Lieu nature sans voiture : plutôt Kamakura ou Shuzenji ?

12 réponses

Bonjour à tous,

Je pars au Japon au mois de mai prochain. J’ai prévu d’y passer 20 jours.
Comme beaucoup de gens, je pense, mon itinéraire devrait se structurer autour de Tokyo et Kyoto. Je voudrais découvrir les aspects du Japon rural, mais j’ai encore du mal a effectuer un choix.

Pour vous aider à m’aider, voici quelques informations importantes :

- Je pars seul, et aime énormément marcher, et voudrais le plus possible utiliser mes jambes pour parcourir les villes et la nature.
- J’ai 27 ans.
- Je n’ai pas le permis et compte sur mes jambes et mon JR Pass pour me déplacer (éventuellement des locations de vélo).
- Je n’aime pas multiplier les destinations au cours d’un même voyage. J’aime m’approprier les lieux et repasser par les mêmes endroits à des heures (et des météos) différentes.
- J’aimerais voir le Fuji, ne serait-ce que pour confronter l’image qui m’a été fabriquée à la réalité. Ce n’est pas un critère obligatoire, mais c’est un gros plus.
- J’arrive à Tokyo Haneda tôt le matin et repars du même aéroport le matin (moins tôt) également. Les mécaniques aéroportuaires étant ce qu’elles sont, je n’ai pas pu trouver un vol abordable au départ de l’aéroport du Kansai (à moins de 20h de vol…)
Cette dernière donnée m’invite à visiter Tokyo à la fin de mon itinéraire. Le calcul est simple : puisque je dois de toutes façons dormir à Tokyo à la fin de ce voyage (ou Yokohama, mais comme je l’ai dit, je ne voudrais pas trop multiplier les destinations). Etant donnée la densité exceptionnelle de cette ville, je pense y dormir 7 ou 8 nuits. La même chose pour Kyoto. Me restent donc entre 3 et 5 nuits à passer ailleurs.

J’ai donc pensé commencer directement par visiter le Japon rural. Se posent alors des questions pratiques et moins pratiques. J’hésite pour l’instant entre deux destinations pour démarrer ce voyage :

- Kamakura, dont j’ai lu du bien, comme du plus tempéré.
- Shuzenji, qui est une envie de longue date. J’appréhende la difficulté à s’y déplacer sans voiture.
J'ai éliminé Fujinomiya, plus pratique en termes de transport, mais si quelqu'un veut la défendre, qu'il n'hésite pas !
Cela donnerait donc :
3-5 nuits entre Kyoto et Tokyo, à un endroit x
7-8 nuits à Kyoto
7-8 nuits à Tokyo
Je suis ouvert à d’autres suggestions, bien entendu ! y compris pour équilibrer les nombres de jours, si jamais certains voyageurs plus connaisseurs ont un mot juste à me dire. Par exemple, raccourcir le temps à Kyoto pour pouvoir profiter d'un lieu plus reculé !

Je vous remercie de m’avoir lu et attends vos réponses, que je lirai avec attention !

Par tdd Publié le 08 février 2023 Thématiques associées :
Question intéressante ?
4,36/5 (11 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des membres Kanpai dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Les 12 réponses à la question posée

08 février 2023
09:37

Pour bien comprendre, tu veux passer 3-5 jours dans un coin "plus reculé", c'est bien ça ?

Hum...

Kamakura n'est pas vraiment rural, c'est dans la banlieue de Tokyo et ça a la population du Havre en gros. Si tu t'attends à des rizières à perte de vue, tu risques d'être déçu. C'est agréable, vert, beaucoup de choses à voir... mais pas la campagne (du tout).

Shuzenji un peu plus. En 30 minutes tu vas d'un bout du village à l'autre, mais tu mets le doigt sur un sujet majeur : sans voiture tu risques d'être assez vite bloqué dans le village (qui est vraiment sympa, mais en une journée tu auras globalement tout vu).

Si tu veux passer par Shuzenji (bonne idée, c'est sympa et je préfère largement ça aux foules de Hakone), que dirais tu d'un petit trip tranquille pour prendre ton temps entre Kyoto et Tokyo. Tu t'arrêtes à Shizuoka, et tu prends un bateau pour traverser la baie de Suruga. De l'autre côté, tu vas arriver à Toi, sur la péninsule d'Izu, ici https://goo.gl/maps/xwBrLe4SwFo5X52h9 . De la, tu as des bus locaux qui montent jusqu'à Shuzenji.

Et pendant la traversée de la baie, tu feras face au mont Fuji avec une belle vue dégagée, comme ça (modulo la météo) https://i0.wp.com/shizuoka-hamamatsu-izu.com/wp-content/uploads/2016/02…

Prends ton temps, passe une journée à Shizuoka, une journée à Toi et dans les villages environnants (à rejoindre en bus ou vélo), une journée à Shuzenji et tu montes sur Tokyo ensuite.

Réponse utile ?
4,71/5 (14 votes)
Josée Pellerin
08 février 2023
20:37

Bonjour je suis du Canada, et en avril et mai, je serai à Fujiyoshida pour 30 jours. J'aurai un téléphone et portable avec lequel je vais travailler. J'ai lu concernant le wifi pocket qui me semble assez cher. Pour la carte Sim, est-ce une bonne option à choisir? Il semblerait que celle offerte au Japon ne fonctionne pas avec la plupart de nos téléphones. Pouvez-vous me conseiller S.V.P.? Merci

Réponse utile ?
2,20/5 (5 votes)
ukemi67
09 février 2023
10:14

Le pocket wifi c'est top.
Ca fonctionne super bien.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
tdd
09 février 2023
10:49

Merci Josée pour cette suggestion. Je vais étudier la chose, d'autant que je trouve Shizuoka intéressante en soi.
Une idée du prix du bâteau ?

Réponse utile ?
3,50/5 (2 votes)
tdd
09 février 2023
11:04

Merci Tebu*
Je me rends compte que ma réponse est incomplète.
L'idée est aussi de se reposer en arrivant de 13h de vol, notamment le premier jour. Toute la question est dans le sens de "bloqué" et de ce qu'on perçoit comme tel. Je ne pense pas que faire le tour d'un endroit soit forcément un mal, mais je comprends que si tout ce qui se trouve dans les alentours est à 3h de bus, ça va être compliqué (surtout en début de voyage, où on a "envie d'en voir").
Ta suggestion est en tout cas très intéressante.

Sinon, j'ai la même question pratique que Josée sur la SIM et le pocket WiFi.

Réponse utile ?
4,40/5 (5 votes)
René pierre
09 février 2023
11:46

En fait j’ai déjà utilisé la pocket wifi c’est parfait
Je retourne au Japon en mai et je voudrai avoir juste une carte SIM wifi illimité es ce que qq l’a testé et qu’est-ce ça donne es ce aussi performant
Merci de vos avis

Réponse utile ?
4,33/5 (3 votes)
09 février 2023
11:55

Si vous voulez un aperçu du Japon vraiment rural, il faut aller sur l'ile de Shikoku. C'est toute une aventure avec tous les transports en commun possibles, j'ai adoré, et si vous avez 3 jours c'est l'idéal pour trainer tranquille ! Ferry pour accoster à Takamatsu (où se trouve un jardin classé inoubliable) et à Kinashi (10 mn de petit train) une des plus grandes nursery de bonsaï du japon (des hectares et des hectares à parcourir) même sans être fan de bonsaï, en pleine campagne le lieu est prenant par sa ruralité ancestrale justement. Train le long de la côte jusqu'à Matsuyama, petite ville thermale hors du temps où l'on va en yukata à l'antique Dogo onsen tout en bois. A nouveau ferry pour un trajet magnifique et nonchalant entre les ilots en mer Intérieure jusqu'à Hiroshima. C'est à partir de là qu'on retrouve les touristes habituels, hélas ! Là plusieurs options : visite des lieux de mémoire, ou retour en shinkansen à Tokyo, ou (en 5mn de ferry bondé) l'ile sacrée de Miyajima : le torii flottant Itsukushima-jinja, les cerfs en liberté, petite randonnée sur le mont Misen... J'insiste : à partir de là vous êtes de retour dans le flux touristique. (Vous pouvez dormir sur l'ile, qui se vide après le départ du dernier ferry)
L'ile de Shikoku (une sorte le Corrèze/Lozère si j'ose une comparaison) est très peu visitée, j'ai fait ce périple seule -bien plus âgée que vous- j'en garde le souvenir paisible et enchanté d'un autre Japon... Si vous avez des questions, n'hésitez pas. Bon voyage !

Réponse utile ?
4,33/5 (6 votes)
tdd
09 février 2023
16:54

Bonjour Madame,
C'est très bien. Et si je pouvais faire une année sabbatique pour visiter le Japon d'Aomori à Kumamoto je le ferai, mais je ne peux pas pour ce voyage faire l'impasse sur les premières destinations, notamment Tokyo, qui doit nourrir ma vocation d'urbaniste.
Ma question était peut-être mal posée et souffrait peut-être d'un manque de donnée : je ne souhaite pas multiplier les heures de train et aller aussi loin. Je pense qu'il peut y avoir des choses à voir partout.

Je garde bien évidemment un millier d'idées pour d'autres voyages éventuels et je note vos idées.
Enfin, les touristes, vont, viennent, cela ne m'importe pas. J'en suis un et nous tous ou presque ici.

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
09 février 2023
17:49

J'ai peut-être mal compris : vous disposez de 3/5 jours à consacrer à un japon "rural" entre vos deux points d'ancrage Tokyo et Kyoto. Le trajet proposé n'oblitère en rien votre séjour dans ces deux villes. J'ai fait ce périple à Shikoku en 4 jours, en flânant et sans me presser. Quant au train (rapide/ponctuel/propre) véritable institution au Japon, c'est un moyen d'observer toutes les facettes du pays et de voyager avec des japonais. Bon voyage !

Réponse utile ?
3/5 (2 votes)
F
10 février 2023
00:02

Le trajet jusqu'à Shikoku fait quand même faire un bon détour, l'ile n'ayant que takamatsu et matsuyama comme point d'entrée. Il faut compter entre 3 et 5h de bus ou de train de puis kyoto...
Et sans voiture, préparez-vous à multiplier les transports (j'y vis...). à noter que Dogo onsen est en plein travaux, le batiment est presque intégralement caché (quoi que toujours ouvert au public, en accueuil réduit)

Réponse utile ?
5/5 (1 vote)
tdd
10 février 2023
11:13

Oui, c'est bien ce que j'ai noté. Mais je ne comptais pas visiter Shikoku en 5 jours de toutes façons, car je considère que c'est un voyage en soi. J'aimerais aussi parfaire ma maîtrise de la langue avant d'envisager la visiter.
Merci pour les informations complémentaires.

Je pense suivre un itinéraire proche de ce que Tebu a proposé plus haut, pour un premier voyage, en me reposant conséquemment le premier jour.

Merci à tous pour vos suggestions.

Réponse utile ?
4/5 (2 votes)
SERGE GODEFROY
13 février 2023
12:47

Vous avez raison, Shikoku en 5 jours, c'est assez irréaliste. Cela mérite bien un voyage à lui seul.
MAis si vous voulez de la nature, il y a les alpes japonaises, la randonnée au départ de Tsumago.
Kamakura est une grande ville à la campagne. Il y a de belles randonnées dans la forêt et différents temples et sanctuaires. Tout est accessible à pied.
L'île de miyajima et sa randonnée au mont Misen est superbe. LE soir, quand tous les touristes sont repartis, l'île resta la propriété des biches et de quelques touristes heureux de dormir sur ce petit coin de paradis.
Non loin de là, Iwakuni, et son pont à 5 arches sur la rivière, dans un très beau parc. Et un château samouraï accessible à pied ou en téléphérique.
Sinon il y a Beppu et le mont Aso.
Quant à Nara, vous pouvez faire une randonnée dans la forêt primaire classée. Bien peu de monde.

Réponse utile ?
4/5 (4 votes)

Ajouter un commentaire

Inscrit sur le site ? Identifiez-vous, sinon inscrivez-vous !
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
La publicité est interdite. Un lien vers votre site / blog est autorisé uniquement s'il se justifie dans votre réponse, auquel cas un lien retour vers Kanpai.fr est exigé.