Hase-dera (Kamakura), Pavillon Amida-do

Hase-dera

Le temple de Kannon à Kamakura

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Hase-dera est un temple bouddhiste de l’école Jodo, situé sur une colline boisée au sud de la ville de Kamakura, dans la préfecture de Kanagawa dans le Kanto au Japon. Réputé pour abriter une statue à onze têtes du bodhisattva Kannon, ses jardins surplombant la baie de Sagami ajoutent au charme tranquille de ce lieu.

Kamakura ne manque décidément pas de ressources. Un peu plus à l'ouest du cœur de la ville, la gare de Hase permet d'accéder simplement au grand Bouddha assis du Kotoku-in, pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser le sentier de randonnée. À quelques pas de la sortie de la gare, un vaste temple éponyme mérite lui aussi largement le détour.

Hase-dera (Kamakura), Alignement de statues de Jizo

Un Bouddha principal de 1.300 ans

On connaît Hase-dera principalement pour sa splendide représentation de Kannon, le bodhisattva de la miséricorde, auquel le temple est dédié, comme l’indique d'ailleurs son nom complet. Sa statue en bois de camphre s'avère non seulement l'une des plus grandes du Japon, avec ses 9,18 mètres de haut, mais elle est aussi intégralement recouverte de feuilles d'or. Notez que la prendre en photo reste interdit. La sculpture à onze têtes (Juichimen Kannon 十一面観音) remonterait à l'année 721 et une autre statue de Kannon, prétendument extraite du même camphrier, se trouverait dans le temple homonyme situé à Sakurai dans l’actuelle préfecture de Nara.

Un jardin merveilleux à flanc de montagne

Aussi impressionnante soit-elle, la statue n’éclipse aucunement les autres forts points d'intérêt de Hase-dera. D'abord, un splendide jardin japonais à l'entrée du temple, en contrebas, dont les étangs ouvrent la visite avec délicatesse. Puis, une terrasse surélevée qui offre une vue bien dégagée sur la baie de Sagami et permet, lorsque la météo l'autorise, de s'arrêter sur les tables qui y sont disposées. Ainsi, une agréable petite pause bento 🍱 est possible et l'échoppe du coin vous dépannera de quelques autres douceurs toutes japonaises. Prudence tout de même avec les faucons qui rôdent.

En redescendant, on se recueillera devant les centaines de statues jizo, dédiées aux enfants décédés et placées pour une durée d'un an puis renouvelées (il y en aurait eu plus de cinquante mille différentes depuis la seconde Guerre mondiale). Ne manquez pas non plus la grotte appelée "Benten Kutsu" et qui rappellera forcément celle de Zeniarai Benten.

Hase-dera (Kamakura), Jardin japonais

Une visite incontournable de Kamakura

L’enceinte du temple est magnifique en toute saison, et sa végétation foisonnante la rend particulièrement agréable en été pour la fraicheur qu’elle apporte. L’échelonnement des floraisons est conçu pour animer Hase-dera toute l’année. Outre les classiques ume, sakura 🌸 et momiji 🍁, on trouve aussi :

  • Les magnolias, glycines, rhododendrons et pivoines au début du printemps,
  • Les hortensias, lotus et iris en été,
  • Des lis et des chrysanthèmes en automne et en hiver.

Cette abondance vise à reproduire le "jardin de la Terre Pure", le paradis bouddhiste.

Les amateurs d’art et d’histoire des religions pourront profiter du petit Kannon Museum situé dans l'enceinte du temple pour admirer diverses expositions de statues bouddhistes, dont l’image principale de Hase-dera.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Hase-dera et autour.
Par Kanpai Updated on 22 juillet 2021 Hase-dera