Caserne en bois Konyacho Banya à Morioka

Morioka

La vitrine pratique d'Iwate

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Morioka est la ville principale de la préfecture d'Iwate, au nord du Japon. Accessible en Shinkansen depuis Tokyo, elle se montre pratique pour découvrir les savoir-faire traditionnels de la région. Sa dimension à taille humaine permet également aux touristes de passage de visiter aisément son centre-ville sur une journée d'excursion depuis la gare.

Plus que pour ses paysages, on visite Morioka pour son artisanat et ses habitants toujours prêts à accueillir de nouveaux visiteurs. Encore peu connue des touristes occidentaux, cette ville moyenne gagne à être découverte. Les amateurs de savoir-faire japonais trouvent en cette destination de quoi satisfaire leur curiosité. Gastronomie, objets de décoration et ustensiles de cuisine haut de gamme : la capitale d'Iwate déploie un panel de traditions régionales et raffinées.

Art de la table en laque au musée Joboji à Ninohe

Une capitale de l'artisanat japonais traditionnel

L'art de la laque n'a plus de secret pour les artisans du coin. Deux courants artistiques sont présents dans la préfecture : Hidehira-nuri et Joboji-nuri. Quand le premier est tourné vers la richesse des motifs, le deuxième est plus axé sur l'usage au quotidien de cette vaisselle traditionnelle laquée brillante et résistante. L'intensité des couleurs noir et rouge rendent encore plus appétissante la nourriture servie dans ces bols et assiettes. On retrouve dans le centre-ville plusieurs boutiques qui vendent ces produits.

Sinon il faut aller au nord d'Iwate, à la frontière avec Aomori, découvrir le village de Ninohe qui est le berceau de la laque de style Joboji-nuri, et visiter le temple Tendai-ji. Toujours dans cette cité, on déniche également la brasserie Nanbu Bijin qui élabore un excellent saké japonais de réputation nationale et naturellement présent sur les tables de Morioka.

Pour les visiteurs en quête de rencontres et qui souhaitent aussi participer à des ateliers manuels, la ville héberge le centre Morioka Tezukuri Mura où plusieurs artisans invitent à montrer leur art : teinture sur tissu, peinture sur poupée kokeshi, poterie et fabrication de nouilles reimen... le choix est varié.

Char du festival d'automne de Morioka

Que visiter dans le centre-ville de Morioka ?

En revenant vers la gare JR principale, les voyageurs de passage peuvent opter pour un itinéraire plus concentré autour des deux principaux sites à voir du centre-ville, à savoir :

  • le parc et les ruines du château 🏯 de Morioka ;
  • et le sanctuaire Hachiman-gu.

Entre ces deux adresses, on parcourt à pied les rues commerçantes où plusieurs bâtiments reconnaissables se trouvent. Par exemple, l'ancien siège de la banque d'Iwate avec sa façade en briques rouges, ou encore l'ancienne caserne de pompiers en bois Konyacho Banya dotée de sa tour de guet. La balade est plutôt charmante lorsque l'on traverse les différents cours d'eau avec le Mont Iwate en toile de fond. Pour le folklore, il ne faut pas hésiter à faire l'expérience des nouilles Wanko Soba, servies en petites portions et dont l'objectif est de manger le plus de bols possible.

Avec un hiver assez rude et beaucoup de neige qui empêche de bien apprécier les extérieurs de Morioka, on conseille de visiter cette destination plutôt au printemps, lorsque les cerisiers 🌸 sont à leur apogée (vers la mi-avril) et en été, où les températures sont plus fraîches et supportables que dans le Kanto.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la préfecture d'Iwate. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Morioka et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 10 mars 2020 Morioka