Musee Art Adachi 10

Musée d'art Adachi

L'un des plus beaux exemples de jardins japonais

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Le Musée d'art Adachi se situe dans la municipalité de Yasugi, en banlieue sud-est de Matsue, dans la préfecture de Shimane. Inauguré en 1980, il rend hommage à l'art moderne et surtout au savoir-faire ancestral du Japon en matière de jardins grâce à son espace vert extérieur, véritable œuvre artistique superbement mise en valeur.

Né de la passion de l'homme d’affaires Adachi Zenko (1899 - 1990) pour l’art pictural de son pays, le Musée dévoile une collection privée de peintures et autres objets issus des arts moderne et contemporain. Trois salles en intérieur se partagent ainsi les quatre expositions annuelles. La contemplation de ces œuvres s’effectue en toute sérénité ; seule la période de la Golden Week début mai engendre un peu plus de fréquentation.

Mais le principal intérêt de cette visite réside dans le parc extérieur qui entoure quasi entièrement le bâtiment. Classé trois étoiles par le Guide Vert Michelin et élu le plus beau jardin japonais depuis 2003 par la revue américaine "Journal of Japanese Gardens" face à pas moins de 900 concurrents, le jardin du Musée d’Adachi se définit comme une œuvre picturale vivante à elle toute seule.

Le paysage change ainsi de couleurs au rythme des saisons. Néanmoins l’aménagement des végétaux, pierres et plans d’eau reste inchangé depuis sa création ; également par Adachi Zenko qui s’inspira fortement d’un de ses artistes préférés, le peintre Yokoyama Taikan (1868 - 1958).

La superficie totale de 16,5 hectares est minutieusement entretenue par huit jardiniers et cinq employés triés sur le volet. Ces derniers doivent savoir balayer parfaitement sur les graviers et les pelouses afin que le jardin reste constamment propre. Chacun est alors responsable d’une partie délimitée géographiquement.

Afin de respecter une harmonie parfaite, les plantes ou arbustes trop gros sont régulièrement remplacés par des plus jeunes à la bonne taille ; une zone de culture dédiée sert de plan de rechange. De plus, le Musée a acheté une partie de la montagne qui est en toile de fond ; toujours dans l’idée de maîtriser au plus précis son rendu visuel. L’utilisation des mêmes essences d’arbres permet d’assurer une floraison et un changement de couleurs simultanés entre le premier et l'arrière plan. Ainsi l'on définit ce style comme étant shakkei, où le paysage naturel environnant est "emprunté" pour devenir un prolongement du jardin, ce qui lui confère une envergure supplémentaire.

L’accès à cet espace vert est bien évidemment interdit au public ; il s’admire derrière de grandes vitres et directement depuis l'extérieur à plusieurs endroits. Les amateurs de photo peuvent ainsi prendre leur temps pour capturer de jolies images sans personne dessus. Six espaces le composent :

  • le paysage sec qui demeure le jardin principal le plus connu,
  • le jardin de mousses,
  • le jardin de pins et graviers blancs,
  • le jardin à l’étang,
  • la cascade Kikaku,
  • et le jardin de la maison de thé Juryu-an, le seul qu’il est possible de traverser.

Pour continuer confortablement la contemplation, les cafés Midori ou Taikan accueillent les visiteurs pour une pause gourmande toujours face au magnifique tableau naturel.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la préfecture de Shimane. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Musée d'art Adachi et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 12 novembre 2019 Adachi Art Museum