Crainte de location AirBNB au regard de la loi japonaise ?

49 réponses

Bonjour,

Une petite question, finalement avec les lois qui sont passés il me semble, ça crains rien les locations Airbnb ?
Notre voyage est prévu en Juillet 2018 et je ne voudrais pas me retrouver à la rue, surtout avec ma fille de 3 ans.
Des personnes avec des expériences récentes en Airbnb??

Merci d'avance pour vos réponses

Question intéressante ?
4.86/5 (7 votes)
Cette question et les réponses ci-après sont proposées par la communauté des Kanpai-chan dans le cadre du module Kotaete. Elles ne reflètent pas nécessairement le point de vue de la rédaction de Kanpai.

Kanpai vous suggère également ces articles

Réponses à la question

Missniffle
23 Novembre 2017
22:26

Récente c'est à dire? En juillet pas de soucis a Kyoto et Osaka sauf à Tokyo ou le gars du Airbnb nous a dit c est pas interdit mais pour entrer passez par le local poubelle , évitez la porte principale et ne parlez à personne de l immeuble (ce dernier point c était un peu tous)...
Il y a eu quoi comme moi? On repars en février et du coup ça m inquiète un peu votre question

tactac
24 Novembre 2017
03:18

"c est pas interdit mais pour entrer passez par le local poubelle , évitez la porte principale et ne parlez à personne de l immeuble"

Donc t'as pas l'impression que c'est interdit? Sacree fleche...

Missniffle
24 Novembre 2017
07:19

"tu n'as pas l'impression que c'est interdit"
Non je ne savais pas que les Airbnb étaient interdits ou qu il y avait une loi....
Pour moi c'était louer comme sur Booking ou un autre site ....
On s'est posé la question justement quand le gars nous a dit ça !

23 Novembre 2017
22:36

J'étais en AirBnB du 13/10 au 20/10 à Osaka et du 25/10 au 6/11 à Tokyo de cette année et nous n'avons eu aucun souci.
Sauf que nous ne savions pas que c'était interdit. Et à l'entrée des deux immeubles et dans les ascenseurs il était clairement indiqué que les logements devaient servir à titre privé et non être en location ou en AirBnB (écrit en toutes lettres).

Consignes de ne pas parler aux voisins...

Ça ne nous a pas empêché de le faire et surtout certains nous faisaient la conversation :)

24 Novembre 2017
03:13

Et ont probablement denonce au manager de l'immeuble :D

Matt
24 Novembre 2017
00:31

Séjour en mars de cette année je n'ai eu aucun problème avec les réservations AirBnB (Tokyo, Kyoto et Osaka).
Etant adepte de la location airbnb quand je pars à l'étranger, ma meilleure expérience était au Japon.
A vrai dire je ne savais même pas que c'était interdit.

Jane
24 Novembre 2017
00:41

On est dans un Airbnb à Kyoto pour le moment et aucun souci. Et cet après-midi on bouge sur Tokyo aussi dans un Airbnb. Pas reçu de consignes particulières mais le premier Airbnb que j'avais réservé pour Tokyo, l'hôte a annulé 3 semaines avant le départ, toutes ses annonces ont disparu et j'ai dû retrouver un logement (celui de cet après-midi) et lui il avait des consignes strictes (jamais parler aux voisins, dire qu'on est ses amis, etc).

24 Novembre 2017
02:39

Bonjour,

Les lois évoluent et ressemblent un peu a ce qui se fait en France : un logement ne peut etre mis en location AirBnB que 180 jours par an. La sous-location est tout autant interdite qu'en France.
Ca c'est la théorie. Dans la pratique, les gestionnaires d'immeuble interdisent souvent AirBnB suite a des plaintes des autres résidents et/ou du voisinage. Ce qui explique les consignes données dans les précédentes réponses de faire profil très bas.

24 Novembre 2017
03:11

C'est encore en debat, et les reglementations varient. A Fukuoka, on considere que ca se base sur les memes reglements que les hotels et ryokan, et il faut donc une autorisation pour operer. Mais beaucoup le font illegalement. Cela etant, en tant que client, la seule chose que tu risques et de voir ta reservation annulee.

24 Novembre 2017
07:34

Je confirme ce que dit Chiisanawani, à Fukuoka beaucoup d'Airbnbs sont illégaux. La loi concernant les logements de type Airbnb de Fukuoka devrait paraître en Juin 2018 (la réglementation diffère selon les régions), d'ici là les Airbnb ne peuvent être considérés comme légaux à Fukuoka. Sans parler des cas de sous-location qui sont bien entendu interdit, même un propriétaire qui souhaite mettre son appartement en ligne sur les sites de location à court terme (type airbnb...) nécessite, comme il a été dit plus haut, l'accord de l'entreprise de gestion de l'immeuble (ainsi que bien souvent l'accord des autres occupants de l'immeuble). Or cette autorisation n'est la plupart du temps pas accordée. Le risque est bel et bien de voir sa réservation annulée, ou bien de se faire éjecter de l'appartement durant votre séjour, et devoir trouver en urgence un autre logement disponible.

24 Novembre 2017
08:04

Ah si si, ca peut etre legal, il faut juste une autorisation. http://www.city.fukuoka.lg.jp/hofuku/seikatsueisei/life/kurashinoeisei/h...

08 Décembre 2017
10:02

Comme je l'ai dis ci-dessus, "beaucoup d'airbnbs sont illégaux". Vous avez peux être mal interprété la partie "la loi devrait paraitre en juin 2018, d'ici là les Airbnbs ne peuvent être considérés comme légaux à Fukuoka". Ce que je cherchais à dire est qu'à mon sens, juin 2018 passé, il sera possible de trouver plus facilement des airbnbs légaux sur Fukuoka. Quand on voit les logements actuellement proposés sur Airbnb, le contenu de l'article envoyé dans votre commentaire montre justement que pour ce qui est des airbnbs illégaux sur Fukuoka, on ne parle même plus de majorité mais bien au delà.

10 Décembre 2017
04:33

Ah oui, j'ai mal compris effectivement. L'article est une annonce officielle de la ville de Fukuoka precisant les modalites d'application de la loi sur les ryokan/hotel en ce qui concerne le logement paye chez l'habitant (民泊)、 le fait que 90% ne soient pas legaux n'empeche que dans mon immeuble on a du airbnb qui nous a ete tres clairement annonce par le proprietaire et qui a une autorisation de pratiquer. Apres, c'est une opinion personelle, mais si il y a une loi nationale la-dessus, a mon avis ca va etre encore plus drastique que ca, vu les effets deleteres sur les loyers (cf. Osaka)

24 Novembre 2017
11:15

Perso j'ai eu une mauvaise adresse car la personne avait rentré une fausse adresse sur Airbnb et ne m'avait pas précisé qu'il fallait que je prenne l'adresse que elle me donnait.
Pareil pour "ne parlez à personne de l'immeuble"
Va dans un dortoir ça coûte le même prix tu rencontreras plus de monde tu seras plus dans la ville et t'aura moins de merde

24 Novembre 2017
14:44

Avec sa fille de 3 ans, je suis pas certain que le dortoir soit adapté à ses besoins ...

24 Novembre 2017
14:50

Merci, à tous,

Effectivement, les dortoirs on va éviter avec ma fille...
Je vais en discuter avec mon conjoint et sinon on trouvera bien un hôtel.
Le truc intéressant avec la location d'appartements, c'est qu'on pouvait faire un peu de cuisine sûr place...
Encore merci à tous.

Nany-D
25 Novembre 2017
00:30

Bonjour
Nous avons loué 3 logements via air bnb le mois dernier.
Tout a était parfait: rapport qualité prix, hôte trés réactif, mais effectivement 1 semaine avant notre départ nous avons reçu les mêmes consignes de ne parler à personnes pour l'un des logements....
Je trouve dommage de loger dans des chambres d'hôtel quand je visite un pays! Pour ma part je continuerai à louer des appartements mais hors air bnb les resa sont souvent trés cher...

Michel
25 Novembre 2017
11:26

Bonjour. J'ai loué 2 Airbnb à Tokyo et Osaka en octobre. Ras niveau interdiction. Mais Airbnb n'a à mon avis que peu d'intérêt (sauf groupes ?). Vous devez payer 100% à l'avance pour Airbnb (les hôtels sont à annulation gratuite sans paiement la plupart du temps), vous ne voyez que rarement les hôtes (jamais dans mon cas, c'est juste du business), les prix des hôtels ne sont pas plus chers si vous cherchez bien, voir moins cher, avec des services supérieurs, et enfin le fait d'avoir une cuisine dans un appartement ne sert à rien car c'est mieux et moins cher de manger à l'extérieur. C'est juste mon avis documenté. Bon voyage.

M-F
26 Novembre 2017
10:41

Mieux vaut faire une réservation Airnbn dans une maison individuelle, il est interdit de faire du Airbnb dans aucun appartement, c'est la loi! les villes sont quadrillées suivant un système un peu bizarre ex: catégorie 1= zone résidentielle = Airbnb interdit, catégorie 2 = commerciale et Industrielle =Airbnb ok!

26 Novembre 2017
12:37

Bizarre? On a exactement le meme systeme en France, et encore une fois les reglementations different selon les departements. Les minpaku legaux existent,, mais vu comme c'est drastique, la majorite ne le sont pas.

28 Novembre 2017
04:01

bonjour
je vous conseille vivement de ne pas utiliser ce genre d'hébergement, surtout dans une co propriété.
le pays étant ce qu'il est les voisins risquent de vous dénoncer ou de dénoncer votre hébergeur aux autorités.
les règles sont très respectées ici et il est préférable de ne pas prendre de risques.
comme indiqué plus haut il existe un réseau d'hébergements de type hotels pour salary man bien placé au niveau des prix, je pense entre autres aux APA hotels mais il en existe d'autres
bon séjour

M-F
28 Novembre 2017
07:11

Il y a quand même des locations Airbnb déclarées et légales, mais ce ne sera jamais dans un immeuble quelqu'il soit, au Japon,
Vous pouvez louer dans 1 "Minchuku" aussi...

28 Novembre 2017
11:45

J'ai été pas mal en AirBnb ces dernières années. Je trouve que c'est très pratique quand on est un groupe. De plus, et contrairement à Michel, ne pas avoir de cuisine disponible me parait difficilement concevable pour un séjour de 3 semaines, par exemple. (Manger dehors à tous les repas, ça me rend plutôt malade.)
De toutes mes expériences, je n'ai que rarement eu les consignes du type "ne pas parler aux voisins" (mais toujours "attention à ne pas faire trop de bruit"). Jamais eu de souci réel en tout cas.
Je pense que si tu peux, louer une maison est bien plus safe qu'un appartement (dans le cas où AirBnb ne soit effectivement pas accepté par la copropriété) ! Il y a de très petites maisons au Japon, même à Tôkyô on en trouve sur AirBnB.

MG
07 Février 2018
17:01

Notre réservation pour Tokyo pour le mois de mai vient d’être annulée ! La raison évoquée est la réglementation et l’interdiction de louer sur une courte durée. Nous avions eu également la consigne par l’hote lors de la confirmation de réservation de ne pas indiquer aux voisins que nous passions par airbnb. Nous avons été surpris mais bon ! Nous comprenons aujourd’hui pourquoi. Il nous faut maintenant trouver un autre hébergement. Pour 7 jours, nous ne souhaitons pas aller dans un hôtel

08 Février 2018
02:18

bonjour
il me semble qu'il y a des campings en périphérie de Tokyo
ce peut être une expérience intéressante si vous ne voulez pas aller à l'hôtel
bon séjour

JulieG
20 Mars 2018
10:22

Bonjour, mes deux réservations AirBnb de Tokyo pour Juillet et Août 2018 viennent d'être annulées aussi... J'espère être remboursée vite par le site, ça s'est passé comment pour vous MG ? Vous avez été remboursé intégralement?
Il va falloir qu'on retrouve rapidement des hotels maintenant... J'espère qu'il en restera dans notre budget. Mais les chambres n'ayant pas de cuisine en général, on sera obligé de manger à l'extérieur tous les matins et tous les soirs en plus du midi... Les hotels seront moins typiques que les logements qu'on avait réservé. Je suis dégoutée!

MG
20 Mars 2018
11:19

Oui nous avons été remboursé intégralement par airbnb, sous 15 jours environ. Nous avons fait une nouvelle réservation sur le site, mais il est vrai que le choix était restreint et plus onéreux sur le secteur où nous souhaitions aller. Nous avons toutefois finin par trouver notre bonheur. Nous avons filtré notre recherche par « superhost » n’ayant jamais annulé aucune réservation. Ce dernier habite dans le même immeuble et n’a fait aucune recommandation particulière sur notre présence.
J’espere que vous trouverez aussi votre bonheur. Bon courage dans vos recherches
Bonne journée

20 Mars 2018
12:01

J'ai vu passer récemment un tweet à ce propos venant d'un français vivant au Japon qui disait qu'Airbnb avait fait évoluer son application pour les hôtes Japonais souhaitant louer dans un minpaku.

Certains pré-requis sont obligatoires comme, entre autres, une limitation de Max 180j/an, enregistrement en mairie et lien avec MyNumber (pour les impôts), pose d’un autocollant, soumis à approbation du syndic de l’immeuble ...

C'est entré en vigueur ce mois-ci et c'est obligatoire à partir du 14 Juin 2018.

20 Mars 2018
12:32

Bonjour,

Pour notre séjour à Tokyo (7jours), nous avons finalement choisi un hôtel. Il se situe à Nippori et nous disposeront d'un kitchenette( frigo et micro onde/ bouilloire). Il s'agit du Mystays Nippori, je pense qu'il en existe dans d'autres quartiers. En espérant que cela vous aidera si vous choisissez finalement de dormir à l'hôtel.

JulieG
20 Mars 2018
15:11

Merci pour vos réponses et vos conseils. AirBnb a lancé la procédure de remboursement cet après-midi pour nos réservations (hyper rapide donc), il faudra juste le temps que ça apparaisse sur mon compte. En tout cas pour tout ceux qui ont une réservation à Tokyo dans les mois à venir : renseignez vous sur la validité de votre séjour et prévoyez une solution de secours ! Car à priori la loi est déjà effective à Tokyo, même si le risque de "sanctions" ne passe qu'en Juin.
Bon voyage à tous =)

Silvia
12 Avril 2018
09:20

Aujourd'hui, j'ai reçu un mail au sujet de l'appartement à Osaka que j'ai réservé pour juillet sur Booking mais c'est pas très clair pour moi : "Salut, Merci beaucoup pour votre récente réservation. La réservation est en raison de la réglementation japonaise lié à AirBnb. Après ce changement de politique, nous sommes incapables de garder cet appartement à louer. Merci pour votre compréhension". La réservation reste sur Booking et sur d'autres sites de réservations d’hôtel mais ne figure pas sur AirBnb. Vous en pensez quoi ? (ça m'avait pris presque un mois de recherche pour trouver cet appartement parfait)

12 Avril 2018
11:31

Pourquoi airbnb t'enverrait un email alors que t'as une resa booking...?

Silvia
12 Avril 2018
13:18

Je vais m'expliquer un peu mieux, j'ai réservé un appartement le "Travilla Namba Swiss" sur Booking.com il y a de ça un mois. Aujourd'hui, j'ai reçu un mail de Booking comme si c'était une réponse de l'établissement avec le message que j'ai cité avant. Je n'ai jamais réservé sur AirBnb, je ne connaissait pas ça jusqu'à aujourd'hui. Surtout que cet établissement est aussi sur pleins d'autres sites de réservations d'hotels mais ne figure pas sur le site de AirBnb alors je trouve ça bizarre qu'il me parle de ça.

Silvia
27 Avril 2018
13:38

"Mise à jour" J'ai de nouveau reçu un message de Travilla disant qu'ils avaient légalisé leur situation et que je pouvais refaire ma réservation si j'étais toujours intéressée (ce que j'ai fait du coup!) ^^

12 Avril 2018
12:27

bonjour,
j'ai du mal à suivre, pourquoi avez vous réservé sur air b n b alors que ce système de location est maintenant très réglementé au japon et purement et simplement interdit dans beaucoup de copropriétés?
j'en parlais justement avec des personnes habitant dans un quartier résidentiel de Tokyo et beaucoup de problèmes avaient été signalés au responsable de l'immeuble, bruits nocturnes, non respect des jours de ramassage des poubelles et déchets non triés etc etc...
ce système est tout simplement incompatible avec la mentalité des japonais, il y avait même une histoire qui circulait ici au sujet d'expats gaijins qui n'avaient rien trouvé de mieux à faire que de louer leur appart de fonction à des touristes loooool Et oui, vous lisez bien: un appart mis gracieusement à dispo d'expats sous loué à des touristes :) y'a pas de petits profits hein? :D
j'écoute les news sur l'ordi et j'ai appris que la mairie de Paris avait déposé plainte contre la World Company de la loc au black car des apparts non enregistrés étaient toujours listé sur leur site :)
bon séjour
réservez plutôt hors des villes ou mieux, allez à l'hôtel :D
bon séjour

12 Avril 2018
13:36

Et les entreprises qui font la blanchisserie et le nettoyage pour des minpaku detenus par les agences immobilieres c'est les gaijin aussi?

12 Avril 2018
14:16

oui, en même temps il y a des japonais qui sont tueurs à gages ou trafiquants de drogue, ça ne veut pas dire pour autant que les gaijins sont autorisés à faire la même chose :D
tu te doutes bien qu'un expat qui a un logement de fonction à Minato ku n'est ni en visa PVT ni en baito et n'a donc théoriquement aucun problème pour boucler ses fins de mois grassement payé qu'il est par son employeur :D
le souci c'est que ses voisins japonais sont issus de classes sociales élevées et vu les tarifs de l'immobilier à Tokyo ils sont en droit de prétendre à un minimum de tranquillité, d'autant plus que beaucoup d'entre eux, surement la majorité, n'ont jamais entendu parler de la World Company :D
les règles au Japon sont fixées par et pour les locaux, c'est clair que vu de France ça peut paraitre abstrait mais ce sont des choses à savoir et à respecter
tu vois bien que la formule est de plus en plus règlementée et même interdite dans des villes touristiques européennes, Barcelone, Paris etc...
pour ma part j'habite en maison individuelle à Saitama et il ne me viendrait jamais à l'idée de la louer à des touristes, j'imagine même pas la tête de mes voisins s'ils s'en rendaient compte :D
après si la façon de vivre au Japon ne convient pas à certains ils sont libres de quitter le pays, personne ne les retient, hein? :)

12 Avril 2018
13:34

Ah d'accord. Peut etre qu'ils limitent leurs activites, je ne connais pas la duree maximum autorise a Osaka. Ou, gros probleme des minpaku dans le monde, ils n'ont pas aime ton profil.

BIBEHE NONGA
27 Avril 2018
09:59

J'avais préparé nos 3 semaines de voyage en août en février et depuis 2 semaines les annulations tombent (Tokyo, Kyoto, Kanazawa) autant dire qu'il est difficile de trouver dans notre budget pour 5 aujourd'hui. Je ne fais plus confiance qu'à nos résa en campagne!

27 Avril 2018
10:16

Bonjour
Comme indiqué plus haut il existe des réseaux d'hôtels bon marché situés un peu partout dans le pays.
Si vous tenez absolument à réserver sur un site regardez toujours du côté de booking ou rakuten, vous devriez trouver facilement votre bonheur.
La politique du gouvernement tend actuellement à développer le tourisme en défendant bien évidemment les intérêts des professionnels du secteur, c'est plutôt une bonne nouvelle vu d'ici
Bon séjour

CHOUTEAU GAETAN
23 Mai 2018
12:19

bonjour
pareil pour moi je viens de recevoir un mail de mon hote airbnb du japon (tokyo) pour juillet 2018.
j'ai réservé depuis décembre 2017. Et là il vient de me dire que la location via air b n b n'est plus possible et il doit annuler.
je vais voir pour une résa sur booking. dommage
bon voyage a tous
kampai

umi chan
06 Juin 2018
07:16

Bonjour a tous !

Savez-vous ce qu`il en est des experiences air bnb ? Comment sont-elles reglementees ?
Domo arigato

06 Juin 2018
09:10

Bonjour,

J'ai vu passé plusieurs tweets à ce propos. Le premier il y a un mois qui disaient que de nombreux loueurs n'étaient pas au courant de cette loi et qu'ils l'avaient apprise par les locataires leur demandant s'ils étaient aux normes (rassurant ...) . Et le deuxième hier, qui disait que 80% des annonces sur Tokyo avaient déjà été retirées. J'ai été jeter un coup d'oeil par curiosité et ça ne m'a pas sauté aux yeux, l'offre est toujours importante mais les prix ont augmentés. Par contre, dans toutes les listes que j'avais fait pour mon séjour d'avril 2018, toutes les annonces de Tokyo que j'avais gardé ont disparu.

Zess
07 Juin 2018
16:06

Bonjour,

J'ai fait une réservation sur AIRBNB pour octobre sur Kyoto et mon hôte m'a confirmé détenir une licence qui lui permet de louer ces logements ' Running hotel" . Mais a ce que j'ai compris , sans licence, les particuliers n'ont pas le droit de louer sauf de janvier à mars via AIRBNB.
Pour les autres villes je ne sais pas

07 Juin 2018
19:43

Bonjour, nous avons réservé un logement sur airbnb à Nagasaki en janvier 2018, pour un séjour commençant le 17 juin 2018. Nous sommes le 07 juin, et nous venons de recevoir un mail d'airbnb nous annonçant que notre location est purement et simplement annulée car le propriétaire n'a pas répondu aux nouvelles requises et qu'il y a fort peu de chances que ce soit le cas pour le 15 juin, date butoir pour obtenir le fameux sésame. Autant dire que le séjour tombe à l'eau car l'offre sur Nagasaki est très limitée, et il est difficile de retrouver un logement sur un si court délai. Si j'ai bien compris la loi (mais je ne suis pas juriste), cette licence est indispensable pour louer son logement. En plus de cette règlementation nationale, certaines villes peuvent ajouter certaines contraintes, notamment sur le nombre de nuitées annuelles pendant lesquelles le propriétaire peut louer son bien, ou la période à laquelle il peut le faire. En tous cas pour nous cette année les vacances ça risque d'être la Grande Motte... c'est bien, mais c'est pas pareil. Même si airbnb nous rembourse intégralement (heureusement) et qu'il nous propose des dédommagements, j'estime qu'ils auraient pu prendre en mains le sujet bcp plus tôt, ils ne l'ont pas découvert du jour au lendemain...

Mehdy
08 Juin 2018
15:34

Bonjour,
Nous aussi nous avons booker sur Airbnb pour notre voyage au Japon fin juin 2018.
Pour le moment toutes nos réservations sont maintenus et nos hôtes n'ont pas manqués de nous informer que AirBnB risque d'annuler nos voyages car ils n'auront pas leurs certifications à temps.
La plupart nous propose d'annuler le voyage et de passer outre Airbnb pour le paiement et donc de faire un paiement en main propre mais bon si on annule peux de change de revoir la totalité de notre argent.
Notre stratégie, attendre que Airbnb annule ou non nos réservations puis nous rembourse... à ce titre savez vous sous combien de temps ils remboursent ?
Puis si ils nous annulent garder contact avec nos hôtes afin de passer outre le site à la limite ...

Just Wait and See ...

09 Juin 2018
17:13

Notre hôte nous a aussi proposé de passer en direct. Mais s'il se fait prendre, il devra payer une amende de 1million de yens. Dans ce cas je ne sais pas ce qu'il pourrait advenir de nous, mais je n'ai pas envie de me faire mettre dehors par la police japonaise. J'ai bien l'impression que ces gens là ne rigolent pas bcp avec la loi !!! En ce qui concerne le remboursement cela va très vite, nous avons reçu l'intégralité du remboursement à peine 3 jours après l'annulation. J'espère que vous pourrez conserver votre location, mais si le propriétaire n'a pas son agrément pour le 15 juin, la location sera illégale. Dans 6 jours vous devriez être fixés !

YIYI42
10 Juin 2018
13:53

Bjr, nous avons loué 2 logements pour 4 (1 d'une semaine à OSAKA et 1 une semaine à TOKYO) par AIRBNB. Compte tenu de la loi Japonaise sur ces types de location, est-ce que systématiquement AIRBNB nous contacte si le logement que nous avons loué n'est pas en règle avec la loi japonaise ou devons nous contacter la personne qui s'occupe des logements directement afin de savoir si ils sont OK ? Il y a un des 2 logements que je ne retrouve pas sur le site de AIRBNB l'autre y est toujours mais je n'ai aucune nouvelle m'informant que la location semblait être annulé ou maintenu. Est-ce que AIRBNB rembourse toujours d'autant que nous n'avons payé que la moitié de l'un des 2 logements ? Merci pour vos bons conseils.

17 Juin 2018
19:19

Après l'interdiction de détenir une ligne de portable pour les visiteurs restant moins de 90 jours au Japon, voilà une nouvelle atteinte aux libertés des visiteurs étrangers: l'interdiction de séjourner dans des logements de leurs choix décents dans des conditions "normales". Par ces termes j'entends tout ce qui n'est pas de l'ordre du dortoir, lovehôtel, capsule ou share house car oui contrairement à ce que pense le bureau du tourisme japonais, l'étranger n'est pas forcément attiré par les auberges espagnoles, n'a pas forcément envie de se retrouver parqué avec ses compatriotes en vacances, et peut également être amené à résider avec sa famille et pour une durée de 90 jours au même endroit. Et faire ses courses comme tout le monde sans devoir dépenser au restaurant tous les jours. Quand j'entends certains dire: ça ne sert à rien d'avoir une cuisine, autant manger à l'extérieur, je rigole. Et mes amis Japonais, qui peuvent contrairement à ce que l'on pense, avoir des enfants, rigolent bien eux aussi. J'ai réservé de nombreuses fois sur airbnb pour nous et nos deux enfants pour des périodes de 6 à 7 semaines ou plus car mon travail m'amène à résider parfois 2 mois au Japon. Rien à dire question qualité/prix, appartements propres, fournitures, amabilité de l'hôte, etc... rien à dire sur la clarté du site non plus. Introuvable avec d'autres formules soit disant "légales" et "officielles" promues par les "professionnels du secteur" ryokan, hôtels, ou autres avec tarifs chers, sites mal faits n'inspirant pas confiance ou proposant un choix plus que restreint. (Merci Oakhouse de proposer avec l'intelligence qui caractérise l'administration japonaise au sens large une résidence short term sans la literie et les ustensiles de cuisine, heureusement qu'on connaissait du monde pour nous dépanner) On comprend mieux le contexte dans lequel le gouvernement japonais, dépendant des lobbies de l'hôtellerie (entre autres) a décidé d'attaquer cette plateforme, et avec ses utilisateurs, subitement. Si on voulait piéger les gens on ne se serait pas pris autrement. Car oui, contrairement à ce que l'on peut penser au premier abord, le Japon est encore moins bien équipé en terme d'offre d'hébergement touristique que ne l'était par exemple la Grèce avant les JO de 2004, c'est pourquoi la location de particulier est INDISPENSABLE. Très peu de système de location d'appartements, des offres réduites aux zones les plus touristiques, des hôtels boudés par les japonais eux mêmes, des complexes hôteliers d'une autre époque abandonnés qui n'ont pas su s'adapter (c'est à dire aux classes moyennes). C'est simple même à Hakone et à coup de promotion certaines chambres restent désespérément vides et on essaie de faire du forcing auprès des entreprises pour obtenir la venue de quelques salariés en groupe. Et les JO de 2020 approchant, il fallait s'attendre à ce que l'hôtellerie attrape la grosse tête, à coup d'"omotenashi" et autres. Je suis profondément choqué par la décision unilatérale à l'encontre des locations de particuliers et encore plus par les prétextes qui sont trouvés (les étrangers pris comme boucs émissaires qui soi-disant ne font pas le tri, font du bruit, etc...) car les Japonais en font autant, en France comme chez eux, quand ils y sont contraints. Car effectivement les règles de tri peuvent à juste titre être intenables. Je pense même que le tri peut être plus efficace et mieux suivi dans certaines villes en France que dans certains quartiers de Tokyo. Il ne faut pas y accorder de crédit plus qu'aux rumeurs d'étrangers faisant du tapage. Pourquoi ne portent-ils pas plainte? tout simplement parce ce sont des affabulations. Ou alors des rumeurs venant d'une personne aigrie pour x raisons et qui vient pourrir la vie du reste de la copropriété. Tout comme dans un autre domaine, la propriétaire d'un restaurant de l'artère principale de Kamakura qui faisait le tri à l'entrée et m'avait dit avec un regard agressif: "si vous ne pouvez pas lire le japonais vous ne pouvez pas entrer" le stratagème n'ayant pas fait mouche, nous nous sommes retrouvés dévisagés tout au long du repas comme si nous avions atterri au fin fond d'un village de Calabre. Mais c'est universel et ce n'est pas propre au Japon. Je suppose. Les serveurs de certains cafés parisiens sont aussi très agressifs. Et en pleine période de grève un employé de la sncf se moquait d'une touriste chinoise qui voulait changer son billet en lui riant au nez. Mes enfants et les enfants japonais du quartier ont toujours joué et crié dans le parc devant notre immeuble airbnb et ça n'a jamais gêné personne. Et les mères japonaises accouraient, se tordaient de rire, leurs mari aussi, et nous faisions tous connaissance. Pas plus que moi ou d'autres avons porté plainte parce que les cris des lycéens jouant au baseball nous tapaient sur le système. Alors que le gouvernement prenne une décision de la plus haute importance pour la sécurité des enfants: pourquoi ces gens s'obstinent-ils à rouler avec leurs vélos sur le trottoir alors que c'est interdit? Je suis profondément choqué par la décision du gouvernement et surtout cette volonté, pour masquer les intérêts des grands groupes, de donner du crédit aux rumeurs et de jeter la suspicion vis à vis de l'étranger (et la paranoïa vis-à-vis du voisin de manière générale) Je conseillerais donc au voyageurs de se détourner des centres villes et de trouver des logements dans les villes de banlieue où personnellement, je n'ai jamais eu de souci. Pourtant les communautés étrangères peuvent y être assez présentes. C'est la même problématique que dans les autres grandes villes du monde. Un ami japonais travaillant pour une NPO me l'avait bien dit, l'ambiance devient délétère du fait d'une minorité, et les atteintes envers les étrangers, résidents ou non sont bien souvent infondées. Ceux qui de plaignent du bruit alors qu'ils vivent dans le centre de Tokyo ont une mentalité bien étrange. La même qu'on retrouverait dans certains arrondissements que Paris. Alors il leur reste à partir en périphérie (ils paieront moins cher par la même occasion) ou effectuer les travaux d'isolation qui s'impose. Quand à l'interdiction des airbnb à Kyoto - qui soit dit en passant attire de nombreux utilisateurs japonais du Japon ou d'outre-mer- cela n'est pas étonnant, les habitants du Kansai disent eux-mêmes que les habitants de Kyoto sont bizarres et beaucoup ont toujours détesté la mentalité de ses habitants.
J'imagine que pour un visiteur qui comptait se rendre au Japon pour la première fois, la pilule sera difficile à avaler. Et il aura raison de trouver une autre destination plus hospitalière avec le comportement plus qu'insultant des autorités. Avec l'arrivée des JO, le pays montre une image déplorable, en laissant des familles à la rue sans aucune compensation (les 10 millions de dollars d'aide auraient dû être levés par le Japon et non par airbnb). Il risque de s'en mordre les doigts à terme. Pour ma part, j'ai préféré depuis l'année dernière passer directement par mon propriétaire au Japon et le payer en liquide. C'est encore ce qu'il y a de mieux à faire je pense, une fois que vous êtes sûr de la personne, car airbnb permet avant tout de tisser des liens avec les locaux. Cela peut donc servir par la suite. Un autre conseil: si vous cherchez un logement en copropriété, privilégiez les nombreuses annonces où le propriétaire indique qu'il parle également chinois, il y a de fortes chances pour que la copropriété appartienne à sa communauté, et vous serez tranquille. En effet beaucoup de Chinois installés au Japon louent leurs logements pour les touristes. Le problème du tri ne se pose pas. Je plaisante bien sûr, ils sont bien plus respectueux de l'environnement que certains ne le pensent. Et vu que le développement touristique du Japon dépend en grande part des Chinois, sans vouloir heurter personne, j'ai bon espoir pour l'avenir d'airbnb au Japon. PS: Je n'ai aucun ressentiment contre le Japon, bien au contraire, mais je crois que quand on aime son pays, il faut aussi ouvrir les yeux et ne pas se voiler la face. Mes collègues japonais partagent le même point de vue.

Ajouter une réponse
Pour en apprendre plus sur le Japon, consultez les eBooks Kanpai

Avec toutes ses spécificités, le Japon est une destination un peu à part. Préparer son voyage peut s’avérer compliqué et l’on se retrouve parfois un peu perdu(e).

Fort de plus de 10 ans de voyages au Japon, l’auteur livre ici toutes les informations à connaître pour organiser votre séjour au Japon dans les meilleures conditions, de la préparation à l'arrivée sur place, en passant par la sélection des visites jusqu'à la constitution de votre itinéraire.

Les deux systèmes syllabaires appelés "Kana" sont à la base de l’écriture nippone et il est indispensable de les connaître sur le bout des doigts pour commencer à lire et écrire le japonais.

C’est pourquoi nous avons souhaité développer notre propre méthode précise et complète, qui vous permettra d’apprendre les Kana japonais rapidement et de bien les retenir sur le long terme.