jr-pass-rentable

JR Pass : comment déterminer précisément s'il est rentable pour votre voyage

Économies du Japan Rail Pass et train Shinkansen

La question de l'utilisation ou non du Japan Rail Pass ne cesse de faire débat, en commentaires de certains récents articles ou encore régulièrement dans notre espace Kotaete. Les avis divergent sur le retour sur investissement réel de ce forfait de train et nous serions tentés de définir le JR Pass comme un indispensable dont on peut rarement se passer, même s'il dépend de vos prérogatives de voyage. Pourtant, il nous semble souvent très intéressant, non seulement par souci d'économie, mais également pour le confort qu'il procure et son ouverture sur la découverte du Japon. Puisque vous êtes nombreux à vous poser la question de savoir s'il vous faut le commander ou non, et que ce choix doit être impérativement effectué avant de partir, nous avons décidé de poser les choses concrètement pour vous permettre de connaître avec précision son intérêt dans votre cas.

La question centrale reste le plus souvent pécuniaire, résumée par cette interrogation : "vu le prix du pass, son investissement me fera-t-il économiser de l'argent pendant mon voyage au Japon ?". Pour que les bases soient bien partagées, rappelons que le tarif du JRP est fixe en Yens, et que ses variations dépendent uniquement de la fluctuation des devises. Pour toutes les informations de référence (prix exacts, durées, compatibilités, réservation...), nous vous encourageons à (re)lire notre article dédié au Japan Rail Pass.

Dans notre dernier eBook en date, Itinéraires et budgets de séjours au Japon, la majorité des itinéraires que nous avons construits impliquent l'utilisation d'un Japan Rail Pass national. Il n'est pas nécessairement exclusif (certains pass régionaux ou locaux peuvent venir le compléter avec beaucoup d'intérêt) mais si nous vous le conseillons, c'est qu'il est nettement rentable dans les circuits prévus. Toutefois, il existe des contre-exemples tels que notre itinéraire pour petits budgets qui fait l'impasse sur le JRP, ce qui nous a permis avec quelques bonnes astuces de constituer un beau voyage de 12 jours au Japon pour moins de 1.150€ par personne tout compris (avion ✈️, hébergement, transport, nourriture, sorties et souvenirs), et bien sûr sans se limiter au grand Tokyo !

La base de calcul

Lorsqu'on a la possibilité de mettre un peu plus que cette somme dans son voyage au Japon, alors la question de l'intérêt du Japan Rail Pass a toutes les chances de se poser. À vrai dire, la base de calcul pour savoir s'il sera rentable est relativement simple, et pour plus de précision elle doit se faire en ¥ens, et non en €uros. Nous avons déjà expliqué à plusieurs reprises qu'un aller-retour Tokyo-Kyoto rentabilise déjà quasi intégralement le JR Pass d'une semaine. Cette comparaison est la plus évidente : comme le montre Hyperdia, ce trajet coûte au bas mot 28.340¥ (~241,90€ / sans réservation de siège, hors Nozomi) alors qu'un pass pour une semaine coûte 29.650¥ (~253,10€), soit à peine 1.310¥ d'écart (ou ~11,18€ au cours actuel), sachant que le pass est également valable sur toutes les autres lignes JR pendant 7 jours !

Prenons un circuit relativement commun parmi les voyageurs au Japon : imaginons un séjour de 2 semaines, vols aller-retour à Tokyo, avec la première semaine dans la capitale et la deuxième dans le Kansai. En l'occurrence, le plus intéressant serait de prendre un Japan Rail Pass 7 jours pour couvrir les réservations de trajets de la deuxième semaine :

  • aller Tokyo > Kyoto = 14.170¥ (~120,94€)
  • aller-retour Kyoto - Nara = 1.440¥ (~12,29€)
  • aller-retour à Kyoto - Miyajima = 23.900¥ (~204,00€) de train + 360¥ (~3,07€) de ferry
  • retour Kyoto > Tokyo = 14.170¥ (~120,94€)
  • retour Tokyo > Narita en N'EX = autour de 3.200¥ (~27,31€) selon la station et la saison

Soit un total de 57.240¥ (~488,50€), ce qui signifie qu'en l'occurrence le JRPass a fait économiser 27.590¥ (~235,50€ tout de même) sur les tarifs individuels. Et on reste loin d'avoir chargé la mule avec cet exemple d'utilisation, puisque cela laisse trois jours entiers consacrés à la seule ville de Kyoto.

N'oubliez pas non plus la foule de bénéfices collatéraux liés au pass, comme :

  • le confort de ne pas avoir à acheter de billets unitaires, à prévoir la somme pour chaque trajet précis à effectuer ;
  • les places réservées à chaque fois dans les trains, donc l'assurance de pouvoir toujours voyager, même en période de pointe (en particulier les Golden Weeks ou Obon) ;
  • plein d'autres trajets couverts, même courts, par exemple Arashiyama, Fushimi Inari, Osaka, Uji, Himeji, Kobe... mais aussi à Tokyo (Yamanote, Chuo...) et autour : Nikko, Kamakura, Nokogiriyama, etc.

Évidemment, cela nécessite donc de planifier un minimum son itinéraire avant le départ. Mais bien souvent, le jeu en vaut largement la chandelle ! Et en cas de doute, on peut se rabattre sans crainte sur le JR Pass 14 jours, qui fait en l'occurrence économiser au bas mot 9.990¥ (~85,26€) sans même compter vos déplacements à Tokyo et autour, et qui offre beaucoup plus de liberté !

Quelle durée de Japan Rail Pass ?

Pourquoi, alors, ne pas forcément réserver un Japan Rail Pass équivalent à l'intégralité de la durée du séjour ? Tout simplement parce que sa rentabilité y est alors souvent moindre. Il est plus judicieux de "grouper", selon votre préférence en début, milieu ou fin de voyage, les trajets les plus coûteux qui sont couverts par le pass pour des raisons de budget, mais également pour se garder des jours plus calmes, "intramuros".

Les transports sont un poste 📮 de dépense important de beaucoup de voyages au Japon, parfois même plus que l'hébergement si l'on veut profiter un tant soit peu de l'incroyable variété des paysages offerts par l'archipel nippon. Les économies permises par une utilisation astucieuse du Japan Rail Pass permettent donc de partir au Japon plus tôt que prévu, d'envisager des visites complémentaires sur place, de rapporter plus de souvenirs ou encore tout simplement de ne pas dépasser un budget limité.

Contrairement à certaines idées reçues, l'intérêt du JRP n'est pas fonction du nombre de voyageurs ou de la durée de séjour. Le calcul le plus valable à notre sens est celui décrit plus haut, si tant est que vous choisissiez la simplicité et la variété offertes par la compagnie nationale JR.

Si en revanche, votre calcul fait apparaître que le total de vos trajets individuels coûtera légèrement moins ou équivalent au prix du JR Pass, alors commandez-le malgré tout ! C'est une erreur fréquente qui est motivée par de l'économie de bouts de ficelle, mais qui fait que de nombreux voyageurs s'en mordent les doigts au retour. En effet, beaucoup de paramètres confèrent au JR Pass des avantages bien au-delà de la partie budgétaire. Les aléas météo, de fatigue, de rencontres et autres vous feront vraisemblablement modifier votre parcours une fois sur place. Quant aux billets de Shinkansen 🚅 individuels, ils sont très difficilement modifiables ou remboursables ; il suffit ainsi que vous ratiez un train pour faire exploser votre budget prévisionnel.

Le JRP n'est certainement pas exclusif !

Attention, dans le cas de l'achat d'un pass, celui-ci ne doit pas nécessairement venir en exclusivité : il peut et même souvent doit être cumulé avec une carte Suica pour tous les autres trajets (compagnies privées et temps hors validité du JRP), ainsi que les pass alternatifs pour les excursions spécifiques :

Si vous choisissez de commander un Japan Rail Pass national, le prestataire que nous vous conseillons est Keikaku qui est parmi les moins chers face à tous ses concurrents, et expédie les bons d'échange sous 24h maximum dans un pli suivi.

N'oubliez pas non plus que certains trajets ne sont couverts par aucun pass : par exemple le bus Keio qui relie Shinjuku à Kawaguchiko (visite d'ailleurs fortement conseillée !). Enfin, pour ce qui est de la location de voiture 🚙, rappelons notre avertissement : le budget prévu au départ peut vite exploser (péages très coûteux, parking...) et, si la route est parfois le chemin idéal pour des destinations très reculées, son confort est difficilement comparable à celui du train japonais.

Enfin, si le fait de vous déplacer avec des bagages lourds et/ou volumineux vous bloque pour le train, n'oubliez pas que la solution takuhaibin est parfaite !

Se préparer

Comment s'y rendre ?

Sur place

Combien ça coûte ?

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Dernière mise à jour le 30 septembre 2019