Cascade Kegon Nikko 7

Cascade de Kegon

Les chutes de Nikko

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

La grande cascade de Kegon est un ensemble d’une douzaine de chutes d’eau, situées dans le parc national et montagneux de Nikko, dans la préfecture de Tochigi au nord de Tokyo. Spectacle prisé des Japonais en toutes saisons, la plus grande chute tombe d’une hauteur de 97 mètres et s'étend sur 7 mètres de large.

Alors que de nombreux voyageurs à Nikko profitent à raison du parc national et ses sublimes temples et sanctuaires, la région propose également un plateau surélevé à 20 kilomètres à l'ouest du cœur de la ville, organisé autour du lac Chuzenji. À quelques pas se trouve la grande cascade Kegon, souvent citée par les Japonais comme la plus belle de leur archipel.

Il faudra, pour y accéder, emprunter un bus qui zigzague dans la montagne par la route Irohazaka. Outre l'arrêt principal sur le grand parking de Chuzenji-onsen ♨️, il peut s'avérer intéressant de descendre à Akechi-daira pour prendre le belvédère (téléphérique) et profiter d'une première vue d'observation sur la cascade avec le lac en fond.

L'histoire de Kegon appelle à la légende. Il y a 15 à 20.000 ans, une éruption du proche Mont Nantai creusa la rivière Daiya de sa lave jusqu'à créer le lac et, 500 mètres plus loin, la source de son unique cascade. Celle qui prit son nom d'un sutra bouddhiste au VIIIe siècle, à l'initiative d'un prête Shodo, ne s'est jamais tarie depuis.

Avec ses 97 mètres de haut et 7 de large, la cascade s'inscrit comme l'une des plus hautes du Japon ; elle reste toutefois peu impressionnante comparée, par exemple, au Niagara. En s'écrasant, elle se divise en plusieurs autres petites chutes, offrant ainsi un agréable spectacle.

Différents points de vue

La visite de Kegon démarre par un petit plateau d'observation gratuite qui offre un point de vue aérien carencé. Pour s'approcher au plus près dans la cuvette, un ascenseur creusé dans la montagne conduit 100 mètres plus bas, suivi d'un long tunnel construit au sein de la roche qui conduisent à la plateforme principale.

Relativement restreinte malgré ses plusieurs niveaux, cette dernière a le mérite de positionner les visiteurs au plus près de la cascade, tout en offrant en contre-champ une très belle vue sur les montagnes environnantes, ornées de magnifiques forêts. Un des gros points forts de Nikko consiste justement en la variété de paysages permis en fonction de la saison.

Du vert luxuriant en été aux neiges glacées de l'hiver, le pic de fréquentation touristique se fait à l'automne 🍁 (la deuxième quinzaine d'octobre en particulier) pour contempler les feuilles rougeoyantes des momiji. Les photos qui accompagnent cette page ont été prises à la début mars.

À l'entrée ou en repartant, pourquoi ne pas goûter le poisson 🐟 frais de la rivière, en particulier la truite, grillée sous vos yeux ?

Sur un plan plus sombre, la cascade Kegon a été le théâtre de près de 200 suicides de jeunes Japonais au début du XXe siècle, qui persistent encore plus ou moins régulièrement depuis.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Cascade de Kegon et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 02 décembre 2019