Zushi, plage principale

Zushi

La plage récréative et familiale près de Tokyo

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

La ville de Zushi est située au sud-est de Kamakura, dans la péninsule de Miura. C’est une petite station balnéaire principalement connue pour sa plage, très animée en été, et sa facilité d’accès depuis Tokyo. Ville sans prétention, Zushi offre néanmoins de nombreux points de vue admirables sur le Mont Fuji par temps clair.

Cette partie de la côte un peu éloignée des grands temples et sanctuaires de Kamakura attire peu les touristes étrangers. Si Zushi ne compte pas beaucoup de sites emblématiques, hormis le sanctuaire Kamegaoka Hachimangu juste à côté de la gare, elle n’est cependant pas dépourvue de charme.

Zushi, quartier résidentiel le long de la rivière Tagoe

Une promenade plaisante dans une ville côtière

Zushi propose de jolies rues agréables à visiter entre sa gare JR, la rivière Tagoe, son canal et ses petits ponts à l’ouest ou encore la plage 🏖. La sortie est de la gare de Zushi débouche sur un petit centre-ville animé. Le long de trottoirs couverts, protégeant un peu du soleil en été, plusieurs petites boutiques de la vie quotidienne japonaise se laissent voir : vendeurs de kimono 👘, marchands de fruits et légumes, quelques restaurants et les habituelles salles de jeux.

En se dirigeant vers la plage à l’ouest, il ne faut pas hésiter à se perdre dans les ruelles des quartiers résidentiels : on y trouve de très jolies maisons dont certaines sont aussi belles que celles de Kamakura, avec un côté un peu plus vieillot et rustique. Leur charme est renforcé par l’entretien parfait des jardins et la rencontre régulière de petits ponts reliant les rues par-dessus la rivière.

En poussant aux abords de la rivière Tagoe, vers le sud-est, on peut tomber sur un cinéma insolite, l’Amigo, une école de surf ou une petite marina.

Zushi, plage principale 3

Une station balnéaire typiquement japonaise

La petite ville de Zushi dispose d’une grande plage assez populaire auprès des Japonais, mais qui peut s’avérer décevante pour les Occidentaux amateurs de farniente dans un cadre idyllique : ici, nul sable fin ni eaux bleutées, mais un axe routier très fréquenté qui longe le bord de mer.

Cette plage est en réalité adaptée à l’usage qu’en font les Japonais : ceux-ci apprécient barboter dans la mer, s’amuser avec des ballons ou des bouées, mais ont tendance à éviter les bains de soleil. Les locaux préfèrent venir y boire des verres en fin de journée, ou organiser des barbecues entre amis.

L’été, période durant laquelle de nombreuses paillottes sont installées en haut de la plage, est bien sûr le meilleur moment pour en profiter, avec un regain de fréquentation à la mi-août pendant Obon. Si la plage en elle-même n’est pas très jolie, elle présente l’avantage d’être moins fréquentée que celles d’Enoshima, et ses règles d’utilisation y seraient sensiblement moins strictes que dans d’autres stations balnéaires japonaises.

Malgré son atmosphère surannée, elle peut convenir aux familles avec enfants qui pourront profiter des joies de la baignade et des sports nautiques. Un parc aquatique propose, de fin juin à fin août, des activités telles que :

  • de la planche à voile ;
  • du paddle ;
  • ou des toboggans aquatiques.

C’est une plage facilement accessible en train 🚅 depuis Tokyo. Il faut cependant éviter de s’y rendre en voiture 🚙, en particulier en haute saison, sous peine de subir les traditionnels embouteillages et difficultés de parking des stations balnéaires.

Zushi, vue sur la plage principale

Plusieurs vues sur le Mont Fuji

Zushi présente en effet plusieurs possibilités d’observer la montagne sacrée, idéalement par temps dégagé :

  • depuis sa plage, notamment au coucher du soleil, avec l’île d’Enoshima au premier plan ;
  • le Parc Hiroyama, sur les hauteurs, à l’ouest de la ville ;
  • le Parc Osaki, à proximité du précédent ;
  • au sud de la plage de Zushi, le Roka Memorial Park, idéal en automne pour agrémenter la vue sur le Mont Fuji de couleurs chatoyantes.

L’ouest de la ville, à la frontière avec Kamakura, se partage entre un quartier luxueux abritant une marina aux paysages balnéaires évocateurs de la côte ouest des États-Unis, et le petit port de pêche de Kotsubo.

Zushi est un point de départ ou de transit pour visiter la ville voisine de Hayama, dont les sites principaux sont accessibles en bus, notamment le sanctuaire Morito Daimyojin (avec vue sur le Mont Fuji 🗻) ou le parc Ajisai.

Petite ville un peu vieillissante, elle reste sympathique grâce à son ambiance plus côtière et populaire que Kamakura, et beaucoup moins aseptisée que les abords bétonnés des quartiers proches de la mer des grandes villes. Ce petit côté provincial, non loin de Tokyo, pourrait donc plaire aux amateurs de villages côtiers, en complément de la visite du quartier de Hase à Kamakura.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Zushi et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 20 juillet 2020