Enko-ji (Kyoto), porte d'entrée du temple à l'automne

Le Japon rouvre enfin ses frontières au tourisme libre le 11 octobre 2022 !

⏱ 15 minutes

Plus de 2 ans et demi !

L'archipel japonais aura fermé ses frontières aux touristes étrangers pendant plus de 30 mois / près de 1.000 jours : une situation inédite, a fortiori pour une durée aussi longue, qui a frustré les voyageurs comme jamais auparavant et fragilisé un grand nombre de tour-opérateurs et d'agences de voyages réceptives.

La réouverture fut lente et progressive :

  • depuis le 1er mars 2022, les visas (travail, étudiants, familles, PVT...) étaient autorisés à revenir sur l'archipel ;
  • depuis le 10 juin, ce fut enfin le tour des touristes mais avec une contrainte importante : celle d'avoir un guide en permanence avec le groupe ;
  • depuis le 7 septembre, l'accompagnateur n'était plus obligatoire mais l'ensemble des réservations (vols + hébergements + Pocket Wifi a minima) devait être passée une agence de voyages japonaise agréée comme Keikaku.

Enfin, la patience est récompensée et l'attente touche à son terme : comme annoncé par le Premier ministre japonais Fumio Kishida lors d'un déplacement à New York le 22 septembre (et confirmé par un document du Ministère de la santé japonais), il va être possible de voyager à nouveau au Japon librement à partir du mardi 11 octobre 2022. Comme d'habitude, l'archipel s'est montré (très, trop) long à la détente ; il fait partie des derniers pays au monde à rouvrir ses frontières au tourisme, et surtout de très loin le dernier pays du G7.

Après vous avoir informés de l'évolution de la situation au Japon tout au long de la fermeture (via la petite cinquantaine d'articles de notre thématique Covid), Kanpai fait désormais un point complet sur cette excellente nouvelle tant attendue.
Voici donc l'article le plus fantasmé par nos lecteurs depuis 2 ans et demi !

🎌 Quand les frontières japonaises rouvrent-elles librement pour les touristes ?

Il est de nouveau possible de voyager au Japon en tant que touriste sans contraintes à partir du 11 octobre 2022.

Depuis la demande formulée par un panel gouvernemental le 27 avril de rouvrir au plus tôt les frontières au tourisme pour relancer l'économie, les choses se sont décoincées progressivement. Lors d'un déplacement à Londres le 5 mai et face aux difficultés économiques du pays, le Premier ministre Fumio Kishida a annoncé (enfin) un assouplissement en juin des mesures aux frontières japonaises pour s'aligner sur les autres pays du G7.

Celle-ci fut moins rapide qu'espéré mais, après une courte phase de circuits tests encadrés fin mai / début juin, les touristes ont été de nouveau autorisés mais avec des contraintes encore importantes (guide en permanence puis réservations par agence de voyages japonaise). Ces obstacles sont désormais enfin supprimés et chacun peut prévoir librement son voyage.

🇫🇷 Quelles sont les nationalités autorisées à voyager au Japon ?

Tous les ressortissants, quelle que soit leur nationalité, peuvent entrer au Japon.

Si l'ensemble des citoyens du monde peuvent entrer au Japon, seulement ceux des pays bleus le peuvent sans contrainte. Cette liste est très conséquente : avec 128 pays au dernier décompte, elle inclut bien sûr la France, la Belgique, la Suisse et le Canada pour ce qui concerne les francophones.

Pour les autres couleurs (jaune et rouge), des contraintes s'appliquent, notamment en terme de vaccination / test PCR avant de partir, et de quarantaine à l'arrivée.

Chaque ressortissant doit par ailleurs être au fait des mesures de retour sur son propre territoire. Pour l'Europe par exemple, aucune formalité n'est nécessaire pour revenir.

🛂 Y a-t-il besoin d'un visa pour entrer sur le territoire japonais ?

Non, l'obligation du visa tourisme disparaît le 11 octobre 2022 : un simple passeport suffit pour tout séjour touristique de 3 mois maximum.

Depuis la reprise du tourisme encadré le 10 juin 2022, il fallait un visa touristique pour se rendre sur l'archipel. Une agence de voyages agréée devait se porter garante pour les voyageurs via un certificat ERFS.

L'exemption du visa de séjour temporaire, qui résulte d'un accord diplomatique entre le Japon et 68 pays du monde (dont la France bien entendu), revient ainsi de nouveau avec cette réouverture plus libre des frontières du 11 octobre. Il est donc de nouveau possible de rester 90 jours au Japon (et même 180 jours pour les Suisses) sans passer par l'Ambassade ou un Consulat : juste en se faisant apposer un tampon sur le passeport en atterrissant au Japon.

💉 Le vaccin anti-Covid est-il obligatoire ?

Non, la vaccination Covid n'est pas obligatoire pour entrer au Japon.

Peu importe que vous ayez 0 ou 4 doses du vaccin contre le Corona, vous pourrez entrer au Japon. Toutefois, si vous avez 3 doses, vous serez exempté(e) de test PCR à effectuer avant le décollage. Attention : avoir eu le Covid ne compte pas !

En France, le Pass vaccinal disponible dans la partie "Carnet" de l'application Tous Anti Covid est reconnu par l'immigration japonaise, ainsi que le certificat européen de vaccination fourni par Ameli (l'Assurance maladie).
Les vaccins reconnus par le Japon sont :

  • Comirnaty (Pfizer)
  • Spikevax (Moderna)
  • Vaxzeveria (AstraZeneca)
  • Jcovden (Janssen)
  • Nuvaxovid (Novavax)
  • Covaxin (Bharat Biotech)

👩‍🔬 Le test PCR Covid est-il obligatoire ?

Le résultat négatif au test PCR doit être obtenu peu avant l'arrivée uniquement pour les personnes qui ne sont pas triplement vaccinées.

L'immigration japonaise demande aux voyageurs décollant vers son territoire de prouver qu'ils sont négatifs au Covid-19. Pour cela, vous devez avoir réalisé un test PCR (avec écouvillon dans le nez) au résultat négatif dans les 72 heures / 3 jours avant le départ et fournir ce certificat complété. Toutefois, les personnes qui ont reçu 3 doses de vaccin n'ont pas besoin de réaliser ce test PCR.

Depuis juin 2022 déjà, il n'y a plus de test à réaliser à l'atterrissage sur le sol nippon, permettant de fluidifier nettement la sortie à l'aéroport.

🧒 Qu'en est-il des tests PCR / vaccins des mineurs ?

Les mineurs n'ont pas besoin d'être vaccinés et peuvent même dans certains cas être exemptés de test PCR.

Le ministère de la santé japonais a précisé mi-septembre la question de l'entrée des bébés / enfants / ados :

  • Si un mineur entre au Japon accompagné d'un parent avec 3 doses, pour l'immigration le mineur est alors lui aussi considéré comme triplement vacciné, même s'il ne l'est pas. Le test PCR négatif avant d'embarquer n’est donc pas nécessaire.
  • Si un enfant de moins de 6 ans entre au Japon accompagné d'un parent sans les 3 doses, mais avec un test PCR négatif, pour l'immigration l'enfant est alors lui aussi considéré comme ayant un PCR négatif, même s'il ne l'a pas fait.

Dans tous les autres cas, le mineur doit prouver soit qu'il a 3 doses de vaccins, soit un certificat de test PCR négatif effectué moins de 72 heures avant le départ du vol vers le Japon.

🏨 Y a-t-il une quatorzaine pour les touristes arrivant au Japon ?

Non, il n'y a pas de quarantaine ou d'isolement obligatoire après avoir atterri au Japon.

Il est donc possible :

  • de rester quelques jours pour visiter Tokyo avant de partir vers Hakone, Kyoto ou dans toutes les autres préfectures du Japon,
  • de prendre le train Shinkansen directement après l'atterrissage grâce au JR Pass,
  • ou encore de faire une simple escale à l'aéroport pour emprunter un vol domestique.

Bref, les touristes sont libres comme l'air dès leur arrivée !

🔢 Y a-t-il des jauges du nombre maximum de voyageurs ?

Non, il n'y a plus de quota maximal de visiteurs entrants par jour au Japon.

Depuis mars 2020, le Japon avait fixé un plafond du nombre d'entrées quotidiennes sur son sol depuis l'étranger. Il augmentait progressivement :

  • 3.500 en début d'année ;
  • 5.000 en mars ;
  • 10.000 en avril ;
  • 20.000 en juin ;
  • 50.000 en septembre ;
  • aucune limite à partir du 11 octobre.

Dans les faits, ce chiffre était surtout utile pour les compagnies aériennes qui fixent le nombre de vols possibles vers l'archipel en fonction de ce maximum autorisé. En réalité, il n'y a pas de décompte précis et tous ceux qui avaient un billet d'avion ✈️ et leur visa pouvaient entrer au Japon.

Pour référence, en 2019, dernière année pré-Covid, il y avait en moyenne ~140.000 nouveaux arrivants quotidiens sur le territoire japonais dont ~87.000 visiteurs étrangers (parmi lesquels ~80% en provenance d'Asie : ~25% de Chinois actuellement interdits de quitter leur territoire, ~19% de Sud-Coréens et ~14% de Taïwanais).

🧍 Est-il obligatoire de partir en voyage organisé avec un groupe ?

Non, il s'agissait juste d'un test très ponctuel au printemps 🌸.

Dans un premier temps, officiellement pour vérifier que le retour des flux de visiteurs n'était pas trop problématique, seuls des voyages de groupes entièrement guidés et organisés par 2 agences de voyage japonaises proches du pouvoir ont pu parcourir le Japon, dans le cadre d'un itinéraire soumis à l'immigration japonaise.

Heureusement, cela n'a duré que quelques jours (du 24 mai au 4 juin) et a concerné une cinquantaine de professionnels du tourisme de 4 pays : USA / Hawaï, Australie, Thaïlande, Singapour.

📋 Une assurance voyage est-elle obligatoire ?

Oui, mais la grande majorité des voyageurs en ont déjà une sans le savoir.

Les voyageurs doivent avoir leur propre couverture médicale. Pas d'inquiétude : cette assurance santé est proposée par Visa ou Mastercard si des achats liés au voyage (billets d'avion, hébergement...) sont effectués par carte bancaire 💳, a fortiori si celle-ci est "Gold" / "Premier".

Bien entendu, cela ne dispense pas d'être couvert par une assurance annulation spécifique :

📱 Y a-t-il des applications obligatoires à installer pour entrer au Japon ?

Non, cette obligation disparaît en octobre 2022.

Pendant le Covid, le gouvernement japonais demandait que les visiteurs aient dans leur smartphone 📱 un certain nombre d'applications :

  • MySOS pour pré-enregistrer ses informations de vaccin / test PCR pour gagner du temps à l'aéroport d'arrivée au Japon (système appelé "fast track") ;
  • COCOA pour le traçage des cas-contact et des personnes infectées, comme un équivalent de TousAntiCovid (mais cette application a été arrêtée en septembre 2022).

MySOS reste toutefois recommandée pour y entrer ses informations sanitaires de sorte à gagner beaucoup de temps en débarquant à l'arrivée.

De nombreux hotspots wifi 📶 gratuits ayant disparu pendant la période Covid, il est toujours aussi utile de réserver à l'avance son Pocket Wifi pour avoir un accès Internet haut débit illimité pendant son voyage :

🤒 Y a-t-il une prise de température à l'entrée au Japon ?

Non, cette mesure a été supprimée avant le retour des touristes à la fin du printemps.

Le gouvernement japonais envisageait pendant un moment de demander à chaque voyageur d'indiquer chaque jour sa température sur une application smartphone pendant les 14 premiers jours du voyage. Toutefois, cette contrainte n'a pas été retenue.

Un centre de santé destiné aux touristes étrangers, basé à Tokyo, sert de lieu de référence en cas de question ou de problème (fièvre, symptômes du Coronavirus 🦠...).

😷 Le masque est-il obligatoire au Japon ?

Non, mais il y a des lieux où il est requis.

Légalement, le masque 😷 n'est obligatoire nulle part au Japon. Toutefois, le Parlement discutera en octobre de la possibilité d'interdire les clients refusant de porter un masque dans les hôtels 🏨.

Pour autant, le port du masque est une sorte d'obligation sociale sur l'archipel. Très nombreux sont les Japonais à le porter en permanence, y compris à l'extérieur. Ainsi, le Ministère japonais a publié un document résumant les cas où il était recommandé d'avoir son masque sur le visage. De plus, de très nombreux lieux (temples, magasins, etc.) demandent aux clients de porter leur masque.
Conséquemment, il n'est pas obligatoire mais bien vu socialement de le mettre le plus possible, en particulier en intérieur.

🗾 Y a-t-il des préfectures ou lieux interdits ?

Non, l'ensemble du Japon est bien sûr accessible aux voyageurs.

Seules certaines préfectures étaient accessibles aux voyages de test réalisés entre le 24 mai et le 4 juin, mais cette contrainte a disparu dès la reprise des séjours touristiques encadrés depuis le 10 juin.

Il n'y a donc aucune restriction géographique pour les voyages au Japon et le Japan Rail Pass est toujours aussi intéressant :

🏥 Est-il sûr de voyager au Japon en 2022 et 2023 avec le Coronavirus ?

Oui, car le Japon est l'un des pays qui a le mieux combattu le Corona. Il est beaucoup plus sécurisé de partir au Japon que dans de nombreuses autres destinations du monde.

La situation y est largement maîtrisée depuis le début. Avec seulement 34 morts pour 100.000 habitants (environ 7 fois moins qu'en France), les Japonais sont naturellement protégés du Covid-19 grâce aux gestes barrière :

  • leur port habituel du masque sanitaire ;
  • leur distanciation physique naturelle ;
  • et leur civisme sans pareil.

De plus, le Japon possède un système de santé solide et moderne qui prend en charge avec beaucoup de rigueur les formes graves du Covid et toutes les autres maladies.

❌ Y a-t-il des lieux de visite encore fermés à Tokyo ou ailleurs ?

Non, tout est ouvert car tout va bien au Japon depuis longtemps.

Bien qu'il n'y ait pas eu de confinement au Japon, certains musées ou parcs d'attractions 🎡 ont été fermés pendant quelques semaines (tout au plus) au printemps 2020. Des évènements (salons, matsuri, rencontres sportives) ont été annulés, tenus en ligne uniquement, ou le plus souvent repoussés. Nous tenons à jour la liste des lieux fermés ici mais la plupart ne sont plus liés au Covid.

Aujourd'hui, les seules différences avec 2019 et les années précédentes sont que :

  • le masque est parfois obligatoire aux visiteurs pour entrer dans certains lieux ;
  • des employés prennent (rarement) la température avec un thermomètre laser à l'entrée des magasins ;
  • du gel hydroalcoolique est souvent mis à disposition.

Des mesures qui ne sont certainement pas exclusives au Japon, comme l'ont prouvé ces années Corona partout dans le monde.

🙇🏻 Les Japonais sont-ils bienveillants envers les étrangers ?

Oui, les Japonais ont une culture de l'hospitalité sans pareille.

En japonais, ce concept s'appelle l'omotenashi et regroupe l'accueil de l'autre au sens large. De plus, l'industrie du tourisme a fortement souffert depuis mars 2020, ainsi que l'économie japonaise plus largement depuis quelques mois à cause de l'inflation.

De très nombreux Japonais attendaient avec impatience le retour du tourisme sur leur territoire, d'autant que des objectifs élevés sont toujours prévus à l'horizon 2030 :

💣 Quel est l'impact de la guerre en Ukraine sur un tel voyage ?

Seuls les vols directs sont allongés de 2 heures.

Depuis le début de la crise en Ukraine fin février 2022, l'espace aérien russe ne peut plus être survolé par les compagnies aériennes qui volent vers le Japon. Il faut donc emprunter la route du sud, ce qui allonge la durée de vol et la porte à 14~15 heures environ en vol direct (avec Air France, Japan Airlines et All Nippon Airways).

Les compagnies japonaises, qui avaient suspendu leurs liaisons avec l'Europe (à l'exception de Londres), les ont reprises depuis début mai. Certaines compagnies comme celles du Golfe (Qatar, Emirates, Etihad) ne sont pas impactées car elles passaient déjà par le sud.

💴 Le coût d'un voyage au Japon est-il plus élevé depuis le Covid ?

Oui malheureusement, à cause de plusieurs facteurs mêlés.

Par les aspects principaux de la dépense liée à un voyage au Japon, le budget augmente :

  • les billets d'avion sont plus chers à cause du coût du kérosène, du trajet plus long et de la politique de l'offre / demande ;
  • les hébergements augmentent également pour la plupart, en compensation des faibles rentrées d'argent générées depuis mars 2020.

En compensation, le Yen 💴 est très faible depuis plusieurs mois par rapport à l'Euro et au Dollar, ce qui fait que certains produits et services s'avèrent beaucoup plus intéressants pour les voyageurs étrangers au Japon :

  • les indispensables à commander avant le départ : Pass transport et Pocket Wifi ;
  • les guides privés : accueil à l'aéroport et/ou accompagnateurs privatifs bilingues au sein des villes ou en excursions ;
  • la billetterie et les entrées dans les temples, musées et autres lieux de visite ;
  • la restauration sur place ;
  • les souvenirs.

Il est donc plus intéressant que jamais de changer ses Euros avant le départ :

⚠️ Comment reporter son voyage déjà réservé ?

Si votre voyage au Japon était programmé d'ici au 10 octobre 2022 inclus, il vous faut le reporter.

Ne tardez pas à bloquer de nouvelles dates de séjour car beaucoup de voyageurs sont dans le même cas :

  • si vous avez réservé indépendamment par vous-même : contactez chaque organisme (compagnie aérienne, chaque hébergement, chaque prestataire réceptif) pour modifier une par une les dates en faisant tout coïncider, les frais de modification étant à votre charge.
  • si vous avez réservé un séjour complet avec une agence de voyages : contactez simplement votre conseillère voyage pour fixer une date ensemble et l'agence s'occupera de tout pour vous, normalement sans frais (sauf bien sûr si vous en profitez pour allonger le voyage, monter en gamme ou ajouter des prestations).

✈️ Comment préparer son voyage au Japon post-Covid ?

Il est possible d'organiser son voyage tout seul(e) ou à l'aide d'une agence de voyages spécialisée.

Si vous avez beaucoup de temps à votre disposition et un budget assez limité, vous pouvez vous occuper vous-même(s) de la préparation de votre voyage au Japon, notamment à l'aide de nos très nombreux articles sur Kanpai.

Toutefois, les 2 années et demi passées ont montré que les voyageurs ayant réservé seuls ont rencontré beaucoup plus de difficultés pour décaler ou annuler leur voyage.
Faire appel à une agence de voyages spécialiste du Japon, bien qu'un petit peu plus onéreux, permet une tranquillité d'esprit autrement plus importante puisque votre interlocuteur est un expert de la destination et s'occupe de tout :

  • la préparation selon vos besoins,
  • l'organisation et la réservation en fonction de vos souhaits,
  • le report éventuel si besoin et sans frais,
  • ainsi que la couverture en cas de problème.

Cela permet également de soutenir non seulement l'industrie du tourisme, qui a été l'une des plus durement touchées par le Covid sur le plan économique, mais également l'économie locale puisque toute bonne agence de voyages pour le Japon dispose de sa propre filiale réceptive sur place.

Mis à jour le 29 septembre 2022 - Japan Reopens to Visa-free Individual Tourism From October 11, 2022!