Bishamon-do (Kyoto), pavillon Reiden du temple et cerisiers en fleurs

Bishamon-do

Le trésor Monzeki de Yamashina à Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Bishamon-do est un temple bouddhiste de la secte Tendai situé sur les hauteurs de l'arrondissement de Yamashina, à l'est de Kyoto. Cette enceinte dite Monzeki, c'est-à-dire fréquentée par la famille impériale japonaise, affiche toute sa beauté au printemps puis en automne, lorsque les feuilles koyo des érables rougissent.

Fondé en 703 par le populaire moine Gyoki (668 - 749) et à la demande de l’empereur Monmu (683 - 707), Bishamon-do est d'abord établi au nord du palais impérial de Kyoto. Il tombe ensuite en déclin et ce n'est au début de l'époque Edo (1603 - 1868) que l'enceinte est déplacée et reconstruite à Yamashina, sous l'initiative du moine Tenkai (1536 - 1643) de la branche bouddhiste Tendai et patronné par le shogun au pouvoir Tokugawa Ieyasu (1543 - 1616).

Bishamon-do est l'un des 5 temples Monzeki de la secte Tendai à Kyoto, c’est-à-dire fréquenté par les membres de la famille impériale et de la noblesse afin d'y étudier le bouddhisme, d'y effectuer une retraite, voire d'y devenir prêtre. Le nom du temple fait référence à Bishamonten, la principale divinité vénérée ici et connue pour être le gardien Shi-Tenno du nord et l'un des Sept Dieux du Bonheur au Japon.

Bishamon-do (Kyoto), pavillon principal Honden du temple

Une ascension à faire au printemps et à l'automne

Située sur les hauteurs d'une colline, l'entrée du temple est accessible à pied :

  • en ~15 minutes depuis la gare JR de Yamashina, en passant par une charmante zone résidentielle et le canal du lac Biwa encadré par des cerisiers en fleurs au printemps ;
  • ou ~50 minutes depuis le temple Nanzen-ji, via un sentier de randonnée d'environ 3 kilomètres à travers la montagne boisée.

L'enceinte extérieure se montre absolument sublime à l'automne en période de momiji 🍁, lorsque les érables flamboyants encadrent à merveille les allées tout en sublimant la vue sur le pavillon vermillon Benzaiten. Quelques beaux sakura 🌸, dont certains pleureurs, égayent également l'esplanade principale du temple au printemps.

 Bishamon-do (Kyoto), pavillon Benzaiten du temple

Une visite de temple en intérieur avec jardin

On recommande de ne pas s'arrêter qu'aux façades des pavillons et de visiter l'intérieur des 3 grands bâtiments, que sont :

  • le hall principal Honden qui abrite une statue en bois de Bishamonten, le premier objet de culte du temple ainsi que d'autres sculptures, des rangées de lanternes rouges et un plafond recouvert d'un phénix ;
  • le pavillon Reiden (霊殿) qui héberge une représentation du bouddha Amida Nyorai protégée par un grand dragon peint au plafond par un artiste de l'école Kano. Construit en 1563 pour servir de mausolée au palais impérial, le bâtiment est déplacé sur le site actuel en 1693 ;
  • le pavillon Shinden (宸殿) qui est un don de la part de l'empereur Go-sai et renferme de nombreux biens culturels classés, dont 116 panneaux fusuma recouverts de peintures traditionnelles. On admire également la vue sur le jardin Bansui-en (晩翠園) aménagé autour d'un étang à l'époque Edo.

Plutôt calme et paisible tout l'année car excentré du centre-ville touristique de Kyoto, le temple Bishamon-do voit sa fréquentation surtout augmenter en novembre pour contempler les érables japonais rouges. Sa visite vaut particulièrement le coup aux changements de saison et en été pour bénéficier de la fraîcheur de la forêt alentour.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Bishamon-do et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 06 avril 2022