Partir au Japon : le grand guide pour tout savoir

Pour accompagner tou(te)s les intéressé(e)s qui préparent leur voyage, Kanpai! propose déjà un guide de voyage au Japon complet et réparti sur un grand nombre d'articles. Toutefois, l’information s'avérant forcément diffuse, donc voici un article récapitulatif sur les choses à faire et/ou à savoir avant de partir pour un séjour au pays du soleil levant.

Décider

Quand partir ?

Les saisons au Japon jouent un rôle très important dans le choix de la période à laquelle on décide de partir. Chacune présente des avantages selon que l'on recherche les plus beaux paysages naturels, un calendrier festif bien rempli ou la tranquillité d'un Japon plus quotidien.

À découvrir également :

La meilleure saison pour partir au Japon

Pour une météo favorable et une nature haute en couleur, on conseille les saisons de transition : le printemps de mi-mars à fin mai et l'automne d'octobre à début décembre. Bien évidemment, la fréquentation des lieux touristiques augmente énormément au gré du calendrier de floraison.

Les festivals de rue se déroulent essentiellement en été et se prolongent souvent la nuit, en raison des fortes chaleurs et de l'humidité très élevée en journée. Les grandes villes urbaines du Japon se montrent relativement étouffantes à visiter. En revanche, les régions montagnardes comme les Alpes Japonaises et surtout l'île d'Hokkaido offrent une fraîcheur bienvenue pour les randonneurs. Le bord de mer affiche également d'agréables températures pour se baigner et bénéficier de l'air marin.

L'hiver est souvent boudé par les touristes notamment en raison du froid et de l'intérêt moindre à visiter les parcs et jardins japonais lorsque la nature hiberne. Cependant, ces quelques semaines de parenthèse permettent de voyager au Japon moins cher et de profiter d'une fréquentation touristique basse. Certaines activités comme les sports d'hiver, les festivals de neige et les bains chauds onsen sont alors très appréciables. Le climat hivernal au Japon est plutôt sec et ensoleillé.

Les vacances nationales sont également à prendre en compte car elles font grimper le taux d'occupation et le prix des hébergements. Il serait dommage de planifier son séjour à ces dates (environ une quinzaine de jours au total dans l'année) et de subir ainsi le flux des touristes japonais.

Grandes compétitions sportives en 2019 - 2020

Le Japon s'apprête à accueillir trois importants évènements sportifs. Les préfectures et les villes concernées vont donc être plus fréquentées, avec un niveau de surveillance et de sécurité accru. Il peut être judicieux pour les voyageurs non intéressés par ces compétitions d'éviter de se rendre sur place au moment :

Durée de séjour

Depuis l'Europe, il faut compter une douzaine d'heures de vol en direct pour le Japon et entre 7h et 8h de décalage horaire selon l'heure de son pays de départ. Cet éloignement impacte forcément la durée de séjour : compter au minimum une dizaine de jours sur place et jusqu'à trois semaines pour visiter sereinement plusieurs régions. Si vous pouvez vous permettre de partir plus longtemps, c'est évidemment encore mieux !

À découvrir également :

La bonne durée d'un séjour au Japon

Passeport et visa

Pour un voyage à but exclusivement touristique, un passeport valide suffit et il n'y a pas besoin de faire une demande de visa en avance. Un séjour temporaire de 90 jours maximum (180 jours pour la Suisse) est autorisé à l'entrée sur le territoire japonais.

Ceux qui envisagent de rester plus longtemps pour découvrir le pays, et peut-être y travailler temporairement, choisissent la solution du visa vacances-travail qui permet de rester jusqu'à un an. Pour les étudiants et travailleurs à temps plein, il existe différents visas adaptés et dont les démarches sont à effectuer avant le départ, en partenariat avec l'école ou l'entreprise japonaise qui organise et/ou accueille.

Planification seul(e) ou avec une agence de voyage

Selon le budget et le temps imparti, la préparation d'un séjour au Japon peut se faire en autonomie. Internet propose une multitude de sources d'informations officielles pour se renseigner et réserver en amont. Notre site synthétise les grandes thématiques et fournit une information pratique et détaillée des visites à faire ainsi que des guides sous formes d'articles ou eBooks, aussi bien pour les débutants que les voyageurs confirmés.

À découvrir également :

Pack Voyage au Japon (5 eBooks Deluxe)

Une agence de voyage spécialisée sur le Japon est un allié de choix pour les voyageurs avec un budget confortable, soucieux de parfaire leur itinéraire, de réserver en avance des activités particulières et de s'assurer un accompagnement avisé.

Budget

À l'inverse de l'Asie du Sud-Est, avec notamment des pays tels que la Thailande, le Vietnam ou l'Indonésie, le Japon n'est pas une destination asiatique low-cost, bien au contraire. Certains postes de dépenses obligatoires restent relativement élevés toute l'année comme l'avion, l'hébergement et le transport sur place. Avec une préparation en avance et des dates de séjour en-dehors des hautes saisons touristiques, on peut tout de même arriver à diminuer son enveloppe de départ.

La restauration quotidienne se révèle quant à elle tout à fait abordable avec de nombreuses solutions pour manger pas cher. La gamme de restaurants se montre variée, avec des établissements gastronomiques réputés plutôt dans les grandes villes.

Compter un budget moyen à partir de 15.000 à 20.000¥ (~127,72€ à ~170,29€) par jour et par personne, mais cela peut augmenter fort et très vite.

À découvrir également :

Calculer votre budget de voyage au Japon

Sécurité et risques naturels

Le Japon est un pays sûr. Développé, urbanisé et avec très peu d'incivilités, le sentiment de sécurité qu'il dégage s'avère fortement apprécié par les étrangers, qu'ils soient touristes ou expatriés, seul ou en groupe.

Les seuls risques importants relèvent de l'environnement naturel et viennent en majorité des typhons en été et de la forte activité sismique du pays. Sur cet archipel volcanique, de nombreux tremblements de terre sont enregistrés chaque jour à travers tout le pays. La plupart ne sont pas ressentis mais il est assez probable qu'un séisme de magnitude 4 ou 5 intervienne au cours d'un séjour. Les Japonais étant habitués et formés depuis l'école à réagir en fonction de l'intensité de l'évènement, on conseille simplement de surveiller leur comportement et d'adopter leur attitude sans céder à la panique.

À découvrir également :

Que faire en cas de séisme

Préparer et réserver

Vols et billets d'avion

Acheter un billet d’avion pour le Japon est la première étape "en dur" de la préparation de son voyage. C'est le moment de fixer les jours précis de départ et de retour, le temps sur place et le nombre de personnes qui vont accompagner ce séjour. L'on s'acquitte également d'une première somme conséquente, il s'agit donc de choisir le meilleur rapport qualité-prix selon ses propres préférences de vol, principalement :

  • la durée : en vol direct, plus rapide (entre 11 et 13 heures de trajet) et plus cher, ou en vol avec escale, plus long mais avec des réductions intéressantes (on économise facilement 200€ en s'arrêtant 1 heure ou 2 dans un aéroport ailleurs dans le monde) ;
  • la classe de voyage : un vol en économique pour privilégier le prix, un vol en premium eco pour avoir un peu plus d'espace ou un vol en business class pour le confort de dormir allongé voire l'intimité d'une cabine solo.

Le tourisme vers le Japon est en plein essor ces dernières années et les compagnies aériennes proposent régulièrement des offres promotionnelles relayées en permanence par Kanpai!.

De plus, on suggère de comparer régulièrement les vols pour le Japon et d'utiliser le méta-moteur Skyscanner qui scanne toutes les compagnies pour proposer le meilleur tarif :

Hébergement

Deuxième grande inconnue que l'on recommande d'anticiper au plus vite, la question de l'hébergement au Japon doit être traitée dans la foulée de la réservation du vol. Où dormir sur place et pour combien de temps à chaque fois ? Il faut déjà avoir pensé à son itinéraire, du moins dans les grandes lignes : combien de jours dans une ville, dans une région ? Quel budget global allouer ?

Ensuite, on va affiner le choix du type de logement que l'on recherche : à l’hôtel (souvent Hotels.com et Booking sont les plus compétitifs), dans une guest-house, dans une location d’appartement ou une maison ? Une bonne suggestion pour un premier voyage est de ventiler différents hébergements et de se "faire plaisir", par exemple avec une ou deux nuits dans un établissement haut de gamme typiquement japonais comme les auberges traditionnelles ryokan.

Transport sur place

Tout voyageur au Japon aura forcément l’intention de se déplacer sur place, mais quel sera le meilleur moyen de transport ? En bus, métro, train, voiture, vélo… ou peut-être tout cumulé ? On conseille de lire attentivement ce guide des transports japonais avant de partir. Bien entendu, le Japan Rail Pass sera un indispensable dans l'écrasante majorité des séjours interrégionaux.

Une autre solution pour s'affranchir des horaires de train et du déplacement jusqu'aux gares revient à opter pour la location de voiture. Et dans ce domaine, la procédure pour pouvoir conduire un véhicule au Japon est à effectuer bien en amont son départ, afin d'éviter de perdre inutilement du temps sur place. La comparaison du rapport budget-contraintes spécifiques entre le train et la voiture est à bien calculer, aucun moyen de transport ne gagne sur tous les plans !

À découvrir également :

Louer une voiture et conduire au Japon

Yens

Il est en général plus économique de changer ses devises avant le voyage, histoire de bénéficier d'un taux de change favorable et d’avoir au moins quelques milliers de Yens en poche en arrivant, ne serait-ce que pour régler le transport jusqu'à votre hébergement.

À découvrir également :

Changer ses Euros en Yens au meilleur prix

On a toujours besoin de liquidités au Japon où les billets et les pièces font encore largement partie du quotidien, a fortiori car les distributeurs automatiques ferment souvent en même temps que les banques, c'est-à-dire vers 16/17h. Pour plus d’informations, on consulte ce guide de l’argent au Japon.

Assurance santé

Le système de santé japonais est de qualité mais relativement cher car la sécurité sociale pour tous n'existe pas ; il faut pouvoir justifier au préalable de la somme d'argent nécessaire pour se faire soigner. Il convient ainsi de bien vérifier son assurance et ce qu'elle couvre en cas d'accident et de rapatriement. Au besoin, on contractera une assurance voyage complémentaire.

À découvrir également :

Assurance et assistance pour le Japon

Accès Internet

Confort quasi-indispensable désormais, l'accès à Internet s'envisage bien évidemment depuis son hébergement mais également en itinérance la journée via la location d'un Pocket Wifi à réserver avant le départ !

Avoir Internet en illimité et au Japon sur son smartphone devient un principe de base pour les visiteurs. L'aisance avec laquelle on s'oriente ou on recherche n'importe quelle information et la possibilité de partager en direct son quotidien avec ses proches ou fans sont des arguments irréfutables pour un voyage réussi et maîtrisé.

À découvrir également :

Accéder à Internet 24h/24 au Japon

Visites et guides francophones

Les visites importantes sont à planifier en amont ! Certaines destinations sont prises d’assaut les week-ends ou aux meilleures périodes, et il faut alors réserver plusieurs semaines voire plusieurs mois à l’avance (par exemple : le Musée Ghibli, la Benesse House à Naoshima), d’autres attractions sont gratuites tel jour de la semaine, etc. Dans le même ordre d’idées, il est plus amusant d’aller faire un karaoké avec un correspondant japonais que tout seul ! Un planning calé, même succinct, peut s’avérer extrêmement pratique, surtout pour un court séjour au Japon.

Et si l'on n'a pas le temps de tout prévoir, peur de manquer des sites immanquables ou, au contraire, de ne visiter que les spots les plus touristiques en passant à côté du "vrai" Japon, on encourage à faire appel aux services d'un guide professionnel. En plus de ses connaissances historiques, son empathie et son aisance relationnelle garantissent aux personnes accompagnées de mieux comprendre la société japonaise avec des clés de lecture et une traduction-interprétariat en direct.

Partir

Bagages

À quelques semaines du départ ou quelques jours pour les plus téméraires (^_^), il est temps de faire sa valise. On choisit ses vêtements en fonction de la période et des endroits visités. On s’habille parfois plus légèrement à Okinawa en hiver qu’à Hokkaido en été, alors il est toujours bon de consulter la météo et la climatologie des villes et régions japonaises.

De plus, on pense à prendre des accessoires pratiques pour le voyage : l’adaptateur ~220V > ~110V pour recharger ses appareils électriques sur place, un gel pour se laver les mains sans eau (trouvable en para-pharmacie ou au duty-free). On prévoit également de quoi se remettre du vol long courrier et du décalage horaire (masque de nuit pour l’avion, boules Quiès), une petite trousse à pharmacie (de l’aspirine, un antiseptique, des pansements, un collutoire, etc.).

Le Japon est sans aucun doute un pays photogénique et sa renommée sur Internet de "destination instagrammable" n'est plus à faire. Ainsi, on n'oublie pas d'emporter le matériel photo nécessaire pour réaliser de beaux clichés de ses visites mais également de tout ce que l'on va manger, pour faire saliver les gourmands derrière leur écran !

À découvrir également :

Prendre des photos au Japon

Manger sur place

Les voyageurs ont l'embarras du choix côté tourisme culinaire, que ce soit dans les petits commerces konbini, les chaînes de fast-food, les restaurants traditionnels ou au supermarché, l'orgie alimentaire du "beau et bon" est un émerveillement quotidien. Il ne faut pas hésiter à tester des plats originaux aux textures parfois surprenantes, souvent bien frais et plutôt sains. Et en cas de barbouillement digestif, une bonne cure de riz gluant et ça repart !

À découvrir également :

Cuisine japonaise

Apprendre un peu de japonais

Si l'on ne maîtrise pas la langue de Miyazaki mais que l'on souhaite s'y essayer sur place, on commence à se familiariser avec l’achat de méthodes, dictionnaires et autres guides de conversation au Japon. Pour les débutants, on recommande une méthode spécifique pour apprendre les kana japonais (hiragana et katakana) en un temps record, et ainsi pouvoir déchiffrer de nombreux panneaux et indications écrites une fois sur l'archipel.

À découvrir également :

Apprendre les Kana japonais en 3 jours

Découvrir le Japon hors fantasmes

Enfin… connait-on vraiment le Japon ?


Grâce à vos dons, notre site peut continuer à publier des articles originaux et partager cette passion du Japon.

Il peut être utile de se poser la question de savoir pourquoi part-on au pays du soleil levant ? Est-ce pour découvrir les traditions japonaises comme les temples bouddhistes et les sanctuaires shinto, les bains thermaux onsen, les Geisha et les vestiges de l'époque féodale ? Ou bien est-ce pour gonfler ses connaissances culturelles et artistiques avec les nombreux musées au Japon ? Pour faire un pèlerinage otaku axé jeux vidéo ou manga-animé ? Ou pour admirer l'avènement des saisons dans les parcs et jardins japonais ?

Chacun a des bonnes raisons de partir au Japon. Sur place, les idées reçues tombent et la rencontre avec la société japonaise est souvent source d'anecdotes... Une destination autant attractive qu'insolite, à profiter à 100%.

Article intéressant ?
4.83/5 (23 votes)

Informations pratiques

Comment s'y rendre

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Hébergement

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Thématiques associées

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Kanpai vous suggère également ces articles