Gion Matsuri

Le grand festival de chars de Kyoto

Gion Matsuri est l'un des trois plus importants festivals annuels de Kyoto, rattaché au sanctuaire Yasaka-jinja ; il se déroule sur le mois de juillet, avec deux dates importantes les 17 et 24 juillet, où des processions traditionnelles se tiennent dans le centre-ville. De plus, durant les deux à trois jours précédant les défilés, les petites rues alentour s'animent d'une chaleureuse ambiance estivale pour la construction des chars à défiler.

L’été est sûrement l’une des meilleures saisons au Japon pour participer à un matsuri, tant ces populaires fêtes traditionnelles sont légion dans tout le pays pendant juillet et août. Parmi les grands festivals du Kansai, on retient le Tenjin Matsuri à Osaka et bien évidemment le Gion Matsuri à Kyoto.

Les origines de cet évènement remontent au IXe siècle, lorsque la ville de Kyoto connaît des fortes inondations en pleine saison des pluies, accompagnées d'une épidémie de peste due justement à l’eau stagnante et à la chaleur humide de la météo. Le sanctuaire Yasaka-jinja décide alors de faire défiler dans les rues des petits temples portatifs sacrés appelés mikoshi, afin de conjurer le mauvais sort et de souhaiter une bonne santé aux habitants de la ville.

Depuis 2014, deux processions de chars et d'autels portatifs ont lieu sur le mois de juillet :

  • Saki Matsuri -- le 17 juillet : il s'agit de la "fête d’avant" où les dieux sortent du Yasaka-jinja pour purifier et accorder leurs bénédictions dans les rues de la ville ; cette grande parade est baptisée Yamaboko-Junko.
  • Ato Matsuri -- le 24 juillet : il s'agit de la "fête d’après" où les dieux font le chemin inverse pour rentrer au sanctuaire.

Pendant le défilé, des objets symboliques ainsi que des musiques sont spécialement jouées pour attirer les mauvais esprits à l'intérieur des mikoshi. Ces derniers sont ensuite immédiatement démontés à la fin du festival afin que ceux-ci y restent prisonniers.

Le parcours reste le même pour les deux cortèges : entre les rues Shijo, Kawaramachi et Oike-dori (c'est-à-dire entre les gares de Karasuma, Kawaramachi, Kyoto Shiyakusho mae et Karasuma-Oike).

Impressionnant défilé du 17 juillet

La matinée du 17 juillet marque véritablement le point d'orgue du Gion Matsuri. Inscrits en 2016 au Patrimoine culturel immatériel par l'UNESCO, une vingtaine de chars en bois richement décorés et de taille monumentale défilent dans les rues du centre-ville. On en distingue deux types :

  • les "petits" appelés Yama, qui sont ouverts sur le dessus et pèsent entre cinq cent kilos et une tonne ;
  • les "démesurés" baptisés Hoko, dont la flèche s'élève jusqu'à vingt-cinq mètres de hauteur et pour un poids de sept à douze tonnes. Une quarantaine de personnes est nécessaire pour manier et faire avancer ces immenses chars. Rien que le craquement du bois, lorsqu’il faut les faire pivoter à 90 degrés pour tourner dans les carrefours, est impressionnant.

Construit à partir du 10 juillet tous les ans et orné de façon spécifique, chaque char représente un quartier de la ville de Kyoto. De longues et belles tapisseries orientales et occidentales parent les flancs de la construction. La plateforme au-dessus met en scène des musiciens et des habitants vêtus de costumes traditionnels dans un décor aux accents shinto. On en prend vraiment plein les yeux.

À terre, les valeureux bénévoles, qui tirent les cordes pour faire avancer les mastodontes, acceptent bien volontiers de prendre la pose, devant les spectateurs amassés de chaque côté de la route. Pour les encourager dans cette tâche laborieuse, la foule applaudit chaque passage de char et plusieurs groupes de musiciens donnent le rythme, au son de musiques traditionnelles jouées principalement à la flûte et au tambour taiko.

Attention à la chaleur de l'été japonais

Dans cette ambiance conviviale et bon enfant, le seul inconvénient du Gion Matsuri en journée reste la météo, très chaude et humide en été. Il faut supporter de rester debout au soleil pendant plusieurs heures pour admirer l'ensemble du défilé. Ainsi, voici quelques recommandations pratiques pour profiter au mieux du matsuri :

  • Arriver sur place tôt le matin (vers 8h-8h30) pour choisir une meilleure place à l'ombre (du bon côté de la route par rapport au soleil) ou à l'inverse, attendre 10h passées pour remplacer les premiers spectateurs partis.
  • Se munir d'une boisson fraîche et d'un petit encas car il n'y a pas de yatai, les stands typiques de nourriture en journée.
  • Prévoir une assise pliante pour les personnes âgées et les enfants afin qu'ils puissent s'asseoir au cours de la procession.

Il est possible de se déplacer pendant le défilé pour suivre un char par exemple. Cependant, les passages piétons sont fermés et il n'est alors pas possible de changer de trottoir. À noter que la foule est plus dense aux intersections pour voir les manœuvres de pivotage que l'on nomme tsujimawashi.

Les rues adjacentes représentent également un bon compromis à mesure que la procession avance. En effet, une fois le défilé terminé, chaque construction flottante rejoint son ère de stationnement située dans son quartier d'origine. On peut ainsi profiter du festival d'une autre façon, plus proche des locaux et en faisant du shopping dans les boutiques éphémères, qui vendent divers types d'habits japonais d'été bon marché et des offrandes relatives au défilé. Pour les amateurs de Geisha, quelques Maiko assistent depuis leur balcon au retour de ces chars.

Gion Matsuri en nocturne

Pour découvrir une autre atmosphère, le festival de Gion est aussi fêté publiquement les trois soirs précédant chaque défilé, sous le nom de Yoi-yama. On conseille notamment les soirées des 15 et 16 juillet, en préparation du Saki Matsuri. De 18h à 23h et à la nuit tombée, des petites processions éclairées par des lanternes ont lieu. Les rues Shijo-dori et Karasuma-dori deviennent piétonnes pour l'occasion et il est agréable de s'y balader. Moins solennelle et plus joviale, l'ambiance se veut avant tout festive et l'on s'y retrouve en famille et entre amis pour manger et boire sous des températures plus supportables.

En dehors des avenues et rues adjacentes bloquées ponctuellement à la circulation pour les défilés, la ville reste tout à fait accessible pendant le matsuri. Tous les magasins, temples et jardins gardent leurs horaires d'ouverture habituels et il est possible de se déplacer en transports en commun (le métro et autres lignes souterraines continuent de circuler pendant les processions).

Visiter Kyoto en juillet sans prendre le pouls du Gion Matsuri semble bien dommage. Cet ancien festival reste cher aux yeux des habitants et résume à lui seul l'ambiance estivale de la ville, où l'hospitalité et la cohésion sociale sont célébrées. Il s'agit ainsi d'une excellente opportunité pour rencontrer les locaux dans des conditions plus favorables, surtout depuis que Kyoto souffre de sur-tourisme et accueille parfois avec réticence les nombreux étrangers.

Notez cette destination
4.63/5 (8 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Gion Matsuri

  • Défilé de chars au Gion Matsuri de Kyoto
  • Char Hoko Naginata au Gion Matsuri de Kyoto
  • Char Hoko Kanko au Gion Matsuri de Kyoto
  • Char Hoko Kanko au Gion Matsuri de Kyoto 2
  • Participant du Gion Matsuri de Kyoto en habits traditionnels
  • Participants du Gion Matsuri de Kyoto en habits traditionnels
  • Participants du Gion Matsuri de Kyoto en habits traditionnels 2
  • Tapisserie à l'arrière d'un char Hoko au Gion Matsuri de Kyoto
  • Musiciens du Gion Matsuri de Kyoto en habits traditionnels
  • Char Yama Urade au Gion Matsuri de Kyoto
  • Char dans une ruelle au Gion Matsuri de Kyoto
  • Maiko pendant le festival Gion Matsuri de Kyoto

Informations pratiques

Utiliser Google Maps
Agrandir la carte
Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Gion Matsuri

Autour des gares et avenues Shijo et Kawaramachi

Destination accessible avec le JRP : commandez vos Japan Rail Pass (dès ~248€)

Tarif

Gratuit

Jours et horaires d'ouverture

Festivités du 1er au 31 juillet dont les évènements majeurs :

  • Yoi-yama Matsuri : du 14 au 16 juillet de 18h à 23h
  • Saki Matsuri : le 17 juillet de 9h à 12h
  • Shinko Sai (au Yasaka-jinja) : le 17 juillet à partir de 16h
  • Ato Matsuri : le 24 juillet de 9h30 à 12h30

Durée / période de visite

Compter au minimum une matinée pour un défilé

En japonais

祇園祭

Hébergement à Gion Matsuri

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Événements sur place

  • Du 1 au 31 Juillet -- Festival Gion Matsuri à Kyoto avec ses défilés de chars les 17 et 24 juillet

Météo à Kyoto

Aujourd'hui
20 / 26°C
Demain
18 / 25°C
Consulter les prévisions météo pour Kyoto

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Cuisine japonaise

Découvrez les confiseries japonaises (5% de réduction)

Thématiques associées

Ressources

Site officiel (en japonais, quelques textes en anglais)

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Guides pratiques pour Gion Matsuri

Que voir depuis Gion Matsuri (Centre de Kyoto)