Ishigaki, baie de Kabira

Baie de Kabira

Les eaux turquoises d'Ishigaki

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

La baie de Kabira est une crique naturelle et protégée située dans la partie ouest de l'île d'Ishigaki, dans la préfecture d'Okinawa au Japon. La beauté de ses eaux bleues et cristallines reflète la richesse du récif corallien qu'elles abritent. Cet environnement exceptionnel se montre également très populaire auprès des touristes.

Le littoral à la pointe ouest d'Ishigaki-jima est sans doute l'un des plus beaux de l'île. Le paysage mêle végétation luxuriante, falaises rocheuses et plages de sable fin. Niché au cœur de cette ambiance tropicale, on trouve le joyau touristique d'Ishigaki : la baie de Kabira.

Classée 3 étoiles au Guide vert Michelin et appartenant au parc national d'Iriomote-Ishigaki, la baie de Kabira est autant protégée qu'elle est fréquentée par les touristes. Et c'est peut-être là son point faible : le site d'une réelle beauté scénique s'apprécie davantage vu de loin que de près.

Ishigaki, baie de Kabira depuis la plateforme d'observation du parc Kabira

Panorama naturel à admirer depuis les hauteurs

Un tour à pied sur les hauteurs de Kabira, où se concentrent hôtels 🏨, cafés et boutiques locales, permet d'allier vues panoramiques et flânerie touristique. La baie est également connue comme l'une des premières fermes perlières du Japon à avoir réussi la culture de la perle noire. On trouve ainsi plusieurs bijouteries et salles d'exposition qui mettent en avant ce savoir-faire traditionnel.

On recommande un stop à la plateforme d'observation principale de la baie de Kabira. Le balcon offert sur ce paysage magnifique est idéalement bien situé et dégagé ; on en prend plein les yeux. Par temps ensoleillé, on admire les nuances vives de bleu, de vert et de jaune. On observe au loin les îlots rocheux qui encadrent la baie et sur la plage 🏖 la ribambelle de bateaux, qui proposent d'emmener les visiteurs contempler les coraux et les fonds marins.

Non loin, on atterrit sur le temple du quartier baptisé Kabira Kannon-do et dédié à la divinité de la compassion. Une petite allée bordée de lanternes en pierre conduit jusqu'à l'unique pavillon du temple. On aime la rusticité et la robustesse de cette construction qui aurait été édifiée au cours du XVIIe siècle par le royaume indépendant de Ryukyu.

Ishigaki, temple Kabira Kannon-do 2

Destination très touristique

Au bord des eaux turquoises, les activités nautiques restent bien encadrées et la baignade interdite. On admire la flore et la faune du récif corallien principalement à bord de l'un des nombreux bateaux de croisière à fond transparent qui peuplent la baie.

On oublie ici le caractère plutôt sauvage et naturel des lieux, car l'aspect attraction touristique prend définitivement le dessus. La vue ne se montre pas aussi dégagée que depuis les hauteurs et le va-et-vient des bateaux perturbe en journée la tranquillité des lieux.

Les amateurs de snorkeling et de plongée peuvent par ailleurs s'éloigner un peu de la baie pour faire des sorties en mer afin d'observer les raies manta.

Ishigaki, falaises d'Oganzaki à la pointe ouest de l'île

Visiter la pointe ouest de l'île

Dans ce coin de l'île, on part de la baie de Kabira pour aller visiter les alentours et notamment :

  • la plage de Sukuji, grande et accueillante avec de l'ombre ;
  • les falaises d'Oganzaki qui peuvent être parcourues par la route ou longées en bateau ;
  • le phare d'Oganzaki qui marque l'extrémité ouest de l'île d'Ishigaki et dont le panorama est ébouriffant, surtout au coucher de soleil.

La baie de Kabira reste un incontournable pour ceux qui visitent Ishigaki-jima pour la première fois, sans toutefois y consacrer trop de temps. On peut par ailleurs facilement dormir et se restaurer sur place.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Baie de Kabira et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 28 juillet 2021