Vue sur le carrefour de Shibuya depuis l'observatoire Shibuya Sky (Scramble)

Shibuya Sky

L'observatoire aérien de la tour Scramble Square

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Shibuya Sky est l’observatoire de la tour Scramble Square, situé à la sortie de la gare de Shibuya à Tokyo. La plateforme en plein air qui culmine à 229 mètres d'altitude propose un nouveau point de vue exaltant sur les environs, notamment sur le célèbre passage piétons le plus emprunté au monde. Les visiteurs se montrent également séduits par les aménagements soignés et ultra-modernes proposés pour admirer, une fois de plus, la capitale vue d'en haut.

Inauguré le 1er novembre 2019, l'édifice du Shibuya Scramble Square aura mis près de cinq ans à être construit. Avec ses quarante-sept étages supérieurs, le gratte-ciel se dresse comme la plus haute structure du quartier. Difficile donc de louper cette nouvelle tour de verre qui trône majestueusement au-dessus de la gare JR de Shibuya. De plus, son design extérieur, habile mariage de lignes droites et de courbes agrémenté d'un mur végétal et d'un écran géant incrusté dans sa façade, apporte la touche d'exubérance qui suffit à ce bâtiment pour se démarquer définitivement de ses voisins Hikarie et Stream.

Une tour de la démesure

À l'intérieur, l'offre commerciale se révèle pléthore avec de nombreuses enseignes en tout genre, histoire de séduire le maximum de visiteurs de passage. Les premiers étages de Shibuya Scramble abritent ainsi un vaste temple de la consommation de 32.000m² qui comprend un choix monumental de restaurants, des rayons de boutiques tendances sans fins et un espace pour le divertissement. Tout est fait pour ne plus voir le temps passer sur place.

Les bureaux professionnels occupent néanmoins une majorité de niveaux, du 17e au 45e étage. Cette adresse s'avère également intéressante auprès des sociétés, qui y voient un bon argument pour attirer les meilleurs profils à venir travailler dans des locaux tout neufs en plein centre de la capitale.

Un observatoire aménagé sur trois espaces

Le clou de la visite se situe sur son toit : à quelques 230 mètres d'altitude, l'observatoire Shibuya Sky semble flotter au-dessus de la ville. Un parcours fléché et détaillé en trois zones distinctes permet d'apprécier les différents aménagements conçus pour faire de ce simple point de vue une attraction à part entière. Et lorsque l'on connaît le tarif relativement élevé de l'entrée, il vaut mieux que le jeu en vaille la chandelle.

#1 : l'entrée par le Sky Gate

Depuis le rez-de-chaussée du Scramble, on prend un premier ascenseur qui mène jusqu'au Sky Gate, un premier niveau de transition situé au 14e étage. C'est ici que l'on trouve les guichets pour acheter les billets valables le jour même. On commence déjà à profiter de la vue en hauteur sur les trains 🚅 en gare à travers de larges baies vitrées.

#2 : le couloir abrité du Sky Gallery

Une file d'attente se prépare ensuite pour rejoindre la Sky Gallery, deuxième zone dédiée à l'observatoire et située au 46e étage de la tour. La montée, animée par des faisceaux lumineux et un écran incrusté au plafond, évoque un voyage intersidéral et met ainsi dans l'ambiance les visiteurs qui s'attendent à avoir la tête dans les étoiles.

Composée de longs couloirs vitrés, cette deuxième zone complètement en intérieur est climatisée pour profiter de la vue quelle que soit la météo. Les murs sombres accentuent le caractère moderne et feutré des lieux. On trouve également sur place des services tels qu'une petite brasserie et un salon cosy qui invitent à la contemplation sereine.

Côté panorama, on remarque la vue en contrebas particulièrement bien mise en valeur, avec comme point phare le carrefour de Shibuya et son ballet continuel entre la circulation automobile et le flux piétonnier. Par ailleurs, il est possible de faire le tour entier et d'avoir ainsi une vue sur Tokyo à 360 degrés.

#3 : le panorama en plein air au Sky Stage

Le dernier espace, baptisé Sky Stage, est sans aucun doute le plus enivrant des trois espaces proposés. Il se situe juste au-dessus de la Sky Gallery, sur le toit du Scramble. Un escalator conduit les spectateurs à un observatoire panoramique en plein air de 2.500m², tout simplement l’un des plus vastes aménagements de ce type au Japon. Avant de monter, il faudra déposer ses affaires dans une consigne à 100¥ (~0,81€) pour ne garder que l'essentiel, c'est-à-dire un appareil photo 📷 et une veste coupe-vent.

La magie opère aussitôt que l'on se retrouve à l’air libre et face à une vue spectaculaire qui se dessine à l'infini. Bien pensées, les barrières de sécurité complètement transparentes accentuent l'agréable sensation de légèreté qui se fait sentir à mesure que l'on évolue sur la plateforme. C’est à peine si l'on remarque le vide autour de soi.

Un dernier petit escalator emmène les visiteurs au "sommet" de la tour. Les amateurs du genre seront ici agréablement surpris par les nombreux aménagements voués à rendre la visite mémorable. On retient :

  • Le gazon synthétique d’un vert "rassurant", situé au centre de l'espace, et qui sert également de piste d'atterrissage pour hélicoptère. Légèrement surélevé par rapport au reste des installations, il offre ainsi la vue la plus dégagée.
  • Le couloir meublé de tables basses et de canapés confortables comme à la maison, situé sur le côté est, et qui se montre idéal pour apprécier le panorama sur Roppongi, la tour de Tokyo et également sur le tout nouveau Stade Olympique de Tokyo. Juste derrière, on trouve de puissants projecteurs verticaux qui égayent le ciel de multiples faisceaux au-dessus de la tour à la nuit venue.
  • Les couchettes suspendues comme des hamacs, situées sur la façade ouest, et qui permettent de s'allonger pour observer les étoiles.

Les pôles nord et sud se montrent plus classiques pour apprécier la vue sur l’immense skyline de Shinjuku. La pointe nord-est présente un aménagement particulier baptisé Sky Edge. Ici, des bandeaux lumineux au sol changent de couleur et viennent mettre en valeur les personnes venues poser pour une photo. Les gens font ainsi la queue pour bénéficier un instant de ce coin aérien magique.

Symbole du renouveau de Shibuya, un quartier en pleine mutation depuis déjà plusieurs années, la tour Scramble est vraisemblablement faite pour rester une référence en matière d'observatoire à Tokyo. Elle propose avec succès une nouvelle façon de contempler la capitale.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Shibuya Sky et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 26 février 2020 Shibuya Sky