Hello Kitty Awaji Shima 1

Au Japon, pas de confinement : la vie est quasi normale depuis mi-2020

Vu de l'Occident, la déprime a largement pointé son nez automnal. Alors que l'on aborde la période des fêtes de fin d'année, traditionnellement festive et consumériste (avec ses bons et mauvais côtés), plusieurs pays d'Europe ont entamé des reconfinements plus ou moins durs dans la lutte contre la seconde vague de Covid 🦠 : France, Belgique, Allemagne, Espagne, Portugal, Autriche, Angleterre, Irlande, Pays de Galles...

Et si certains politiques sont prompts à réfuter certains exemples asiatiques comme Taïwan, la Corée du Sud, Singapour ou encore le Japon, force est de constater qu'en ayant une partie de l'équipe Kanpai sur ce dernier territoire, les différences de vie au quotidien entre la France et l'archipel nippon ont de quoi surprendre.

Voici donc un petit tour d'horizon des disparités entre les deux pays, avec des positionnements que l'on n'imaginait pas forcément.

🏠 Confinement et état d'urgence

En France

Le deuxième confinement (certes moins strict que celui du printemps 🌸, notamment au niveau des écoles) a démarré le 30 octobre 2020, avec une date de fin initialement prévue au 1er décembre. Mais sa future prolongation pour tutoyer Noël et le Nouvel an ne laisse que peu de place au doute.

L'état d'urgence sanitaire a été déclaré du 23 mars au 10 juillet. Il revient en vigueur du 21 octobre au 1er avril 2021.

Au Japon

Confiner la population est interdit constitutionnellement ; cela a donc été simplement recommandé au printemps. On n'en parle plus depuis bien longtemps.

L'état d'urgence a couru à partir du 7 avril, pour se terminer entre le 14 et le 25 mai selon les préfectures.
On est très loin d'imaginer une quelconque coercition ni sanction, et encore moins à 1 kilomètre de chez soi pendant 1 heure maximum, sans parler des attestations à remplir à chaque sortie !

😷 Masque sanitaire

En France

D'aucuns en Occident jugent le masque 😷 liberticide depuis le début de son port réclamé à partir de mars.
Depuis fin octobre, le masque obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans crée l'indignation (et des pétitions).

Au Japon

On porte le masque de manière habituelle depuis la grippe espagnole de 1918. Depuis le Covid, presque 100% des Japonais l'ont en permanence sur le visage lorsqu'ils sortent de chez eux.
Il peut être porté par les enfants dès 3~4 ans (en maternelle) depuis longtemps. Nos recherches n'ont renvoyé aucun fait divers ou problème de santé lié à cela, car il est bien entendu enlevé pour les activités sportives.

👩‍💻 Télétravail

En France

On s'est passionné pour le télétravail lors du premier confinement, avant de se rendre compte rapidement que la baisse de productivité et l'isolement social induits causaient de lourds problèmes. En conséquence, le gouvernement menace les entreprises de sanctions pénales s'il n'est pas rendu obligatoire cet automne 🍁.

Au Japon

Certes, le taux de productivité et le besoin social n'y sont pas aussi élevés, mais certains travailleurs ne sont toujours pas revenus au travail depuis le printemps, quand bien même le risque reste plus faible qu'en Occident. Ils restent toutefois une minorité en télétravail permanent, même si le telework sur un ou plusieurs jours par semaine s'est accéléré depuis le Covid.

🏬 Petits commerces

En France

La bataille fait rage pour déterminer les commerces non essentiels (notamment parmi les libraires) et faire fermer les rayons ad'hoc dans les supermarchés.
En parallèle, les syndicats et organisations entament des négociations pour une réouverture mi-novembre ou début décembre sur les boutiques critiques, par exemple les magasins de jouets ou les parfumeries, en vue de Noël.

Les bars, restaurants, salles de spectacles et cinémas sont totalement fermés avec le confinement.

Au Japon

Aucun magasin n'a baissé le rideau depuis le mois de mai sauf, comme partout ailleurs dans le monde, les commerces les plus touristiques. En plus du masque, du gel hydroalcoolique et des autocollants de distanciation physique (classiques un peu partout dans le monde), la prise de température est parfois effectuée à l'entrée.

Les restaurants et bars izakaya connaissent une baisse de fréquentation logique mais restent très largement ouverts, malgré quelques fermetures temporaires jusqu'à l'été.

Le cinéma connaît même un record impressionnant en cours, avec le film d'animation Demon Slayer : le train 🚅 de l'infini depuis mi-octobre, et ses 8 millions de spectateurs en 10 jours !

🧳 Tourisme

En France

Les frontières extra-Schengen s'étaient rouvertes en début d'été mais se sont refermées avec le confinement d'automne. Il est toujours possible de circuler à l'intérieur de l'Europe, mais pas vraiment pour le tourisme.

Au Japon

À fin octobre, tous les visas sont de nouveau autorisés à entrer au Japon (même le PVT), sauf le tourisme.
Pour être tenu(e) informé(e) le jour-même de l'annonce de la réouverture des frontières aux touristes francophones, n'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter Kanpai :

Ce qu'on sait moins, c'est que la campagne "GoTo Travel" cartonne : le gouvernement japonais sponsorise jusqu'à 50% des dépenses en tourisme domestique, avec un budget d'1,35 billion de Yens (~10,8 milliards d'euros) entre juillet 2020 et le printemps 2021. Résultat : les hôtels 🏨 sont pris d'assaut et Kanpai en fait d'ailleurs les frais lors de nos press-tours actuels !

🎡 Parcs d'attractions

En France

Le porte-étendard Disneyland Paris est fermé du 29 octobre 2020 au 12 février 2021, en espérant pouvoir profiter des fêtes de fin d'année.
Le Puy du Fou lui emboîte le pas jusqu'au 3 avril, mais il est plus estival par nature.

Au Japon

Tout a rouvert en juillet au plus tard, notamment Tokyo DisneySea, Universal Studios Osaka et Sanrio Puroland, avec aucun signe de refermeture prochaine en vue.

👯 Rassemblements et évènements sportifs

En France

Les rassemblements publics sont interdits dans le cadre du second confinement, de même que les réunions privées en-dehors du strict noyau familial.

On n'arrête plus la tenue des matches professionnels, mais on poursuit les huis clos, comme ce fut le cas pour les finales des 6 nations au rugby entre l'Angleterre, la France et l'Irlande le 31 octobre, ou bien sûr la ligue 1 de football depuis sa reprise en août.

Au Japon

Les festivités d'Halloween 🎃 n'ont connu qu'une baisse de fréquentation très limitée à Shibuya, son épicentre, et ont même accueilli beaucoup plus de participants qu'en 2019 à Osaka !

L'augmentation du nombre de spectateurs autorisés est graduelle depuis le printemps, avec les Jeux Olympiques 🏅 de Tokyo 2021 en ligne de mire. En Sumo comme dans les autres sports, on est globalement à 50% de remplissage autorisé dans les stades et gymnases.

---

Une chose est sûre : en terme de liberté individuelle, actuellement il vaut mieux se trouver au Japon qu'en Europe !

Dernière mise à jour le 25 novembre 2020