Côte sud d’Enoshima

Les origines de l'île

La côte sud d’Enoshima est un littoral composé de falaises à pic situé à l'extrémité sud-ouest de l'île, face à l'océan Pacifique. Cette zone facilement accessible par un chemin pédestre permet de découvrir une autre facette d'Enoshima plus naturelle et moins touristique. Les habitants se rassemblent ici à marée basse pour se faire bronzer et pêcher. Différents paysages et sites spirituels sont également à y découvrir.

Cette seconde partie de l’île, qui commence juste après le fameux jardin de Samuel Cocking, se montre beaucoup plus calme et reposante que le début du parcours que l’on a l'habitude d'emprunter à l’arrivée dans Enoshima. Les visiteurs restent ainsi bien moins nombreux à pousser la visite jusqu’à l'extrémité opposée du rocher.

Passé le fameux observatoire Sea Candle, il faut continuer sur le chemin baptisé Oiwaya Michi, une ancienne voie de pèlerinage du sanctuaire principal d'Hetsunomiya aux grottes d'Iwaya. Autrefois, de nombreux religieux passaient par ce chemin à la recherche de "l'illumination" et de la protection des divinités. Aujourd’hui, le sentier est surtout composé de restaurants et de cafés installés dans de vieilles maisons traditionnelles. Un peu plus loin, on atteint une première attraction : la vallée Yama-futatsu, d'où l'on aperçoit la mer coincée entre deux imposants pans de falaise.

Sanctuaire Okutsunomiya

À quelques pas suivants, les curieux débouchent sur un vieux torii en pierre qui ouvre sur le magnifique sanctuaire Okutsunomiya. La légende raconte que Minamoto no Yoritomo, le fondateur du shogunat de Kamakura en 1185, aurait fait don de ce portail à l'île. Ce sanctuaire est ainsi le premier site spirituel érigé sur Enoshima. On y trouve notamment une pierre originale en forme de tortue (appelée Kame-ishi) et la statue d’un homme très fort (baptisée Chikara-ishi) qui aurait été offerte justement par l'homme le plus puissant du pays à l'époque d'Edo (1603 - 1868). Bien arborés, les environs d'Okutsunomiya comptent notamment des cerisiers et des hortensias afin de profiter d'un paysage fleuri au printemps.

Un peu plus loin sur la droite, on vénère le dragon à l'origine de la naissance de l'île au petit sanctuaire Wadatsumi-no-miya. Et s'il l'on se balade en couple, on peut faire un crochet par la colline Ryuren No Kane afin de sonner la cloche de l'amour du dragon, avant de descendre le long de la côte en contre-bas par une longue série d'escaliers.

Côté front de mer, le paysage change radicalement. La végétation luxuriante laisse place aux falaises rocheuses ciselées par les marées. Par temps dégagé, il est même possible d'observer le Mont Fuji qui se dessine en arrière-plan lorsque l'on regarde vers les terres de Honshu, depuis le port d'embarcation des bateaux Bentenmaru.

Grottes d'Iwaya

Puis, on continue sur un petit chemin aménagé à même la roche pour rejoindre les deux grottes d'Iwaya. Celles-ci furent érodées par la mer dans le passé, mais ont depuis été surélevées par des tremblements de terre répétés et se retrouvent donc maintenant à l’air libre.

La première cavité est la plus grande des deux ; on y accède par des marches qui mènent à un long et étroit tunnel au bout duquel un employé est là pour remettre une petite bougie afin de pénétrer dans les sections les plus sombres. Quelques statues bouddhistes ornent ce premier tunnel. À peu près aux deux tiers de l'entrée, la grotte se divise en deux. La branche de gauche s'étend sur 152 mètres et contient d'autres représentation spirituelles de l'île. Plus court, le bras droit renferme une statue de la déesse du soleil Amaterasu, qui serait un ancêtre direct du premier empereur du Japon Jinmu. Attention : certaines parties de la grotte s'avèrent très basses et l'on déconseillera cette visite aux personnes claustrophobes.

Puis, on ressort à l'air libre pour suivre une passerelle qui longe la paroi de la falaise, jusqu'à la deuxième grotte d'Iwaya. La particularité de cette dernière est sa majestueuse statue du dragon. La légende raconte qu’il terrorisait la région jusqu'à ce que la déesse Benten le subjugue. Depuis le dragon, qui s'est racheté un bon comportement, est devenu la divinité gardienne des pêcheurs locaux. Si l'on applaudit devant sa statue, on est récompensés par des lumières clignotantes et le son du tonnerre.

La popularité des grottes d’Iwaya tient sans doute autant à leur cadre agréable au bord de la mer qu’aux formations rocheuses en elles-mêmes. Il s'agit d'une visite que l'on recommande pour l’éventail de décors qu’elle propose à quelques minutes à pied du cœur touristique d'Enoshima.

Cet article a été réalisé dans le cadre d'un séjour organisé et financé par l'Office du Tourisme de la ville de Fujisawa. Kanpai a été invité et guidé mais conserve une liberté totale dans sa publication éditoriale.
Notez cette destination
4.57/5 (7 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Côte sud d’Enoshima

  • Cote Sud Enoshima 6
  • Cote Sud Enoshima 1
  • Cote Sud Enoshima 2
  • Cote Sud Enoshima 15
  • Sanctuaire Okutsunomiya au sud d'Enoshima
  • Sanctuaire Okutsunomiya au sud d'Enoshima 2
  • Sanctuaire Okutsunomiya au sud d'Enoshima 3
  • Sanctuaire Wadatsumi-no-miya au sud d'Enoshima
  • Grottes Iwaya au sud d'Enoshima
  • Grottes Iwaya au sud d'Enoshima 2
  • Grottes Iwaya au sud d'Enoshima 3
  • Cote Sud Enoshima 9
  • Cote Sud Enoshima 11
  • Cote Sud Enoshima 10
  • Vue sur Honshu depuis la côte sud d'Enoshima

Informations pratiques

Utiliser Google Maps
Agrandir la carte
Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Côte sud d’Enoshima

Depuis le pont d'Enoshima, environ 15 à 20 minutes à pied

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Tarif

Grottes d'Iwaya :

  • Adultes : 500¥ (~4,07€)
  • Primaires et collégiens : 200¥ (~1,63€)

Possibilité d'utiliser le forfait 1 jour eno=pass à 1.000¥ / ~8,14€ par adulte (achat sur place) qui inclus la totalité des frais de visite (entrées payantes et escalator)

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Jours et horaires d'ouverture

Grottes d'Iwaya : ouvert tous les jours (fermetures en fonction des intempéries)

  • En février, mars et octobre : de 9h à 17h
  • D'avril à septembre : de 9h à 18h
  • De novembre à janvier: de 9h à 16h

Durée / période de visite

Compter entre deux et trois heures

En japonais

奧津宮 (Okutsumiya)

龍宮 (Wadatsumi-no-miya)

江の島岩屋 (Enoshima Iwaya)

Météo à Kamakura

Aujourd'hui
14 / 22°C
Demain
18 / 27°C
Consulter les prévisions météo pour Kamakura

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Page officielle (en français)

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Blogs membres

Kakikomi

Publier votre article

Que voir depuis Côte sud d’Enoshima (Enoshima)