Honen In 11

Honen-in

Le temple artistique de Kyoto

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Honen-in est un temple de la branche Jodo du bouddhisme japonais, situé près du chemin de la philosophie, au nord-est de Kyoto. Hutte en bois érigée à la fin du XIIe siècle comme lieu de vie pour le moine Honen et ses élèves, le site devient un véritable temple en 1680 avec le moine Nincho. Sa visite est particulièrement appréciée pendant la saison automnale des koyo.

Depuis le pavillon d’argent, il suffit de prendre directement la petite route à gauche pour se retrouver dans un quartier résidentiel typique de Kyoto. On longe ainsi parallèlement le chemin de la philosophie pendant une dizaine de minutes pour remarquer, de nouveau sur la gauche, le début de la visite du Honen-in et ses premiers escaliers pavés. Le temple se caractérise en abritant, dans son espace vert, plusieurs œuvres contemporaines qui détonent dans le paysage bouddhiste classique.

La première sculpture croisée est une silhouette noire dénommée Yoshikoi, réalisée en 2007 par l’artiste Masayuki Nagare. En face de cette dernière, on aperçoit les différentes colonnes de pierre qui composent le cimetière du temple et qui se trouvent être la dernière demeure de Tanizaki Junichiro, Kuki Shuzo et Kawakami Hajime, célèbres écrivains et intellectuels japonais.

Bientôt, on arrive au point culminant de la visite qui est en réalité la porte d’entrée traditionnelle du Honen-in. Surmontée d'un charmant toit de chaume recouvert de mousse, la structure en bois est baignée par une éclatante lumière qui semble s'échapper à travers les érables alentour. Pour les visiteurs qui viennent de la pénombre de la forêt voisine, le contraste se montre saisissant : on passe littéralement de l'ombre à la lumière. Il faut bien quelques minutes pour contempler ce joli spectacle et en profiter, par la même occasion, pour faire le plein de photos. Il est ensuite temps d’aller voir à quoi ressemble l’intérieur de l'enceinte.

Deux monticules de sable blanc décorés accueillent les visiteurs de part et d'autre du chemin pavé. À noter que les motifs changent selon les saisons. Non loin, un petit pavillon sert de lieu d’expositions temporaires et éclectiques autour de la peinture, de la sculpture ou encore de la photographie.

Le bâtiment central est accessible par un pont de pierre sur un étang. On a peu de chance de découvrir son intérieur puisque le lieu n'est ouvert au public que deux semaines par an pour le printemps 🌸 et l'automne 🍁. Le reste de l'année, il abrite des activités artistiques ; il n'est pas rare en effet d'entendre de la musique électronique ou autre sonorité moderne qui proviennent du temple.

Havre artistique vivant, le classique et le contemporain vivent en harmonie au sein du Honen-in.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Honen-in et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 05 décembre 2019