Kurayoshi (Tottori), porte du temple Dairen-ji

Kurayoshi

La nostalgie des anciens quartiers marchands au Japon

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kurayoshi est une petite ville de la préfecture de Tottori située à l'ouest du Japon. Ancienne cité féodale et marchande à l'architecture préservée, elle développe aujourd'hui sa réputation de terre de manga pour avoir notamment servi de décor à la série Quartier Lointain de Jiro Taniguchi.

Le long de la ligne de train 🚅 JR San'in qui borde la mer du Japon, on découvre le littoral de la préfecture de Tottori composé de petites villes pour la plupart restées dans leur jus. Ancienne cité féodale, Kurayoshi se distingue par son caractère historique. Son centre-ville affiche en effet une architecture traditionnelle et authentique des quartiers marchands construits à partir de l'époque Edo (1603 - 1868) et pendant l'ère Meiji (1868 - 1912) jusqu'au début de l'époque Showa (1926 - 1989).

Pèlerinage en terre de manga

Digne d'une carte postale d'antan, la ville de Kurayoshi a servi de décor au manga Quartier lointain de Jiro Taniguchi (1947 - 2017), auteur japonais originaire de la région mais qui a connu le succès d'abord en Europe et plus particulièrement en France, où sa production artistique obtient un écho certain.

On arpente ainsi le quartier historique Shirakabe-dozogun Akagawara avec ses entrepôts kura aux façades blanches et ses bâtiments en bois brûlé recouverts de tuiles rouge foncé. Les ruelles étroites courent agréablement au bord de la rivière Tamagawa, aménagée en canal et enjambée par de nombreux petits ponts de pierre qui servent d'accès aux édifices.

On passe ensuite par le musée dédié aux figurines, baptisé en anglais Kurayoshi Figure Museum et qui a élu domicile au sein d'une ancienne école et de son bâtiment circulaire. Sponsorisée notamment par l'entreprise Good Smile Company, l'exposition s'articule autour de 3 thématiques :

  • l'univers militaire,
  • les personnages issus d'anime ou de manga,
  • et la culture populaire japonaise.

Les amateurs de pèlerinages seichi junrei peuvent ainsi prévoir une étape dans cette petite cité à l'atmosphère nostalgique et voisine de Hokuei consacré à Gosho Aoyama, le créateur de Détective Conan.

Kurayoshi (Tottori), rue authentique de l'ancienne cité féodale

Architecture et artisanat traditionnels

La veille ville sert également de vitrine au patrimoine local que l'on découvre au gré des enseignes établies au sein des bâtiments historiques, notamment :

  • le procédé artisanal de tissage et de teinture de coton indigo kasuri ;
  • les poupées hakota en papier washi qui ressemblent aux kokeshi et servent de porte-bonheur aux enfants ;
  • le whisky Kurayoshi popularisé à l'international par la fabrique de saké Matsui Shuzo ;
  • la fondue Mochi Shabu, hivernale et insolite avec ses tranches de mochi aux goûts variés à tremper dans le bouillon chaud ;
  • ainsi que la sauce soja, les nouilles et le bœuf wagyu locaux à déguster sous toutes leurs formes.

Kurayoshi héberge par ailleurs le musée Nijisseiki Pear Museum dédié à la poire nashi, une autre spécialité gourmande locale.

Côté visites, la balade à pied se poursuit avec au bout d'un chemin bordé de lanternes 🏮 vermillon, le temple Dairen-ji et sa grande porte en bois brut. Puis on se dirige vers le parc Utsubuki, l'un des plus beaux du Japon grâce aux floraisons de ses milliers de cerisiers 🌸 et azalées au printemps.

Kurayoshi (Tottori), dégustation de fondue Mochi Shabu

Nuit au chaud dans un onsen

Pour celles et ceux qui souhaitent rester sur place une nuit, on recommande de choisir un hébergement dans l'une des stations thermales situées à proximité de Kurayoshi, par exemple :

  • Misasa Onsen ♨️ est une adresse idéale pour choisir un ryokan authentique et luxueux comme Mansuirou ;
  • Sekigane Onsen propose des tarifs plus abordables dans un cadre verdoyant et valloné ;
  • Hawai Onsen à Yurihama affiche la curiosité de prendre sa source chaude au centre du lac Togo.

La préfecture de Tottori reste une destination assez rurale et, bien que Kurayoshi possède sa propre gare JR, les différents sites à voir se situent à plusieurs kilomètres de cette dernière et nécessitent donc de prendre le bus à la descente du train. La location de vélo 🚲 ou le choix de la voiture 🚙 peuvent permettre de gagner en autonomie une fois sur place.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la région San'in. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kurayoshi et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 18 novembre 2022