Kishu Tosho-gu (Wakayama), vue sur le bâtiment principal depuis la porte Romon

Kishu Tosho-gu

Le mausolée Tokugawa à Wakayama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Kishu Tosho-gu est un sanctuaire shinto situé dans la ville de Wakayama, au sud d'Osaka au Japon. Dédié au shogun Tokugawa Ieyasu, le site fait vivre l'esprit du mausolée de Nikko dans le Kansai, notamment avec les magnifiques et colorées sculptures sur bois et autres peintures murales qui ornent ses bâtiments principaux.

Le sanctuaire Kishu Tosho-gu est construit en 1621 par Tokugawa Yorinobu (1602 - 1671), alors daimyo (seigneur) du domaine de Wakayama et descendant direct de Tokugawa Ieyasu (1543 - 1616), le grand fondateur du shogunat pendant la période Edo (1603 - 1868). Surnommé le "Nikko du Kansai", le site est dédié à Ieyasu ainsi qu'à Yorinobu.

Sculptures et peintures authentiques de l'époque Edo

La ressemblance avec la grandiloquence du mausolée de Nikko se niche essentiellement dans les ornements du pavillon principal et de la salle de culte. On y contemple de splendides sculptures et peintures murales, réalisées par Hidari Jingoro (1584 - 1644) et les écoles Kano et Tosa, héritées des vestiges de l'époque Azuchi-Momoyama (1573 - 1603). Hautes en couleurs et très détaillées, elles mettent en scène les animaux traditionnels et légendaires du Japon comme le dragon, le tigre, la carpe, la grue, la tortue ou encore le phénix.

À noter que les photos de ces œuvres sont interdites et que ces dernières sont régulièrement rénovées afin de préserver leur splendeur.

Kishu Tosho-gu (Wakayama), vue depuis la porte Romon

Visite en solitaire ou presque

Le site est lové au cœur d'une forêt dense et c'est avec une certaine solennité que l'on passe le grand torii ⛩️ à l'entrée et que l'on traverse une première allée pavée bordée de lanternes. Pour atteindre les bâtiments, perchés sur les hauteurs de la baie de Wakanoura, il faut ensuite monter les 108 marches de l'escalier principal en pierre baptisé Samurai-zaka. On entre enfin sur l'esplanade principale par la porte Romon, dont on détaille la magnifique couleur vermillon et la vue dégagée que l'on a sur le bord de mer.

Malgré son histoire riche liée au pouvoir des Tokugawa, Kishu Toshogu est devenu au fil du temps un sanctuaire de quartier plutôt tranquille et peu fréquenté par les touristes. On apprécie cette ambiance du quotidien où l’on ressent la vie du voisinage alentours sans pour autant oublier la spiritualité des lieux.

Dans les environs directs, on visite le sanctuaire Wakaura Tenmangu dans une atmosphère assez semblable puis on rejoint le littoral et la plage 🏖 de Wakayama.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Kishu Tosho-gu et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 17 septembre 2021