Jardin Yosui-en à Wakayama

Yosui-en

Le merveilleux jardin sur l’eau de Wakayama

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Yosui-en est un jardin japonais situé dans la ville de Wakayama, au sud de la région du Kansai. Au bord de l’eau, ce magnifique jardin seigneurial de l’époque d’Edo (1603 - 1868) constitue une très belle visite classée Trésor national de beauté scénique, non loin du sanctuaire Kishu Toshogu.

Le jardin Yosui-en fut créé par Tokugawa Harutomi (1771-1853), dixième seigneur du domaine de Kishu (actuelle préfecture de Wakayama), à partir de 1818 autour de sa résidence de Nishihama, au sud-ouest de la ville de Wakayama. Huit ans de travaux furent nécessaires pour réaliser l'endroit que l’on admire encore aujourd’hui.

Un jardin japonais hors du commun

Ce jardin seigneurial s’étend sur environ 33.000 m² et était destiné à servir de lieu de réception des invités extérieurs, mais également à la détente du seigneur par la pratique des arts tels que la cérémonie du thé.

Si Yosui-en signifie "jardin pour contempler les arbres toujours verts", la contemplation n’est pas le seul plaisir des lieux. De style dit kaiyu-shiki ("jardin de promenade"), le jardin offre en effet une très agréable balade sous les pins longeant l’étang, d’autant plus que les visiteurs sont peu nombreux.

Les amateurs de floraisons ne seront pas déçus. Même si les plantations de fleurs sont moins nombreuses qu’à l’origine, le passage des saisons est toujours marqué par :

  • plusieurs espèces d'iris, dont l’iris d’eau japonais et l'iris sanguin au printemps et au début de l'été ;
  • les azalées en mai ;
  • les hortensias en juin ;
  • les camélias lors des saisons plus fraîches de l'automne et de l'hiver.

Jardin Yosui-en à Wakayama, Ponts Mitsubashi et sanctuaire

L'étang d’eau de mer : une rareté pour un jardin japonais

L'étang principal s’étend sur plus de 11.000 m² et est composé d'eau de mer de la baie d’Oura qui entoure le jardin, une particularité rare au Japon. Le seul autre jardin japonais doté de cette caractéristique est Hama-Rikyu à Tokyo, également construit par la famille Tokugawa.

Il est assez amusant d'observer les poissons 🐟, libres d’aller et de venir par un petit passage depuis la mer, et de les voir sauter hors de l'eau. Armez-vous de patience si vous souhaitez prendre en photo ces furtifs visiteurs !

Sur ce lac insolite se déploient notamment :

  • l'île centrale où est installé un sanctuaire dédié aux kami protecteurs des lieux, Inari et Benten ;
  • le pont Mitsubashi à 3 arches et un pont Taikobashi, qui relient l’île au jardin ;
  • le pavillon de thé Jissai-an pour des cérémonies de thé de l’école Omotesenke.

L'agencement de l'étang et du jardin, décorés des montagnes constituant l'arrière-plan, forment un décor inspiré du célèbre paysage du lac de l'Ouest de Hangzhou en Chine.

Jardin Yosui-en à Wakayama, Villa Minato Goten

La villa Minato Goten

Vers la fin du parcours se trouve la villa Minato Goten, que l’on peut visiter moyennant quelques Yens 💴 supplémentaires. Son nom vient de son emplacement d’origine, le quartier Minato Goten de Wakayama, au sud-ouest du château 🏯, le long de la rivière Tsukiji. Elle appartenait à un ensemble résidentiel qui hébergeait initialement les seigneurs Tokugawa après leur retrait du pouvoir de la province.

Elle fut édifiée par son premier propriétaire Tokugawa Mitsusada (1627-1705) en 1698. Le seigneur Tokugawa Shigenori (1746-1829), quant à lui, en avait quasiment fait sa résidence principale. La présence d’armoiries marquées de la triple feuille de rose trémière (mitsuba aoi) rappelle son appartenance au clan Tokugawa de Kishu.

Minato Goten constitue un magnifique exemple de l’architecture palatiale de style sho-in zukuri de l’époque d’Edo. Elle a subi de nombreuses destructions et incendies mais fut reconstruite complètement en 1834, sur les modèles des maisons des seigneurs de la province d’Edo, comme à son origine. Elle occupe son emplacement actuel depuis 2006 et est également classée Bien culturel de la ville de Wakayama depuis 1967.

Il est interdit de prendre des photos à l'intérieur, en revanche deux guides sont disponibles pour présenter la villa en anglais.

Ce magnifique jardin japonais est une petite perle au bord de l’eau. Sa beauté et son calme apaisant valent vraiment le déplacement. L’omniprésence de l’eau renforce l’impression d'un jardin flottant et les reflets des montagnes alentours semblent recréer un autre monde sous nos pieds.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Yosui-en et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 11 juin 2020