Taketomi-jima

L'adorable village préservé de Ryukyu

Taketomi-jima est une petite île de l'archipel Yaeyama, située juste au large d'Ishigaki-jima, au sud-ouest de la préfecture d'Okinawa au Japon. Elle est réputée pour son village à l'architecture traditionnelle Okinawaïenne préservée et ses plages aux eaux turquoise. Une destination parfaite pour une pause détente, au rythme de la douceur de vivre locale.

Malgré une superficie de moins de 10km², Taketomi ne se visite pas au pas de course. Bien au contraire, cet îlot de corail suspend le temps de ses visiteurs qui poussent la découverte de la préfecture d’Okinawa jusqu’à son extrémité méridionale. On met de côté sa connaissance du Japon "continental" pour s’imprégner des paysages typiques et du mode de vie insulaire de l’ancien royaume des Ryukyu.

Les plages pour barboter et se reposer

Pour une journée d’excursion, on conseille d’arriver tôt le matin en bateau depuis Ishigaki et de commencer par faire un tour de Taketomi à vélo. Pour cela, on choisit une agence de location puis, au port, on monte dans la navette affrétée car il faut aller jusqu’au village situé dans le centre de l’île pour retirer son deux-roues.

Ensuite, direction les routes les plus praticables pour aller découvrir les trois plages principales de la côte ouest :

  • Nishisanbashi : cette avancée bétonnée sur la mer incite à la contemplation, assis les pieds dans l’eau. Il s’agit également d’une bonne adresse pour le coucher de soleil.
  • Kondoi : la grande plage de sable fin, idéale pour se baigner. C’est la seule à offrir quelques installations pratiques comme des toilettes et un espace pour se changer.
  • Kaiji : la plage rocailleuse et protégée de l’île ; il est interdit d'y nager à cause des courants forts. On se promène sur le bord à la recherche d’une sorte de minuscules coquillages en forme d’étoile.

Un petit havre de paix traditionnel d'Okinawa

Une fois rassasié de ces superbes paysages marins encore assez sauvages, on retourne dans les terres visiter le fameux village préservé de Taketomi. Il vaut alors mieux ici garer son vélo et continuer à pied. Les chemins sablonneux du centre-ville rendent la circulation moins agréable et les courtes distances justifient une marche sans effort.

On déambule à travers les maisons à l’architecture typique, c’est-à-dire basses, avec des toits en tuiles rouges cimentées et surmontés de shisa, les gardiens mi-chiens mi-lions protecteurs des habitations. Les murs le long des routes sont réalisés avec des débris de corail récupérés sur les plages. Le tout se montre joliment habillé d’une végétation fleurie et verdoyante, soutenue par le climat tropical chaud et humide de l'île. Important à noter : Taketomi n'est pas un musée en plein air mais bien un village vivant et habité à l'année par quelques 360 résidents. Le centre-ville comprend donc des installations classiques du quotidien, tels une poste, une école, une bibliothèque, des boutiques, quelques ateliers d'artisanat local, des cafés et des restaurants. On trouve également de quoi séjourner sur place avec des petits hôtels ou des chambres d'hôte pour pousser un peu plus l'immersion auprès de ses habitants.

La visite du village en extérieur se révèle relativement rapide, avec peu d'attractions touristiques dédiées hormis la pittoresque balade en charrette tirée par un buffle d'eau, le compagnon de travail des paysans du coin. Chacun y trouvera un intérêt (ou non) à se faire transporter de la sorte.

Pour un panorama sur les toits des habitations, la vue depuis le café HaaYa Nagomi remplace celle de la tour d'observation Nagomi-no-to, désormais fermée à cause de son état trop vétuste. Il s'agit de l'une des seules adresses sur l'île de Taketomi, plutôt plate au demeurant, pour contempler le village d'en haut.

Taketomi menacée par le tourisme de masse ?

La tranquillité d'un tourisme maîtrisé contribue sans conteste au charme de cette destination. Une fois le dernier ferry parti vers 18h, Taketomi dévoile une quiétude toute charmante qui plaît aux résidents et également aux quelques visiteurs qui décident de passer la nuit au calme dans l'un des établissements à taille humaine de l'île.

Cet équilibre est aujourd'hui menacé par un projet de construction d'un vaste complexe hôtelier de style resort, envisagé non loin de la plage Kondoi, au sud du village. Depuis la présentation officielle en 2014, les habitants de l'île, regroupés dans un collectif, cherchent à faire stopper ce programme immobilier qui nuira sûrement au patrimoine culturel mais également à l'environnement naturel de Taketomi. Une pétition mise en ligne en mai 2019 par le collectif a réuni environ 34.000 signatures. L'issue reste encore incertaine à l'heure où ces lignes sont écrites.

Notez cette destination
4.71/5 (7 votes)
L'avis Kanpai

Galerie photos de Taketomi-jima

  • Village préservé de Taketomi vu depuis le café HaaYa Nagomi
  • Village préservé de Taketomi vu depuis le café HaaYa Nagomi 2
  • Maison traditionnelle au village de Taketomi
  • Maison traditionnelle au village de Taketomi 2
  • Shisa de l'île de Taketomi (Okinawa)
  • Charrette tirée par un buffle d'eau à Taketomi
  • Tour d'observation Nagomi-no-to (fermée au public) à Taketomi
  • Chemin de sable du village de Taketomi
  • Torii sur Taketomi-jima
  • Ecole à Taketomi-jima
  • Ponton Nishi Pier et plage à Taketomi-jima
  • Plage Kondoi à Taketomi-jima
  • Plage Kondoi à Taketomi-jima 2
  • Plage Kaiji à Taketomi-jima
  • Plage Kaiji à Taketomi-jima 2
  • Plage Kaiji à Taketomi-jima 3

Informations pratiques

Utiliser Google Maps
Agrandir la carte
Voir toute la carte du Japon

Comment se rendre à Taketomi-jima

Depuis l'île d'Ishigaki (à 2h30 en avion depuis Osaka) : ~15 minutes en bateau (bonne fréquence des ferry en journée de 7h30 à 18h, ~1.330¥ (~11,32€) l'AR)

Sur place : ~1.500¥ (~12,77€) la location de vélo à la journée

Destination non accessible avec le JR Pass

S'y rendre en voiture de location ou avec la carte Suica

Trouvez un vol pour le Japon

Tarif

Observatoire depuis le café HaaYa Nagomi : 100¥ (~0,85€)

Tour en charrette tirée par un buffle : 1.200¥ (~10,22€) les 30 minutes

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Durée / période de visite

Compter un à deux jours

En japonais

竹富

Hébergement à Taketomi-jima

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Ressources

Site officiel de la ville (en anglais)

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Questions-réponses

Kotaete

Poser une question

Compagnons de voyage

Isshoni

Chercher des compagnons

Que voir depuis Taketomi-jima (Okinawa)