Coupe du Monde de Rugby 2019

Le rendez-vous international de l'Ovalie au Japon

Alors que la France commence tout juste sa préparation pour accueillir la Coupe du Monde de Rubgy en 2023, le Japon finalise les derniers préparatifs, à six mois du match d'ouverture qui aura lieu le 20 septembre 2019 au Tokyo Stadium. L'engouement est déjà au rendez-vous et le comité d'organisation se félicite du succès commercial de la billetterie qui a dépassé ses attentes dès 2018. Le peu de places restantes disponibles devrait partir comme des petits pains.

Acheter des places de rugby pour la CDM 2019

Depuis janvier 2018, les supporters de la première heure ont opté pour des packages édités par les agents de voyage locaux et officiels listées ici (Eventeam et Couleur Rugby pour la France).

Depuis le 19 janvier 2019, la vente de tickets est ouverte au grand public sur la base du "premier arrivé, premier servi". Cette phase d'achat directement en ligne se déroule ici ; la première jusqu'au 31 mars 2019, puis une deuxième période est prévue à partir du samedi 18 mai 2019 à 11h (heure française) jusqu'à fin juillet. Néanmoins, les matchs les plus demandés, c'est-à-dire ceux avec les équipes du Japon, de la Nouvelle-Zélande, de l'Irlande et de l'Angleterre, sont déjà quasiment tous complets. Et il faut parfois s'armer de patience et de chance pour finaliser sa commande.

Les derniers irréductibles pourront espérer trouver leur bonheur au moment de la revente officielle des billets achetés en sec uniquement. Un site Internet est en cours de préparation et sera accessible à partir du vendredi 31 mai 2019 à 11h (heure française).

Sur les 170 nations étrangères qui ont déjà achetées des places, la France arrive quatrième (7,7%) en terme de volume de tickets vendus, derrière l'Angleterre (23,9%), l'Australie (15,6%) et l'Irlande (7,9%). Les Bleus pourront ainsi compter sur leur public qui se montre déjà bien investi.

400.000 étrangers sont attendus pour l'évènement. Le comité d'organisation de la compétition a prévenu en mai 2019 les 12 villes qui accueilleront des matches en leur demandant de ne pas manquer de bière pour les supporters !

Infrastructures et villes d'accueil

Au final, ce sont douze villes, du nord au sud de l'archipel, qui accueilleront les quarante-cinq matchs de la Coupe du Monde de rugby 2019 :

  • Hokkaido : Sapporo (Dome)
  • Tohoku : Kamaishi (Recovery Memorial / Unosumai Stadium), le seul stade neuf construit pour le championnat et en mémoire des évènements du 11 mars 2011, dont nous avons visité les travaux début 2017
  • Kanto : Kumagaya (Rugby Stadium), Tokyo (Chofu Ajinomoto Stadium, qui accueille finalement le match d'ouverture), Yokohama (International Stadium, qui accueillera la finale le 02 novembre)
  • Chubu : Fukuroi (Shizuoka Stadium ECOPA), Toyota (Stadium)
  • Kansai : Kobe (Misaki Park Stadium), Higashi-Osaka (Hanazono Rugby Stadium)
  • Kyushu : Fukuoka (Hakatanomori / Level-5 Stadium), Oita (Bank Dome), Kumamoto (Umakana Yokana / Prefectural Athletic Stadium)

Carte Coupe du Monde rugby 2019 au Japon

Bienvenue chez les Brave Blossoms

L'équipe nationale japonaise, surnommée les Brave Blossoms (littéralement "les floraisons courageuses"), appartient à la poule A et son calendrier de match de poule est le suivant :

  • Japon / Russie : le vendredi 20 septembre 2019 à Tokyo (12h15 heure française, match d'ouverture)
  • Japon / Irlande : le samedi 28 septembre 2019 à Shizuoka (9h15 heure française)
  • Japon / Samoa : le samedi 05 octobre 2019 à Toyota (12h30 heure française)
  • Japon / Écosse : le dimanche 13 octobre 2019 à Yokohama (12h45 heure française)

À l'orée des JO de Tokyo en 2020, la Coupe du Monde de Rugby s'annonce de bonne augure pour les Japonais et leur équipe nationale mais aussi pour les primo-visiteurs, qui vont ainsi découvrir le pays pendant l'une de ses plus belles saisons. En effet, le mois d'octobre marque le début de l'automne avec des températures encore douces et une météo plutôt favorable, passée la période des typhons en septembre. Le feuillage rouge des érables commence au nord du Japon mais il sera encore trop tôt pour les régions du sud et celles qui bordent le Pacifique.

À découvrir également :

Que faire au Japon en octobre

Un point d'attention est à avoir sur le décalage horaire car le passage à l'heure d'hiver en France s'effectue au cours du mois d'octobre. De cette façon :

  • sous l'heure d'été, jusqu'au samedi 26 octobre 2019, il y a 7 heures de plus au Japon qu'en France
  • sous l'heure d'hiver, à partir du dimanche 27 octobre 2019, il y a 8 heures d'avance au Japon par rapport à la France

Voyager dans l'archipel se montre plutôt aisé pour les touristes, même pour les néophytes. La qualité de service à la japonaise garantit l'amabilité du personnel touristique, la sécurité et la ponctualité des transports ainsi que la bonne tenue des établissements d'hébergement. Le pays possède tout de même quelques particularités culturelles et administratives qu'il faut connaître avant de partir.

À découvrir également :

10 choses à faire avant de partir au Japon

Pour les inconditionnels de l'Ovalie, l'enseigne Tricolor Rugby, qui possède des boutiques notamment à Tokyo (Akihabara), à Yokohama (Sakuragi-cho) et à Fukuoka (Nakasu Kawabita-cho), permet de rentrer avec un souvenir en rapport avec la thématique du séjour. On y retrouve notamment les produits dérivés officiels dont les classiques totebags estampillés du logo RWC 2019, ainsi que toute une ribambelle d'objets complètement kawaii à l'effigie du duo de mascottes officielles Ren-G. À noter que la boutique en ligne officielle ne permet pas de commander en dehors du Japon.

mascottes officielles RWC 2019 Japon Ren-G

Calendrier et performance du XV de France

À l'issue du Tournoi des VI Nations 2019, les Bleus du XV de France, plutôt laborieux, sont arrivés quatrièmes et ont perdu assez tôt leurs chances de finir en tête (et même dans le trio) de la compétition. Le XV perd ainsi quelques places au classement mondial (à l'heure où ces lignes sont écrites) :

  1. Nouvelle-Zélande
  2. Irlande
  3. Pays de Galles (vainqueur en grand chelem des 6 Nations 2019)
  4. Angleterre
  5. Afrique du Sud
  6. Australie
  7. Ecosse
  8. France
  9. Fidji
  10. Argentine
  11. Japon (au pied du Top 10)

La tâche du sélectionneur français Jacques Brunel, qui réfléchit à la composition officielle de l'équipe qui partira au Japon, est encore loin d'être achevée. Le XV de France fait partie de la poule C pour la Coupe du Monde. Le planning des rencontres avec ses quatre premiers adversaires est le suivant :

  • France / Argentine : le samedi 21 septembre 2019 à Tokyo (9h15 heure française)
  • France / États-Unis : le mercredi 02 octobre 2019 à Fukuoka (9h45 heure française)
  • France / Tonga : le dimanche 06 octobre 2019 à Kumamoto (9h45 heure française)
  • Angleterre / France : le samedi 12 octobre 2019 à Yokohama (10h15 heure française)

En cas de qualification en quarts de finale, l'équipe française jouera au Oita Stadium, le samedi 19 ou le dimanche 20 octobre. Les matchs de poule des Bleus se concentrent donc sur deux principales destinations : la capitale tokyoïte ainsi que sa banlieue et l'île de Kyushu. L'occasion pour les supporters de découvrir plusieurs facettes du Japon.

On reconnaît immédiatement à la mégalopole tokyoïte son côté sur-urbanisé avec plusieurs quartiers d'affaire où s'agglutinent de nombreux gratte-ciels. On retrouve ce même paysage chez sa petite sœur, Yokohama, ville portuaire au sud de la baie de Tokyo, qui a grignoté un peu de place avec son polder ultra-moderne sur la mer. Cependant derrière cette couche de béton, les grandes villes japonaises cachent un patrimoine historique qui s'échappe ici et là, entre deux autoroutes aériennes ou niché sous les rails du train. Il ne faut pas hésiter à s'enfoncer dans les ruelles traditionnelles et à franchir les portes des enseignes en kanji pour découvrir l'âme des Japonais et toute leur richesse culturelle. Le réseau de transports en commun et notamment celui des trains se montre extrêmement dense et ponctuel.

À découvrir également :

Tokyo - L'extraordinaire capitale japonaise aux mille facettes

À 1.000 kilomètres au sud de la capitale, Kyushu est une île encore l'état brute, définitivement volcanique et dont ses entrailles bien vivantes comme Sakurajima et le Mont Aso, façonnent le paysage et la vie quotidienne des locaux. On expérimente les bains chauds onsen au sein des villes d'eaux telles que Yufuin et Beppu dans la préfecture d'Oita. On revient sur le passé féodal du Japon avec la visite des châteaux de Kumamoto et Kitsuki. Et surtout, on découvre Fukuoka et son atmosphère tranquille où il est bon de se détendre et de goûter aux spécialités culinaires locales. En dehors des centres-villes, on s'y déplace plus facilement en voiture.

À découvrir également :

Kyushu - L'île subtropicale du sud du Japon

Si ce n'est pas déjà fait, suivez Kanpai sur les réseaux sociaux (Facebook / Twitter) pour vous tenir au courant des résultats des matches français et japonais !

Article intéressant ?
4.86/5 (7 votes)

Galerie photos

  •  Design Coupe du Monde de Rugby au Japon en 2019 ©The Official #RWC2019 Online Shop
  • Ballon de rugby officiel Coupe du Monde 2019 au Japon ©Decathlon Pro
  • Coupe Webb Ellis au Japon en mai 2017 pour RWC 2019 ©Photo Dave Rogers - World Rugby/World Rugby via Getty Images

Informations pratiques

Comment s'y rendre

Tarif

Retirez vos Yens sans frais avant de partir

Hébergement

Réservez votre hôtel via Booking ou Hotels.com

Accompagnement privé

Connexion internet

Restez connectés avec un Pocket Wifi au Japon

Assurance

Soyez couverts en cas d'accident

Ressources

Site officiel (en anglais)

Pour aller plus loin

Bien préparer son voyage au Japon

Kanpai vous suggère également ces articles