Nucléaire au Japon et Fukushima

Conséquence directe du tsunami causé par le séisme du 11 mars 2011 dans la région du Tôhoku, les centrales nucléaires de Fukushima ont connu des dommages importants qui ont conduit à un accident nucléaire majeur dans les jours qui ont suivi. Très débattu, il devrait laisser des traces pendant plusieurs dizaines d'années d'après certaines expertises.

Le cumul du séisme, tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima les jours suivants auront causé 21.500 victimes directes ou subséquentes.

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'impact sur les populations reste mesuré en-dehors de la zone d'évacuation d'environ quarante kilomètres autour de la centrale et, en évitant cette région, il est tout à fait sûr de continuer à voyager au Japon.

Après deux ans "zéro nucléaire", le Japon a redémarré la centrale de Sendai (au sud de l'archipel) en août 2015.

Dans cette rubrique, sont regroupés tous les contenus sur Kanpai qui abordent et discutent de la question du nucléaire sur l'archipel nippon.

-- On entend généralement par l'abus de langage "Fukushima" un terme résumant l'ensemble de la catastrophe nucléaire des centrales éponymes.

⬇️ Ci-dessous, découvrez nos articles et destinations sur le sujet
Votre note sur Nucléaire au Japon et Fukushima
5/5 (6 votes)