Awaji, vue sur le littoral au nord de l'île depuis Michi-no-Eki Awaji

Awaji

La grande île de Seto entre Honshu et Shikoku

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Awaji-shima est une île de la mer intérieure de Seto, située entre les détroits d'Akashi et de Naruto, rattachée à la préfecture de Hyogo, au sud du Kansai. Terre mythologique de la civilisation japonaise et destination de loisirs, Awaji recèle de nombreux sites à voir et activités à faire, pour des vacances en famille ou entre amis.

Avec une superficie de presque 600 km2 pour une population d'un peu plus de 150.000 âmes, Awaji-shima est la plus grande des îles de la mer intérieure de Seto. Située à son extrémité est, elle borde également les baies d'Osaka et de Wakayama. Cette position géographique centrale lui permet de servir de jonction entre deux grandes îles du Japon :

  • Honshu au nord, avec les préfectures de Hyogo (à laquelle elle appartient) et d'Osaka ;
  • et Shikoku au sud, avec la préfecture de Tokushima.

Trois villes se partagent le territoire :

  • Awaji (淡路市) au nord ;
  • Sumoto (洲本市) au centre qui est la plus importante ;
  • et Minami Awaji (南あわじ市) au sud.

Awaji, vue sur le pont Akashi Kaikyo-Ohashi depuis Michi-no-Eki Awaji

Une île reliée par deux grands ponts suspendus

Fait particulier important à savoir : aucun train 🚅 ne circule sur l'île. En revanche, Awaji-shima se montre facilement accessible par la route car elle se voit reliée par deux grands ponts qui traversent les détroits au nord et au sud :

  • Akashi Kaikyo-Ohashi (明石海峡大橋) : le plus long pont suspendu au monde, qui relie Awaji à Kobe sur presque quatre kilomètres ;
  • Onaruto-kyo (大鳴門橋) : ce grand pont qui relie Minami Awaji à Naruto, enjambe les fameux tourbillons de Naruto et sert également de plateforme d'observation en hauteur.

Les modes de transport à privilégier sont donc la voiture 🚙 et le vélo 🚲. De nombreuses aires de repos jalonnent l'autoroute qui traverse l'île. En général bien achalandées et disposant de toutes les commodités, on conseille de s'y arrêter pour se restaurer ou faire quelques emplettes locales. Par exemple, on fait un crochet à Michi-no-Eki Awaji (道の駅 あわじ) pour sa vue spectaculaire sous le pont du détroit d'Akashi.

Les cyclistes filent le long du littoral est et profitent ainsi du panorama côtier. À noter qu'il est également possible de combiner les trajets en bus (cars "highways" et lignes locales) pour se déplacer en transports en commun, mais cela reste plus fastidieux.

Awaji, parc floral Awaji Hanasajiki en période de floraison des cosmos à l'automne

Une destination conviviale pour s'amuser

Côté tourisme, Awaji-shima est une destination attractive pour les loisirs en plein air. Afin de satisfaire les vacanciers en famille ou entre amis des préfectures voisines, l'île offre de nombreuses possibilités, parmi lesquelles on citera :

  • les nombreux complexes hôteliers de type resort installées le long du littoral ;
  • la présence de plusieurs parcs d'attractions 🎡 de renom comme Naruto x Boruto et Hello Kitty ;
  • les jardins botaniques et les vastes parcs floraux ouverts aux promenades bucoliques ;
  • de belles plages 🏖 dont Goshikihama pour ses galets colorés et Ohama à Sumoto pour son sable blanc entouré de pins verts ;
  • et des villages à onsen ♨️ qui accueillent les amateurs essentiellement dans la moitié sud de l'île.

Avec un climat plutôt doux et ensoleillé, la fréquentation touristique d'Awaji-shima se montre évidemment plus élevée au printemps 🌸 et surtout en été, lorsque la baignade est possible.

Awaji, île sacrée d'Eshima

Aux confins du mythe de la création du Japon

Dotée également d'un patrimoine mythologique encore très imprégné, l'île d'Awaji est reconnue pour être l'une des premières terres fondatrices de la civilisation japonaise. On retrouve cette histoire ancienne au travers des temples et sanctuaires de l'île, majoritairement dédiés au couple de kami Izanagi-no-mikoto et Izanami-no-mikoto, co-créateurs du Japon, par exemple :

  • Eshima (絵島) : cet îlot sacré coiffé d'un minuscule et tout mignon torii ⛩️ serait le premier bout de terre japonais qui aurait émergé de la mer. À côté, on s'arrête devant le petit sanctuaire Iwakusu ;
  • Izanagi-jingu (伊弉諾神宮) : l'un des plus anciens sanctuaires shinto japonais ;
  • Senko-ji (千光寺) : le temple dressé au sommet du Mont Senzan (448m), point culminant de l'île et considéré comme la première montagne créée au Japon ;
  • Onokorojima-jinja (おのころ島神社) : le sanctuaire habillé d'un imposant torii vermillon.

Awaji est également le berceau du théâtre traditionnel de marionnettes ningyo joruri, créé il y a environ 500 ans et qui a évolué aujourd'hui vers le bunraku. Plusieurs spectacles d'une petite heure sont donnés au théâtre principal de marionnettes (淡路人形座) situé tout au sud de l'île.

Awaji, jardin des cents paliers du mémorial Awaji Yumebutai

L'architecture d'Ando mise à l'honneur

Très présent au sein des îles de la mer intérieure de Seto, l'art contemporain s'exprime aussi à Awaji-shima, par le biais de l'architecte Ando Tadao qui signe au nord du territoire deux œuvres majeures :

  • Awaji Yumebutai (淡路夢舞台) : mémorial dédié aux victimes du grand séisme de Hanshin en 1995 (dont l'île a été l'épicentre) et centre de conférences doté d'espaces extérieurs design dont le photogénique jardin des cents paliers ;
  • Honpuku-ji Mizu-mido (本福寺 水御堂), temple sur l'eau très graphique avec sa forme circulaire tout en béton.

Awaji, village de pêche le long du littoral nord de l'île

Fière de son économie locale qui se veut durable

Tournée vers la nature, l'île se révèle engagée dans l'écologie et la préservation de l'environnement. Elle tente de privilégier le bio et le local concernant ses principales activités :

  • l'agriculture, avec l'élevage de bœuf d'Awaji qui se déguste notamment en burger, et la culture de l'oignon ;
  • l'encens qui représente 70% de la production nationale ;
  • la pêche, avec dans ses eaux des poissons comme la daurade rouge, l'anchois et la murène ;
  • et la floriculture avec la jonquille notamment.

Les habitants d'Awaji ont pris l'habitude de consommer en circuits courts des produits saisonniers, tendance que l'on retrouve également dans la majorité des restaurants et cafés de l'île.

Il faut plusieurs jours pour visiter l'île complètement ; on conseille ainsi, pour une première journée de découverte, de regrouper les visites par ville ou de choisir d'explorer les pointes nord et sud d'Awaji-shima pour un tour d'horizon global.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Awaji et autour.
Par Kanpai Dernière mise à jour le 04 décembre 2020