Observatoire sur les quais du centre commercial mAAch ecute Kanda Manseibashi à Tokyo

mAAch ecute Kanda Manseibashi

L'ancienne gare reconvertie en centre commercial

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

mAAch ecute Kanda Manseibashi est un centre commercial situé à mi-chemin entre les gares d'Ochanomizu et de Kanda, dans l'arrondissement de Chiyoda et à deux pas du quartier d'Akihabara à Tokyo. Les arches en briques rouges qui abritent les boutiques ont connu plusieurs vies. À l'origine, la gare de Manseibashi assure le trafic ferroviaire sur la ligne Chuo, avant de devenir un musée puis d'être complètement rénovée en une zone de shopping tendance.

Au début du XXe siècle, la gare de Manseibashi rivalise avec celle de Tokyo, l'autre grande station ferroviaire en devenir de la capitale. Mise en service en avril 1912, à la suite de la nationalisation et de l'extension d'une ligne de chemin de fer de la compagnie Kobu, la gare est conçue par l'architecte Tatsuno Kingo, dans un style inspiré de la gare d’Amsterdam. Ce même designer s'attaquera, deux ans plus tard, à la fameuse gare de Tokyo, toujours suivant une architecture européenne.

Le destin singulier de la gare de Manseibashi

Manseibashi sert de terminus à l’est de la ligne principale Chuo jusqu’au 1er mars 1919, date à laquelle la ligne est étendue avec l'ouverture de la station de Kanda. Le séisme du Kanto de 1923 détruit malheureusement le bâtiment d'origine et met un coup d'arrêt à l'expansion de la gare. Un autre édifice lui succède, plus modeste mais toujours dans le même esprit.

S'ensuit une baisse progressive de nombre de passagers et donc une chute d'activité qui oblige la direction ferroviaire à reconvertir une bonne partie des locaux en un musée du chemin de fer à partir de 1936. La gare ne survit pas longtemps et ferme complètement ses portes en 1943. L'activité du musée y demeure jusqu’en 2006 et son déménagement dans la préfecture voisine de Saitama.

C’est en 2012 qu’un projet de réhabilitation décide de profiter du potentiel de cette belle structure en arches pour créer un nouvel espace commerçant. Depuis 2013, il est donc possible pour les visiteurs de revenir sur ce site à la fois contemporain, industriel et historique. À l’intérieur du centre commercial, la voûte en ciment brut laisse notamment apparaitre par endroits les supports en fonte des structures de l’ancienne gare.

Pause gourmande et lèche-vitrine sous les rails de train

On trouve dès l’entrée principale du mAAch ecute la brasserie Hitachino, qui propose quelques créations originales de bières artisanales distillées sur place. Le propriétaire explique volontiers les différentes étapes du processus de fabrication ainsi que le choix opéré pour la sélection des ingrédients. La salle est splendide et c’est un plaisir de s’y arrêter quelques instants.

En sortant, on continue sur une coursive extérieure en bois qui surplombe la rivière Kanda. Cette petite promenade se montre parfaite pour admirer les arches sur lesquelles circulent toujours les trains 🚅. Au centre du complexe, on retrouve un espace réservé à l'histoire du site avec une petite maquette des bâtiments d’autrefois exposée, et une librairie qui vend des ouvrages en rapport.

Deux escaliers d’époque, l’un de 1912 et le deuxième de 1935, permettent d’accéder à l’étage. Ils n’avaient plus été empruntés par le public depuis la fermeture de la gare. Plutôt bien restaurés, les remonter provoque un véritable voyage temporel. Tout en haut du complexe, on arrive sur ce qui étaient autrefois les quais de Manseibashi. Aujourd’hui, cet espace entièrement vitré sert de plateforme d'observation sur les voies toujours en activité. Un restaurant a d'ailleurs eu la bonne idée de s’y installer avec un certain charme et l'on y savoure son repas devant le ballet des trains qui s’exécute à quelques mètres seulement derrière la paroi.

L’ambiance générale du centre commercial se montre à la fois chic et décontractée. Le style épuré des enseignes convient bien avec le caractère industriel des lieux. En semaine, la faible fréquentation rend la visite particulièrement agréable, et cela mérite d'être souligné lorsque que l'on connait la frénésie de certains lieux Tokyoïtes très courus. Il serait bien dommage, pour ceux qui découvrent les alentours de Kanda, de passer à côté de cette adresse originale qui mêle sortie shopping et visite d'une architecture historique, ou comment un ancien espace retrouve une nouvelle vie.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à mAAch ecute Kanda Manseibashi et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 23 Mai 2020