akb48-noel1

Noël au Japon

Vous êtes nombreux à nous demander comment les Japonais célèbrent Noël ; voici donc un article qui synthétise les informations à connaître concernant les traditions des 24 et 25 décembre au Japon.

L'arrivée récente du Père Noël sur l'archipel

Vous n'êtes pas sans savoir que Noël est à l'origine une fête païenne puis religieuse (chrétienne) qui célèbre la Nativité du Christ, c'est pourquoi elle est principalement fêtée en Occident et dans les pays de tradition chrétienne.

Au Japon, il y a peu de Chrétiens (environ 2% de la population, soit autour de 3 millions de personnes) donc Noël est une fête commerciale importée au même titre que Halloween 🎃 ou la Saint-Valentin. La naissance de Jésus, les Japonais n'en ont que faire : il s'agit plutôt de célébrer le Père-Noël / Saint-Nicolas sans aucun caractère religieux ou symbolique.

Comme beaucoup de fêtes de provenance occidentale, Noël au Japon existait à peine au XXème siècle et connaît désormais une croissance exponentielle chaque année. Cela explique que le 25 décembre ne soit pas férié sur l'archipel ; d'ailleurs la plupart des enfants vont à l'école ce jour-là. En revanche, jusqu'en 2018, le 23 était chômé puisqu'il correspondait à l'anniversaire d'Akihito, l'Empereur de l'ère Heisei (1989-2019). Ce jour férié a été déplacé au 23 février, pour célébrer l'anniversaire du nouvel empereur régnant, Naruhito.

Comment les Japonais célèbrent les 24 et 25 décembre

Si de plus en plus, Noël au Japon est l'occasion d'offrir des cadeaux aux enfants japonais (qui attendent サンタ Santa ou "Santa-san"), cette période était au départ très associée aux amoureux. Le 24 décembre au soir, notamment, les couples nippons se retrouvent pour fêter ensemble leur amour, se déclarer leur flamme et s'offrir mutuellement un cadeau, pour éventuellement terminer la soirée au love hotel 🏩.

On ne prévoit que très peu de présents pour le reste de la famille (bambins mis à part), toutefois cette période de l'année peut également être associée à Oseibo (お歳暮) : une tradition bien plus ancienne qui consiste à s'échanger des cadeaux plus formels entre personnes moins proches, par exemple entre collègues. Elle a également un pendant estival avec Ochugen (お中元) en juillet.

On trouve également de plus en plus de sapins et de décorations de Noël au Japon (guirlandes et boules), au départ surtout dans les grandes villes et en particulier à Tokyo, qui se pare de belles illuminations dès novembre. Ces dernières années, on trouve quelques marchés de Noël et même, en cherchant bien, du vin chaud !

Plus récemment, la mode des décorations et des thématiques Noël s'est élargie bien au-delà des mégapoles et touche désormais des régions japonaises bien plus reculées.

Une nouvelle tradition également dans la cuisine

Mais c'est aussi la tradition culinaire qui diffère au Japon pour Noël. Dans un pays aussi amoureux de l'alimentation, ce n'en est que logique !

Dans les années 1970, les Occidentaux expatriés au Japon cherchaient des dindes ou poulets entiers à déguster les 24 et 25 décembre. À l'époque, la chaîne KFC était la seule à en proposer. Cette tradition s'est étendue au fur et à mesure et, aujourd'hui, beaucoup de Japonais consomment du poulet rôti (ローストチキン roast chicken) à Noël, ce qui arrange bien KFC (au Japon, on dit ケンタッキー Kentucky) qui multiplie ses ventes par 5 à 10 pendant cette période. En 2017, la chaîne a atteint un record : 6 milliards de Yens de ventes (~50,6 millions d'euros) du 23 au 25 décembre inclus.

En dessert, les Japonais aiment également de plus en plus s'offrir un クリスマスケーキ christmas cake : le fameux gâteau / bûche de Noël.

En japonais, "Joyeux Noël" se dit メリークリスマス Merry Christmas (à l'américaine), parfois contracté en メリクリ mélikuli !

Les cartes et gâteaux de Noël sont souvent mis en vente dès la fin d'été dans les konbini.

Se préparer

Comment s'y rendre ?

Trouver un vol pour Japon

Sur place

Combien ça coûte ?

Retirez vos Yens sans frais

Guide privé

Dernière mise à jour le 10 décembre 2019