Teramachi 1

Teramachi et Shinkyogoku

Les arcades commerçantes du centre-ville Kyotoïte

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Teramachi et Shinkyogoku sont des rues piétonnes hébergeant des arcades shopping, situées entre les avenues Shijo et Sanjo au cœur de Kyoto. Véritable petit labyrinthe de magasins et restaurants typiques, elles forment une sorte de passage obligé du centre-ville et de son ambiance commerçante. Le week-end en particulier, de nombreux habitants et touristes fréquentent ces ruelles couvertes.

Si Teramachi s'avère peut-être la plus connue des deux, ces arcades ne doivent pas laisser de côté Shinkyogoku et leurs rues intercalaires. Situées autour du carrefour Kawaramachi, à quelques pas de la rivière Kamogawa, les deux artères piétonnes s'étendent sur plusieurs centaines de mètres chacune. En leur sein, des commerces en tout genre, plus axés grand public et moins haut de gamme que Shijo.

On trouve ainsi à Teramachi et Shinkyogoku nombre de boutiques de vêtements notamment pour les jeunes, ou encore d'accessoires de style japonais. Les restaurants et cafés de toutes sortes n'y sont certainement pas en reste, ponctués de magasins de thé hérités de longue date. Entre quelques 100¥ shops, on retrouve également des échoppes traditionnelles ou plus modernes, au sein desquels les magasins de souvenirs sont nombreux.

Comme un témoignage fidèle à leur histoire, toutefois, certaines devantures arborent des décors répliques d'une époque passée. Il reste même ici et là quelques sanctuaires logés en plein cœur des arcades ! Et pour cause, Teramachi (littéralement "la ville aux temples") tient son nom du caractère religieux de sa construction lorsqu'en pleine période Sengoku, en seconde moitié du XVIe siècle, l'un des unificateurs du Japon Toyotomi Hideyoshi décida d'y loger des édifices pieux.

C'est seulement sous l'ère Meiji (1868-1912) que les premières boutiques s'y ouvrirent, principalement dédiées à l'artisanat local. Depuis, le paysage s'est unifié avec l'ajout d'un sol propre et lisse. Les arcades voient aujourd'hui passer beaucoup de monde et en particulier le week-end, aussi bien des Kyotoïtes que des touristes japonais ou étrangers. Certaines boutiques parmi les plus récentes, malheureusement, reflètent le caractère de plus en plus touristique des lieux par une gamme peu authentique... Et les annonces vocales de s'adapter avec, en plus du japonais, désormais du chinois, coréen et même du français !

Pour poursuivre la balade, perpendiculaire à Teramachi se trouve la célèbre Nishiki-dori qui abrite le marché bien connu.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Teramachi et Shinkyogoku et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 08 juillet 2020