Yasukuni 12

Yasukuni

Le sanctuaire de référence pour les sakura à Tokyo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Yasukuni-jinja est un sanctuaire shinto localisé à proximité du Palais impérial, dans l’arrondissement de Chiyoda au cœur de Tokyo. Édifié en 1869 sous le nom de Shokonsha en mémoire des soldats morts pour la nation, il fait polémique depuis 1978 pour avoir déifié quatorze criminels de guerre parmi les 2,5 millions d’âmes consacrées au total. Par ailleurs, il abrite le cerisier de référence pour déterminer officiellement la période de floraison chaque printemps au Japon.

L'évocation du sanctuaire Yasukuni se fait généralement en direction des polémiques nationalistes associées aux criminels de guerre qui y reposent. Nous avons déjà longuement abordé ce point dans un article dédié sur Kanpai.

Ce qui nous intéresse ici est l'aspect strictement touristique lié à cette visite, puisque Yasukuni offre un intérêt bien au-delà du caractère politique controversé, tout particulièrement en période de sakura 🌸, les cerisiers japonais.

Car le sanctuaire shinto abrite ni plus ni moins que *le* cerisier de référence pour l'annonce et les très sérieuses mises à jour officielles du calendrier de floraison par l'agence météorologique japonaise.

Ainsi, la vaste allée piétonne qui permet d'accéder à Yasukuni revêt des airs de festivals dès les premiers bourgeons naissants. Et pour cause, on parle ici de sakura matsuri puisque les stands de nourriture et de boissons fleuriront autant que les arbres. Un soir de la période, on parlera même de yozakura alors qu'ils seront éclairés par des lanternes.

Au-delà d'agir comme modèles, les cerisiers du coin permettent d'avoir sa dose de sakura au centre de Tokyo, si vous y voyagez au début du printemps. En effet, il suffira de traverser le boulevard pour atteindre le parc Chiyoda et Chidorigafuchi, tout aussi fournis en volume.

À cette même période, le sanctuaire Yasukuni est également connu pour héberger un tournoi de Sumo tout à fait original : environ deux cents lutteurs se retrouvent, parmi lesquels jusqu'aux Yokozuna se déplacent.

Il est donc tout à fait possible d'éluder la partie historique sujette aux lourds débats, pour apprécier et profiter du lieu à travers une approche simplement visuelle.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Yasukuni et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 19 octobre 2020 Yasukuni