Yoshimine Dera Kyoto 11

Yoshimine-dera

Le 20e temple du pèlerinage Kannon du Kansai

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Yoshimine-dera est un temple de la branche Tendai du bouddhisme japonais, situé dans l’arrondissement de Nishikyo-ku à l’ouest de Kyoto. Fondé en 1029 par le moine Gensan, il fait partie des 33 temples du pèlerinage du "Kansai Kannon". La visite constitue une petite randonnée dans la montagne avec une vingtaine de lieux et statues à admirer. En automne, le lieu est réputé pour ses nombreux érables.

Après avoir passé quelques jours au milieu de la foule touristique, cette "visite randonnée" arrive à point nommé pour se ressourcer au calme dans les montagnes de Kyoto, cette fois-ci au sud-ouest.

Pour cela, il faut s'éloigner du centre-ville en train 🚅 direction Osaka, et ensuite prendre un bus qui dépose idéalement au pied du temple. Après ce court périple, on arrive enfin pour débuter cette magnifique balade par un petit pont aux barrières rouges.

La première étape de la visite consiste en une marche de 5 à 10 minutes pour atteindre l'imposante porte d’entrée du temple Sanmon qui fait également office de réception. Puis les visiteurs pénètrent dans le lieu sacré et se retrouvent rapidement en face du Kannon-do, le pavillon principal du Yoshimine-dera. Au sein de ce dernier, reconstruit en 1692, est vénérée Senju Kannon, la divinité bouddhiste aux mille bras qui est ici l’œuvre du prêtre Ninko. Face au hall sur la gauche, l'on découvre un musée à l'architecture moderne où sont exposés différentes reliques liées à l’histoire du site.

Il est maintenant temps de partir pour une randonnée plus longue qui dure en moyenne entre 30 et 45 minutes. Tout au long du parcours, des panneaux numérotés en japonais indiquent les points importants ainsi que les choses à voir. Il est fortement recommandé d'effectuer la visite des lieux dans l’ordre et de ne pas s’égarer sur d’autres voies sous peine de manquer certaines vues incontournables de cette charmante promenade.

Le parcours débouche naturellement sur l'une des particularités de Yoshimine-dera : son célèbre pin baptisé Yuryu no Matsu, qui impressionne par sa forme inhabituelle (tel un "dragon joueur" si l'on se base sur sa traduction en français). Classé Monument Naturel du Japon en 1932, ce conifère de plus de 54 mètres de long et âgé de 600 ans est connu dans tout le Japon. Au-dessus se trouve la petite tour Taho-do.

La suite de la marche est ponctuée de plusieurs arrêts, constitués de divers bâtiments religieux et statues. Mais ce qui frappe et attire l’œil, c’est la vue imprenable que l’on découvre sur la vallée et le sud de Kyoto, et cela tout le long du parcours. De cette façon, aux abords du hall Yakushi-do dédié au Bouddha guérisseur, une petite terrasse permet de se reposer tout en contemplant le panorama offert. Encore un petit effort pour atteindre le cimetière, qui marque la fin de la montée. Lors de la descente, le chemin passe à côté de la cascade Shoren-in, puis rattrape le point départ initial.

Peu facile d’accès en transport en commun en raison de leur faible fréquence, il faut compter une grosse demi-journée entre l’heure de départ et un retour vers la gare de Kyoto. L’éloignement du cœur touristique habituel peut être un frein pour certains, mais c’est également un avantage non négligeable car le lieu garde encore une certaine sérénité, même en pleine période de koyo 🍁. En partant tôt le matin, l'excursion peut laisser du temps aux amateurs de whisky japonais de se rendre à la distillerie Yamazaki, située non loin de là.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Yoshimine-dera et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 03 décembre 2019