Phare Osezaki sur Fukue-jima (îles Goto - Nagasaki)

Phare Osezaki

La vue spectaculaire depuis les falaises de Fukue

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le phare Osezaki marque le cap le plus à l'ouest de l'île de Fukue, située dans l'archipel de Goto au large de Nagasaki. Une splendide balade est possible le long des falaises, face à la mer et jusqu'au pied du phare. Dans le coin, on recommande la visite de l’église Imochiura qui témoigne de l’histoire des chrétiens réfugiés sur l’île.

Le phare blanc Osezaki est indissociable de la côte rocheuse et abrupte qu'il surplombe. Longues d'une vingtaine de kilomètres et situées à 150 mètres au-dessus du niveau de la mer, ces falaises ont été formées par l'érosion de la roche face aux vents puissants venus de la mer de Chine orientale. Osezaki est sans aucun doute l'un des spots les plus fascinants de l’île de Fukue et, pour ne rien gâcher, il s'avère très peu touristique.

Vue sur les falaises du cap Osezaki sur Fukue-jima (îles Goto - Nagasaki) 2

Patrimoine naturel de l'île

Le paysage côtier époustouflant se dévoile dès la route qui permet d'accéder au site. On conseille d'ailleurs de s'arrêter sur le bas-côté pour avoir un point de vue large sur les falaises recouvertes de prairies et le phare qui se dresse au loin. Ensuite, il faut continuer à pied pour atteindre le petit édifice. La randonnée à l'aller se fait assez facilement : en une vingtaine de minutes sur un sentier en descente. En revanche pour le retour, on double son temps de marche pour remonter la pente qui se révèle plutôt raide.

En plus de la beauté des lieux, on découvre une flore variée entre camélias et pins, ainsi qu'une faune locale et sauvage que l'on peut croiser ou apercevoir, par exemple des biches. La plupart des visiteurs se rendent au cap Osezaki en fin de journée pour contempler le coucher de soleil sur cette ligne d'horizon dégagée, et située la plus à l'ouest de l'archipel principal du Japon (hors Okinawa).

Eglise Imochiura sur Fukue-jima (îles Goto - Nagasaki)

Crochet par l'église catholique Imochiura Lourdes

À deux pas du phare en voiture 🚙, on termine le tour de ce bout d'île par l'église Imochiura. Construite en briques rouges sous la direction du père Peroud, missionnaire français en 1897, il s’agit de la première église dite "de Lourdes" à avoir été édifiée au Japon. À l’origine, elle présentait une architecture romane mais à la suite d'incendies ainsi que d'un typhon 🌀 en 1987, elle a été repensée dans son style actuel plus moderne. Il est possible de rentrer dans l’église au sein de laquelle, toutefois, les photos sont interdites et le silence requis.

On trouve à coté du bâtiment une reproduction à petite échelle de la Grotte de Lourdes, avec en son sein une statue de Notre-Dame. La grotte a été conçue avec des roches de l'île mais l'eau qui y coule vient des Pyrénées en France. En effet chaque année, de l'eau sacrée de Lourdes est ramenée à Fukue pour les fidèles Chrétiens des îles Goto.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par le gouvernement métropolitain de Tokyo pour la promotion de la destination #KYUSHU×TOKYO. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Phare Osezaki et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 11 septembre 2020