Pavillon principal du sanctuaire Ushi-Tenjin Kitano-jinja à Tokyo

Ushi-Tenjin Kitano-jinja

Le sanctuaire caché aux pruniers pleureurs

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Ushi-Tenjin Kitano-jinja est un petit sanctuaire shinto situé dans l'arrondissement de Bunkyo, au nord du centre-ville de Tokyo. Non loin du fameux Koishikawa Korakuen, il se montre particulièrement joli à la floraison des pruniers en février. Un brin difficile d’accès et peu connu des touristes, le site figure parmi les visites hors des sentiers battus de la capitale japonaise.

Les origines d'Ushi-Tenjin Kitano-jinja remontent au XIIe siècle, lorsque Sugawara no Michizane, ancien grand lettré devenu par la suite divinité japonaise connue sous le nom de Tenjin, serait apparu en rêve à Minamoto no Yoritomo (1147 - 1199). Assis sur un bœuf, Sugawara aurait prédit deux heureux évènements à Minamoto. L’année suivante, ses prédictions se réalisèrent et Minamoto décida de fonder le sanctuaire Ushi-Tenjin Kitano en hommage à Tenjin.

On visite avec plaisir ce sanctuaire un peu difficile à trouver, même en plein centre de Tokyo. Il pourrait s’agir d'une de ces adresses confidentielles que l’on découvre au hasard d'une flânerie dans les petites rues résidentielles de la capitale. On tombe ainsi sur une discrète entrée de pierre et de bois, où seulement son nom en kanji est affiché. Ensuite, il faut gravir un escalier assez raide pour atteindre l'esplanade d'Ushi-Tenjin Kitano-jinja.

Prunier pleureur rose au sanctuaire Ushi-Tenjin Kitano-jinja à Tokyo

Les symboles de Sugawara à l'honneur : le bœuf et les pruniers

Enceinte sacrée à la superficie restreinte, le site est charmant dans les détails de son agencement, notamment :

  • Les deux statues de bœuf (animal messager de Tenjin) couchées qui encadrent le bâtiment principal du sanctuaire ;
  • Le panneau de bois, qui accueille les papiers omikuji que l'on plie ici pour conjurer la mauvaise fortune, est également en forme de bœuf ;
  • Les plaquettes de vœux ema qui sont particulièrement belles, avec des dessins de fleurs de pruniers et de bœuf.

En février et jusqu'à début mars, la visite du sanctuaire Ushi-Tenjin Kitano-jinja est sublimée par la floraison des quelques pruniers présents. Cela commence dès la montée des marches qui est alors abritée par de jolies fleurs de pruniers roses et rouges. Ensuite, on apprécie de contempler les pruniers pleureurs shirade ume qui habillent magnifiquement le pavillon principal. En période de Ume matsuri, le sanctuaire organise des animations les week-ends, comme la dégustation d'amazake (une boisson sucrée non alcoolisée et élaborée à partir de riz fermenté) ou de desserts traditionnels japonais à base de prune.

Ushi-Tenjin Kitano-jinja se dresse comme une agréable halte au calme avant de rejoindre des sites plus touristiques comme le vaste jardin Koishikawa Korakuen, ou encore le centre de loisirs Tokyo Dome City, situés à quelques encablures à pied.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Ushi-Tenjin Kitano-jinja et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 28 février 2020