Hiei-zan Enryaku-ji

Enryaku-ji

Le vaste complexe Tendai du Mont Hiei

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Enryaku-ji est le temple principal de l'école bouddhiste Tendai, situé sur le mont Hiei et rattaché à la ville d'Otsu, dans la préfecture de Shiga au Japon. Il est également accessible depuis Kyoto. Son étendue au cœur d'une forêt et son caractère mystique apportent un certain dépaysement à cette visite préservée des rumeurs urbaines.

🚧 Accès restreint

Rénovations en cours pour le hall principal Konpon Chu-do : sous sarcophage mais ouvert (de 2016 à 2026 environ)

Situé entre les préfectures de Kyoto et Shiga, le Mont Hiei s'élève à 840 mètres d'altitude et abrite à son sommet le temple Enryaku-ji, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1994.

Construit en 788 par Saicho, fondateur du mouvement Tendai-shu, ce magnifique complexe compte alors plus d’une centaine de bâtiments et constructions érigés au beau milieu d'une forêt de cèdres. Loin de l'image pacifiste attribuée au bouddhisme japonais, les moines affiliés à cette doctrine appartiennent à la classe des guerriers et se rendent ainsi responsables de nombreux dégâts dans la capitale pendant la période Sengoku. En 1571, le sanguinaire daimyo Oda Nobunaga et son armée annihilent lesdits moines et brûlent complètement le site. Reconstruit quelques années plus tard, Enryaku-ji fait office aujourd'hui de chef-lieu du mouvement Tendai.

Les moines guerriers contemporains

La montagne continue d'héberger toutefois des religieux un peu particuliers : les moines marathoniens. Obligés de suivre un entraînement spécial appelé Sennichi Kaihogyo ("Entraînement de 1000 jours dans les montagnes"), ils sont testés pour leur endurance, leur persévérance et leur volonté tant physique que mentale. En plus de leurs obligations quotidiennes telles que la méditation, la calligraphie et l'entretien des lieux, ces moines doivent également courir pendant sept années consécutives à un rythme diabolique.

Spiritualité et authenticité

Le visite des lieux est répartie en trois espaces :

  • Todo (est) : partie la plus visitée qui abrite le pavillon principal classé Trésor National, et dédié au Bouddha de la médecine Yakushi.
  • Saito (ouest) : zone qui accueille notamment le Hall Shaka et le plus vieux édifice du complexe préservé.
  • Yokawa : secteur le moins populaire car éloigné de plusieurs kilomètres au nord, qui comprend un bâtiment construit à flanc de colline.

En prime de cette histoire passionnante, le mont Hiei s'avère idéal pour allier spiritualité et activité sportive. Somptueux au printemps 🌸 pour ses azalées ou coloré en automne 🍁 avec ses érables, le chemin de randonnée qui serpente au sommet donne l'opportunité d'une jolie sortie au grand air, sans risque réel de se perdre.

Toujours considéré comme un lieu sacré, Hieizan jouit d'une abondante flore et faune protégée ; les animaux sauvages, comme les singes, les tanuki ou encore les sangliers attendent les visiteurs à la découverte d'un Japon plus authentique et singulier.

On conseille notamment de prendre le funiculaire Sakamoto, côté Otsu, afin de bénéficier d'une vue magnifique sur le flanc de la montagne et surtout l'immense étendue d'eau du lac Biwa.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Enryaku-ji et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 22 octobre 2020 Enryaku-ji