Compléter mon programme culturel et architectural au Japon ?

14 réponses

Bonjour,
Je prépare mon quatrième voyage au Japon et je me permets de vous soumettre mon programme. Les billets d’avion sont déjà achetés et les hôtels sont réservés (Osaka, dernière nuit à Narita). J’ai planifié l’achat du JR Pass pour 21 jours.
Durée : 3 semaines à cheval sur fin mars et début avril 2016 (Sakura)
Aéroport d’arrivée et de départ : Narita.
Point de chute : Osaka.
Sites visités dans le désordre :
Kyoto (Parc Maruyama, Heian Jingu Shrine, Kodai-ji, Keage-Incline, Mont Kurama, Chemin des philosophes, Toriimoto, Kiyomitsu-dera, Nishiki market, marché aux puces Kitano Tennangû-mae, …), Nara, Miyajima, Hikone, Himeji , Okayama, Kamakura, Kure, Matsumoto, Iwakuni, Uji et bien entendu Osaka.

Sachant que j’ai déjà visité Tokyo, Niko, Ise, Hakone, Kurashiki, Kotohira, et Takamatsu et que je répète certaines visites, pouvez-vous me proposer d’autres sites à ne pas manquer, sachant que si je suis en excellente forme, j’approche tout de même des 76 ans et m’intéresse surtout aux aspects culturels et architecturaux de cet attachant pays ?

Merci d’ores et déjà pour vos réponses.

Question intéressante ?
5/5 (1 vote)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Yannko
27 Novembre 2015
21:14

Personnellement, j'aime beaucoup la presqu'île de Izu. Je vois que votre voyage est tendu question timing, mais si vous avez la possibilité après Kamakura (ne ratez pas Enoshima, juste à côté), allez y passer deux jours / une nuit, mais plus si affinité. Par contre, y aller en voiture est presque une nécessité. Ne ratez pas le nord-ouest de Izu avec sa vue de Fuji san sur l'océan. Et puis Shizuoka ken est une région merveilleuse à mes yeux, de quoi s'y attarder. Mais bon, mon épouse étant originaire de cette préfecture, je ne suis peut-être pas très objectif ^^.

27 Novembre 2015
21:33

Bonjour,
A partir d'Okayama, il y a a 40 min de train Bitchu takahashi, dans la ville un sanctuaire, 2 maisons de l'époque edo que l'on peut visiter. A environ 1h de marche ( sinon une navette vous amène a 10/15 min) il y a le chateau de Bitchu Matsuyama. En ville toujours, un petit musée qui parle de la région et des changements dans la vie des habitants de l'époque Meiji au milieu des années 70.

28 Novembre 2015
06:49

Merci à vous deux pour ces intéressants endroits de visite et si mon programme me le permet, je penserais bien à vous en m'y rendant.
Bien cordialement.

28 Novembre 2015
20:19

J'avais, pour ma part, beaucoup aimé Kanazawa où l'on peut, en plus du merveilleux jardin Kenrokuen, visiter de multiples sites tels que des résidences de samouraïs ou de geishas à l'architecture intacte. Mais c'est surtout le village de Shirakawago (que l'on peut arpenter en une journée, bus A/R de Kanazawa) qui permet une échappée très dépaysante dans les Alpes japonaises, pour admirer l'architecture très particulière des gassho zukuri dans leur contexte culturel traditionnel.
http://whc.unesco.org/fr/list/734
https://www.kanpai.fr/kakikomi/beforetheboom/village-aux-toits-chaume
Kanazawa http://www.kanazawa-tourism.com
N'hésitez pas si vous avez des questions. Bon voyage !
Ps : il y a depuis peu un shinkansen JR direct Kanazawa/Tokyo en 2,5h et vous pourriez caser ce détour au tout début, ou à la fin de votre périple nippon.

28 Novembre 2015
23:26

Super programme.
Depuis Matsumoto, il y a une belle sortie à faire vers le plateau de Utsukushigahara, dans les Alpes japonaises, avec notamment un musée de sculptures en plein air en plus d'une possible randonnée-balade. C'est tout de même à environ 1h30 de bus mais les paysages sont splendides. Dommage pour la période, c'est en mai que c'est le plus beau.
A Nara, pensez à inclure le Horyu-ji, parfois délaissé parce que à l'écart des autres sites visités.

Enfin, à Shizuoka, il y a le sanctuaire shinto Kunô-zan Tôshôgu, première sépulture du shôgun Tokugawa Ieyasu, donc construit avant Nikko mais dans un style architectural similaire, coloré et flamboyant, et totalement rénové il y a une dizaine d'années il me semble. Il y a aussi un intéressant petit musée. Il faut monter en téléphérique et la vue de là-haut est aussi très belle.

Kanazawa est aussi une destination à conseiller, avec son célèbre (et très beau) jardin, les anciens quartiers de maisons de thé et d'ex-maisons de samourais pour l'aspect architecture, ainsi qu'un marché et divers temples.
En allant en bus de Kanazawa à Takayama où il y a également un très beau quartier ancien dans la ville, il est possible de s'arrêter à Shirakawa-go, village de vieilles maisons japonaises typiques à toit de chaume qu'on peut visiter en 2-3 heures.

29 Novembre 2015
12:45

Merci "beforetheboom" (Wich one?) et Lisa pour ces compléments d'informations. J'avais dans un premier temps inscrit Kanazawa dans mes sites à visiter, mais je l'avais supprimé, je ne sais plus pourquoi ; je vais donc devoir reconsidérer la chose... J'ai oublié de préciser que j'essaye de rentabiliser au maximum mon abonnement JR Pass en n'utilisant que les trains de cette compagnie et, qu'en plus, tous mes déplacements doivent nécessairement se faire dans la journée afin que je revienne coucher à Osaka !

29 Novembre 2015
15:04

Ah, n'avoir qu'un point de chute est un peu contraignant. Et aussi un peu fatigant, non, de faire de multiples A/R ?
En outre, on perd le ressenti pour l'ambiance de certains lieux. Parfois un peu dommage, par exemple à Koya-san ou Miyajima.
Pour le JR Pass, je comprends parfaitement car je fais la même chose ;-) Toutefois, certaines visites ne sont possibles qu'avec un bus ou un train d'une compagnie privée.
Donc : depuis Osaka, un A/R en journée sur Kanazawa est faisable en partant tôt le matin. Il faut environ 2h30 de train et il y a des directs (pas shinkansen mais Limited Express). Donc avec des horaires un peu raisonnables, on peut glaner 6 à 7 h sur place, ce qui permet de voir l'essentiel. Mais impossible d'aller à Shirakawa-go, ou faire un circuit avec Takayama.
Pour aller à Koya-san, c'est une ligne de chemin de fer privée, il me semble. C'est cependant possible en A/R sur une journée (sauf pour l'ambiance). Mais pourquoi ne pas aller au Mont Hiei à la place ? C'est à côté de Kyoto.

VAUTRIN
29 Novembre 2015
13:59

Pour ma part, un site vraiment attachant et magnifique est KOYASAN, pour y avoir séjourné dans un temple, j'en garde un excellent souvenir. Je compte bien y retourner dans mes prochains séjours.

29 Novembre 2015
16:06

Merci encore. Si j'ai choisi la solution du point de chute unique, c'est parce qu'il me fallait absolument effectuer mes réservations d'hôtels assez tôt pour avoir encore une chance de trouver à me loger à moindres frais en cette période très touristique de l'année (c'est d'ailleurs ce qui m'a fait opter pour Osaka au lieu de mon point de chute "habituel" qu'est Kyoto), ensuite à cette époque je n'avais pas encore totalement planifié les sites à visiter et enfin je ne voulais pas être tributaire d'un planning trop rigide. En effet, si j'ai déjà réservé la visite du marché aux puces de Kyoto qui n'a lieu qu'un vendredi chaque mois et celle de Nara, un dimanche, afin de profiter des joyeuses manifestations qui se déroulent ce jour de la semaine, toutes les autres visites seront effectuées au gré de ma forme physique.
Merci Lisa pour l'idée du Mont Hiei, je vais me renseigner pour savoir si je l'insert dans ma liste.

29 Novembre 2015
17:03

Je connais déjà Koya-san et je vais au Mont Hiei à mon prochain voyage. Les infos se trouvent ici : http://www.visitkansai.com/sightseeing/hieizan-enryakuji/

Bonne préparation

29 Novembre 2015
21:34

Ca me semble quand même horriblement fatigant de rejoindre un site différent chaque jour depuis le même hôtel pendant 3 semaines !!! La configuration géographique du Japon se prête mal à ce genre de sport, et même si les transports sont confortables et ponctuels, crapahuter dans les gares est particulièrement chronophage. Je programme un voyage dans ces dates et je trouve encore des disponibilités à coût très raisonnable dans les business hôtels du style https://www.toyoko-inn.com/eng/ ou http://www.superhoteljapan.com/en/ qui couvrent tout le Japon. C'est un exemple. Certes la période est très touristique mais on peut encore se débrouiller. S'agit pas de changer d'hôtel tous les jours, vous pourriez voyager bien plus agréablement en optant pour 3 camps de base, relatifs aux sites choisis, dont Osaka puisqu'il est déjà prévu, et en faisant suivre vos bagages par takkyubin. Je pense qu'il est encore temps de réviser vos plans car vous risquez de vous épuiser et de ne pas profiter de la splendeur des sakura… ce qui serait fort dommage !

30 Novembre 2015
08:41

"Ça me semble quand même horriblement fatigant de rejoindre un site différent chaque jour depuis le même hôtel pendant 3 semaines !!! La configuration géographique du Japon se prête mal à ce genre de sport, et même si les transports sont confortables et ponctuels, crapahuter dans les gares est particulièrement chronophage."
Pas de souci pour la fatigue, j'ai l'habitude de ce genre de sport et résiste assez bien, quoique en fin de journée il ne faille pas me demander de faire la fête, j'ai déjà donné... Si effectivement traverser les halls de gare peut être chronophage, on y découvre quelques traits de caractère de nos amis japonais, cela fait aussi partie du programme.
Quant à la splendeur des cerisiers en fleurs, la plupart de mes sites (exception faite de Miyajima, des châteaux d'Himeji et de Matsumoto) ont été choisis dans ce but. Promis, juré, je vous donnerai un compte rendu photographique à mon retour puisque j'édite toujours un livre ou publie mes images sur mon site WEB.
Encore merci pour toutes vos réponses sympathiques.

07 Décembre 2015
11:38

+ Voici des sites côté Japon de l'envers atteignables en une journée depuis Osaka qui sont boudés par les étrangers :
- Amanoashidate (une des 3 plus belles vues du Japon... je n'ai encore jamais rencontré un autre gaijin qui y avait mis les pieds, pourtant XD)
- Tottori

+ Si tu vas à Okayama, n'hésite pas à pousser jusqu'à Kurashiki, qui est une ville charmante. Onomichi, un peu plus loin, est chouette. De là tu peux prendre un bateau pour aller sur une île de la mer intérieure si l'envie t'en prend.

+ Si tu vas à Uji, ne te contente pas du Byôdô-in. Le Obaku Manpukuji est sympa, et au printemps, le temple de Mimurodo est magnifique. Les sanctuaires de Uji et Ujigami sont à flan de collines, ça fait une chouette balade entre les deux.

+ Si tu n'as pas encore vu Arashiyama, je te conseille le coin, même si ce sera blindé de touristes à la floraison des cerisiers à mon avis ^^;

07 Décembre 2015
14:38

Bonjour et merci "histoirede", votre proposition d'Amanoashidate m'intéresse et je vais approfondir la question. Comme l'indique le nom que j'utilise pour ce forum, je suis tombé amoureux de Kurashiki dont je connais toutes les ruelles du quartier historique que j'ai photographiées de long en large et connais également assez bien la région d'Arashiyama. Quant à Uji, je pense aller effectivement y visiter le temple de Mimurodo et peut-être les deux sanctuaires que vous avez cités. Encore merci et tous mes voeux pour d'excellentes fêtes de fin d'année.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.