Tanukidani-san Fudo-in (Kyoto), pavillon principal du temple

Tanukidani-san Fudo-in

La montagne de la bonne santé

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Tanukidani-san Fudo-in est un temple bouddhiste perché sur les hauteurs du quartier d'Ichijoji au nord-est de Kyoto. Dédié aux chiens viverrins Tanuki et à la divinité de la sagesse Fudo Myoo, le site présente plusieurs pavillons disséminés dans la montagne sacrée, à l'atmosphère envoûtante et hors du temps.

Les hauteurs de Kyoto ne se lassent pas de surprendre les visiteurs avec des sites oubliés dans les montagnes mais dont l'aura spirituelle est toujours bien prégnante. C'est le cas du temple Tanukidani-san Fudo-in, peu connu des touristes mais qui pratique un culte populaire auprès des Japonais, dédié à :

  • Fudo Myoo, l'un des 5 rois de la sagesse qui représente l’immuabilité ;
  • et aux tanuki, les fameux chiens viverrins sacrés qui apportent la bonne fortune.

Construit autour d'une grotte naturelle découverte par le moine Mokujiki Shozen Tomoatsu, le temple existe depuis plus de 300 ans. On trouve ainsi dans la pénombre du hall principal une statue de Fudo Myoo dont les yeux brillants accentuent son attitude courroucée. Des rituels de purification par le feu (goma) sont organisés toute l'année avec en point d'orgue le festival Hiwatari Matsuri qui se tient le 28 juillet et où les prêtres marchent pieds nus sur des cendres.

Au quotidien, Tanukidani-san Fudo-in permet de prier pour :

  • la sécurité routière via un pavillon dédié et situé devant un parking, où l'on gare sa voiture afin de la bénir ;
  • et la bonne santé via des plaquettes votives particulières baptisées gankake fuda, où l'on entoure la partie du corps que l'on souhaite guérir et/ou qui est malade (cancer, douleur chronique, blessure, etc.).

Tanukidani-san Fudo-in (Kyoto), statues de Tanuki dans l'enceinte du temple

Une montée de 250 marches

L'enceinte bouddhiste se déploie à flanc de montagne et il faut être en bonne forme physique pour grimper les 250 marches nécessaires pour atteindre les différents bâtiments. Le long du chemin, on retrouve des centaines de statues en céramique de tanuki avec des expressions et des postures rigolotes, des représentations de Jizo, les Sept divinités du Bonheur ainsi que des panneaux qui indiquent le nombre de marches restantes.

L'ascension vaut le coup pour ressentir toute la spiritualité dégagée par la montagne et sa nature restée quasiment intacte. Tel un mini-pèlerinage, l'ascension propose de marcher dans les pas des anciens ascètes yamabushi qui s'entraînaient ici autrefois, tel que l'épéiste Miyamoto Musashi ( - 1645) qui resta quelque temps sous une cascade du temple pour parfaire sa technique de combat à 2 sabres. À mi-parcours, on rencontre la statue du moine bienveillant Omukae Daishi à laquelle on accroche l'amulette kenkyaku waraji en forme de sandales tressées, afin de garder des jambes en bonne santé.

Tanukidani-san Fudo-in (Kyoto), pavillon principal du temple 2

Le petit frère du Kiyomizu-dera

Le bâtiment principal du Tanukidani-san Fudo-in est habillé d'une grande terrasse sur pilotis (butai), à l'image du très célèbre Kiyomizu-dera. De style architectural kengai-zukuri, c'est-à-dire qui surplombe le paysage, la construction actuelle date de 1986. Depuis la plateforme, on distingue nettement les habitations du nord de Kyoto entourées par les montagnes boisées.

Bien que caché par une forêt dense, on apprécie le côté très aérien du temple souligné par son architecture sur pilotis, sa disposition en hauteur et sa vue dégagée sur l'horizon. Sa visite est recommandée toute l'année, peu importe les saisons mais sous un beau soleil de préférence. Sa faible fréquentation garantit une découverte en toute quiétude, empreinte de recueillement et joliment accompagnée par de nombreuses statues bouddhistes.

Pour retrouver l'animation de la ville, il faut redescendre à pied autour de la gare d'Ichijoji qui permet de regagner le centre de Kyoto ou bien de visiter les temples populaires des environs, tels que Shisen-do et Enko-ji.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Tanukidani-san Fudo-in et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 24 novembre 2021