Senjogahara 1

Senjogahara

La randonnée au cœur d'un marais protégé

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Senjogahara est un haut plateau humide situé à 1.400 mètres d'altitude, le long de la rivière Yukawa entre les lacs Chuzenji et Yunoko, dans la région montagneuse d'Okunikko à Nikko. Aussi désigné marais, lande ou tourbière, cette formation naturelle s'étend sur 400 hectares. Sa traversée est sublime en toute saison.

D'abord connue des touristes pour son important patrimoine historique, Nikko s'avère également une destination de montagne réputée. Il faut pour cela se rendre dans la zone d'Okunikko, qui appartient au Parc National de la ville, située à quelques kilomètres à l'ouest de la gare principale. Bon nombre d'activités en extérieur y sont possibles, dont la randonnée à travers le marais de Senjogahara.

Plongés dans la faune et la flore alpine, les marcheurs évoluent dans un magnifique décor vivant au rythme des saisons et entouré de hautes montagnes habillées de forêts de conifères. La période estivale offre un calendrier de floraison assez riche entre les cotonniers, les azalées et autres spirées japonaises. L'automne 🍁 marque un pic de fréquentation touristique lorsque le paysage s'embrase de couleurs flamboyantes, en particulier le week-end. En hiver la neige, tel un tapis blanc qui recouvre l'ensemble de la lande, permet de faire une traversée en raquettes ou une virée en ski de fond.

Ce lieu protégé se découvre uniquement via des sentiers balisés ; il est formellement interdit de pratiquer du hors piste au risque d'abîmer ce biotope. On foule ainsi des chemins de terre ou en bois, légèrement surélevés pour arpenter les endroits les plus humides. L'immensité de la plaine et le calme qui y règne saisissent immédiatement les visiteurs. Nul besoin d'aller jusqu'à l'île d'Hokkaido pour profiter de grands espaces naturels, et cela sous des températures reposantes en été.

Côté rencontres, les amateurs d'ornithologie sauvage seront comblés. On peut également croiser la route de plus grosses bêtes, comme les ours noirs d'Asie qui vivent dans le coin. Parmi les recommandations, on retiendra la cloche pour signaler sa présence et bien sûr garder avec soi ses déchets.

Avec peu ou pas de dénivellement, cette randonnée s'avère facile et donc accessible au plus grand nombre, y compris aux familles avec enfants. La marche peut durer jusqu'à trois heures pour l'itinéraire le plus long. On conseille tout de même de bien s'équiper, notamment d'avoir une tenue vestimentaire adaptée avec plusieurs couches de protection et un en-cas. En effet, au sein du marais, aucun distributeur automatique 🏧 ou restaurant local n'est évidemment présent. Il est toutefois possible de se restaurer dans des établissements situés à l'entrée des sentiers et à proximité des plateformes d'observation.

Les gros marcheurs peuvent également visiter la plaine voisine d'Odashirogahara, humide et herbacée comme Senjogahara. Ils retrouvent les mêmes aménagements, afin de circuler et d'observer aisément la nature faire son œuvre depuis des millénaires.

Cette fiche de visite a été réalisée dans le cadre d'un séjour organisé et financé par la ville de Nikko. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Senjogahara et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 03 décembre 2019