Mosaïques en ambre au Musée de Kuji

Musée de l'Ambre

L'artisanat d'art de Kuji

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Musée de l’Ambre est une galerie d'exposition située au sud-ouest de la ville de Kuji, au nord de la côte Sanriku. La préfecture d'Iwate est la première région productrice d’ambre au Japon et aussi l'une des plus anciennes et prolifiques au monde. C'est donc tout naturellement que ce musée entraîne les visiteurs sur la piste de cette gemme végétale, de ses origines à son utilisation artistique.

L’ambre récoltée dans cette partie côtière du Tohoku remonte à 85 millions d’années, lorsque Kuji n’était encore qu’une immense forêt de métaséquoias et que la Terre était habitée par les dinosaures. En clin d'œil historique, les visiteurs sont ainsi accueillis par un tyrannosaure animé. Le musée retrace véritablement toute l'histoire de cette résine issue des arbres. On progresse de salle en salle, en en apprenant à chaque fois un peu plus sur l’ambre, connu de l'Homme depuis des millénaires.

L'exposition s'étend sur deux bâtiments et l'on débute la visite par le plus récent, dont le hall d'accueil dispose de grandes vitres sur la forêt environnante. De nombreuses vitrines bien éclairées montrent la diversité des formes et surtout des 250 couleurs différentes que peut prendre l'ambre, du classique jaune orangé au noir en passant par le rouge ou le bleu. Puis, un espace laboratoire permet de découvrir au microscope la structure et la composition de la résine. Quelques-unes de ses propriétés scientifiques sont aussi expliquées (par exemple, l'ambre flotte dans une eau extrêmement salée).

Ensuite, on atteint l'espace lié aux légendes et autres vertus conférées à l'ambre. Que ce soit du côté asiatique, de l’Empire romain ou des Grecs, chacune des croyances est présentée et illustrée. Un petit sanatorium dont le sol est recouvert d'ambre est même mis à disposition des visiteurs afin qu'ils testent eux-mêmes les bienfaits relaxants de la pierre.

À l’étage du premier pavillon, on trouve une galerie d'art qui affiche une belle collection d'ornements et de bijoux entièrement fabriqués en ambre. Il est agréable de contempler des pièces assez imposantes telles que des mosaïques, puis des objets de plus petite taille comme de jolies boîtes artisanales.

La seconde partie du musée continue dans un bâtiment adjacent. Ce dernier est dédié aux origines de l'ambre, telle qu'on la trouve à l'état naturel, c'est-à-dire sous forme de sève liquide puis de résine fossilisée dans le sol. On revient sur sa relation avec son environnement, notamment sous les ères du Crétacé et du Cénozoïque. Des exemples d'insectes ancestraux emprisonnés dans la matière sont mis en valeur, créant ainsi un témoignage du passé très bien préservé.

Enfin, la visite se termine par l'exploitation de l'ambre par l'Homme. D'un point de vue international, une carte interactive indique les principaux gisements dans le monde et quelles sont les routes commerciales que les marchands empruntent depuis l’Antiquité. Plus localement, on retrace également l'histoire de la résine au Japon : sa découverte et les outils qui permettent de la miner, artisanat qui continue encore aujourd'hui.

En parallèle de l'exposition, le site proposent des ateliers où les participants sont invités à déterrer la résine fossile, à fabriquer un pendentif en ambre ou bien un kaléidoscope. Une boutique de souvenirs, riche notamment en bijoux de toute sorte, conclut classiquement la visite.

Excentré du centre-ville de Kuji et de taille relativement modeste, le parcours muséal est néanmoins bien réalisé. Entre les bâtiments, les visiteurs évoluent dans une forêt aménagée et estampillée de deux petits sanctuaires shinto. À l'intérieur, on recommande de choisir l'audioguide en anglais, particulièrement utile et facile à la prise en main.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la préfecture d'Iwate. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Musée de l'Ambre et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 05 décembre 2019