Suicides au Japon : taux élevé mais en baisse

Le suicide au Japon fait beaucoup parler, mais souvent sans réels chiffres à l'appui. L'agence nationale de la police au Japon vient de dévoiler les dernières statistiques (via) :

  • 30.513 suicides au Japon en 2011, contre 31.690 en 2010 et 34.427 sur la triste année record de 2003
  • une baisse constante depuis 14 ans (1998 avait pourtant marqué le premier dépassement de la barre des 30.000)
  • 20.867, soit 68% des suicides de 2011, ont été réalisés par des hommes
  • la préfecture de Tokyo détient le triste record de 2011 avec 3.100 suicides, suivie par Osaka (1.899) et Kanagawa (1.824)
  • il y a eu un pic inhabituel en mai pendant une dizaine de jours auprès des femmes de 20 à 40 ans, dû aux reportages sensationnalistes autour du suicide de l'animatrice TV et idol Miyu Uehara le 12 mai

Évidemment, beaucoup de regards se tournent vers la probable hausse des suicides suite au séisme / tsunami du 11 mars 2011. Contre tout attente, les statistiques sont en baisse dans les préfectures de Miyagi, Iwate et Fukushima, pourtant parmi les trois plus touchées. Mais le rapport de police indique que l'optimisme sera peut-être de courte durée, car l'expérience tend à montrer que les suicides dans les zones dévastées augmentent à partir d'un an après (par exemple suite au tremblement de terre de Kobe en 1995).

Il convient d'indiquer également que le taux de suicide au Japon est généralement le plus élevé en mars, car ce mois correspond à la fin de l'année fiscale pour la plupart des entreprises japonaises. Cela n'a pas été le cas en 2011.

Ces chiffres de suicides japonais sont à mettre en relation avec les statistiques françaises, dont les dernières données fraîchement tombées remontent à 2009. Cette année-la, on comptait 10.499 morts par suicide en France, un chiffre peu variable depuis 1998, pour plus de 250.000 tentatives (via).

Bien que les chiffres soient trois fois plus élevés en volume, le taux de suicide au Japon (0,024%) était donc 50% plus élevé qu'en France (0,016%).

Chiffres récents

Confirmant la baisse, il y a eu (via et via) :

  • 27.858 suicides en 2012 ;
  • 27.283 en 2013 (plus des deux tiers par pendaison) ;
  • 25.374 en 2014 (15.000 problèmes de santé, 7 à 10.000 causes inconnues, 5 à 8.000 problèmes économiques, 4.000 problèmes de famille, 2.000 problèmes au travail, 1.000 problèmes de relations amoureuses, 400 problèmes à l'école, 1.500 autres), dont 68,4% chez les hommes ;
  • 23.971 en 2015 (dont environ 70% d'hommes) portant le taux japonais à 0,019%.
Article intéressant ?
5/5 (3 votes)

Informations pratiques

Comment s'y rendre

Trouvez un vol pour le Japon

En japonais

自殺 (jisatsu)

Accompagnement privé

Kanpai vous suggère également ces articles