Marché aux poissons de Mutsu-Minato à Hachinohe

Hachinohe

La cité portuaire d’Aomori

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Hachinohe est une ville située le long de la côte Tanesashi dans la préfecture d'Aomori, au nord de l’île principale Honshu au Japon. Face à l'océan Pacifique, son port maritime est réputé pour organiser l'un des plus grands marchés aux poissons du pays. En soirée, les visiteurs découvrent le visage chaleureux du centre-ville autour d'un verre et de quelques brochettes dans le quartier Yokocho.

Grande ville de la façade est de la région du Tohoku, Hachinohe vit essentiellement de ses activités liées à la pêche, avec un port poissonnier qui fonctionne à plein régime. Tout au nord de la côte Sanriku, elle a été durement touchée par le tsunami en mars 2011. Elle s'est depuis relevée de ce drame grâce à des habitants attachés à leur terre.

Les traces de vie humaine dans cette région remontent d'ailleurs dès la préhistoire. Des restes de la période Jomon (premier millénaire avant J-C.) ont été découverts et sont aujourd'hui exposés au musée archéologique Korekawa Jomon Kan. Sous contrôle successif des clans Fujiwara (période Heian, 794 - 1185) puis Nambu (période de Kamakura, 1185 - 1333), Hachinohe appartient ensuite au domaine de Morioka pendant l’époque Edo (1603 - 1868). À partir de l’ère Meiji (1868 - 1912), le domaine est aboli et Hachinohe rattachée à la préfecture d’Aomori. De cette époque féodale riche, il ne reste aujourd'hui que peu de traces ; on citera surtout le site historique du château 🏯 Nejo.

Réveil matinal aux marchés aux poissons

Dans la zone portuaire de Hachinohe, accessible en train local depuis la gare de Mutsu-Minato, deux marchés aux poissons et fruits de mer se partagent chaque jour de la semaine. Il est ainsi possible de trouver et de goûter facilement du poisson 🐟 frais tous les matins, en dehors des mois d'hiver (de janvier à mi-mars).

Ouvert tous les jours du lundi au samedi, le marché Mutsu-Minato Ekimae Asaichi, situé juste en face de la minuscule gare, offre une ambiance très agréable. Abrités dans un bâtiment en béton ouvert sur l’extérieur, plusieurs papis et mamies japonais tiennent les stands de vente de pêche. Les touristes seront touchés par l'atmosphère rustique et chaleureuse des lieux. Chacun y va de son sourire et de son bonjour du matin : "ohayo gozaimasu !". À noter que le samedi s'avère la journée la plus animée.

Poissons, coquillages, algues et produits de la mer sont vendus ici à prix réduits. Arrivées la nuit même par bateau, les caisses de glace témoignent de l'extrême fraîcheur du poisson. On recommande de prendre son petit-déjeuner au restaurant-cantine du marché qui propose un repas traditionnel japonais avec du riz, de la soupe miso et bien sûr du délicieux poisson cuit ou cru.

Ouvert tous les dimanches, de mi-mars à fin décembre, le bouillonnant marché Tatehana Ganpeki Asaichi accueille beaucoup plus de monde. Situé sur un vaste quai de plus de 800 mètres, plus de 300 vendeurs installent leurs stand juste derrière leur fourgonnette. Il s'agit de l’un des plus grands marchés aux poissons du Japon. On retrouve bien évidemment des produits de la mer frais ou cuisinés, ainsi que d’autres spécialités locales comme des fleurs ou des vêtements.

Tournée des bars dans les ruelles Yokocho

Particularités des villes au Japon, les ruelles regroupées sous l’appellation de Yokocho abritent de nombreux petits bars-restaurants typiques et incontournables pour un apéritif détendu et convivial entre amis. Le centre-ville de Hachinohe ne compte pas moins de huit petites rues dédiées aux soirées autour d'un verre :

  • Miroku-Yokocho ;
  • Harmonika-Yokocho ;
  • Tanukikoji ;
  • Nagayokocho-Rensagai ;
  • Goban-gai ;
  • Rocho-Rensagai ;
  • Hachinohe-Showadori Street ;
  • Hanakoji.

Largement fréquentées par les locaux, elles offrent aux voyageurs de passage une bonne occasion pour échanger quelques mots en japonais. Il ne faut pas hésiter à demander son chemin aux commerçants des alentours si l'on n'arrive pas à trouver ces rues parfois un peu cachées.

Situées non loin les unes des autres, ces ruelles Yokocho s'arpentent facilement et l'on recommande de s'amuser à tester plusieurs bars en une soirée. Au menu des possibilités gustatives, chaque bistrot cuisine un plat de prédilection. Le plus souvent, on a le choix entre :

  • des beignets tempura 🍤 de légumes ;
  • une assiette de fruits de mer / poissons crus ou cuits ;
  • un bol de soupe ramen 🍜 ;
  • un pot-au-feu japonais oden 🍢 ;
  • des brochettes panées kushikatsu ;
  • ou bien une spécialité locale.

Mentions spéciales pour deux enseignes : Niku & Peace, qui met à l'honneur une viande régionale, et Hechima qui propose des brochettes grillées kushiyaki très savoureuses. Une des institutions de ce quartier, tenue par un couple tout à fait charmant, le Bar Prince présente une décoration insolite avec un plafond tapissé de cartes de visite des clients.

Ville pratique pour poser ses valises

Grande ville de province, Hachinohe reste une cité à taille humaine avec une population chaleureuse. Il est bien agréable pour les touristes qui visitent le nord du Tohoku de prévoir un hébergement dans cette ville, particulièrement animée les matins et les soirs. Plusieurs hôtels se trouvent au centre-ville, à proximité des rues de la soif et du port. Une adresse simple que l'on peut conseiller est le Dormy Inn de Hachinohe. Propres et bien équipées, les petites chambres de cet hôtel 🏨 à l'occidentale disposent d'un confort suffisant pour une à deux nuits.

On retient enfin le réseau ferré JR et Aoimori Tetsudo (lignes Shinkansen 🚅 et locales) qui permet de se déplacer facilement dans la ville et les alentours. À la belle saison, on apprécie les balades vivifiantes, à pied ou à vélo 🚲, le long de la côte Tanesashi.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par les préfectures de Akita et Aomori pour la destination #feeltohoku. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Hachinohe et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 03 janvier 2020