (connu pour ses distilleries de saké ainsi que l’auberge Terada-ya où fut grièvement blessé le samouraï Sakamoto Ryoma) complète agréablement la visite.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Château de Fushimi et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 16 octobre 2020