Miura, bateaux de pêche au port de Misaki

Miura

La cité du thon au sud de la péninsule

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Miura est une petite ville au sud de la péninsule éponyme, dans la préfecture de Kanagawa. Destination appréciée des Tokyoïtes pour un week-end en nature, la bourgade est également réputée pour son port de pêche de Misaki, où de nombreux thons maguro arrivent par bateaux et sont préparés sur place pour être dégustés frais.

À quelques encablures au sud de Tokyo, la péninsule de Miura se dessine après Kamakura, introduite par la ligne Zushi-Yokosuka. Tout au sud de celle-ci, c'est la ville éponyme qui nous intéresse ici, et notamment la zone qui s'articule autour du port de Misaki, face à l'île de Jogashima. Relativement rural et bien protégé des touristes, le décor héberge des habitants agréables et ouverts.

Miura, étals de poissons du marché couvert Urari au port de Misaki

Port de pêche de Misaki et spécialités maguro

On y arrive de préférence tôt le matin pour se rendre au marché aux poissons de Miura (Misaki Wholesale Seafood Market) et assister à une vente aux enchères de thon qui débute à 8h, à l'image de ce qu'on peut voir à Toyosu dans la baie de Tokyo, qui remplace l'historique Tsukiji. Les poissons congelés et alignés au sol sont visités par les acheteurs qui jugent un à un la qualité de la chair avant de négocier les prix. Il est ensuite possible de prendre sur place un petit-déjeuner japonais à base de poisson 🐟 frais et grillé, de riz et d'une soupe.

On continue dans la même thématique, direction le marché couvert Urari (Misaki Fisherina Wharf Urari) qui présente les butins tirés de la pêche récente, pour faire y quelques emplettes gourmandes. La spécialité ici : le bien-aimé maguro, thon japonais et son suprême toro, thon gras qui se dégustent préférablement en sashimi. Le 2ème étage du marché est quant à lui consacré à la vente de fruits et légumes frais de la région (radis daikon, chou, melon). Les prix pratiqués défient toute concurrence lorsque l'on vient de la capitale.

Après ces bonnes affaires, on s'arrête dans l'un des restaurants de thon du coin pour déjeuner, où l'ambiance conviviale permet d'apprécier les poissons cuisinés du jour. Une balade digestive jusqu'au sanctuaire Kainan-jinja, sur les hauteurs du port, permet d'apprécier les ruelles tranquilles où chacun vaque à ses occupations.

Miura, restaurant de thon Misakikan Honten au port de Misaki

Plages le long du littoral rocheux

La visite du reste de la ville de Miura se poursuit le long de son littoral rocheux, où se dessinent des baies habillées de plages de sable ou de cailloux. La destination estivale la plus populaire reste la baie de Kaneda sur la côte est, avec sa plage 🏖 principale Miurakaigan (三浦海岸) accessible à pied depuis la gare éponyme. Le sentier côtier Miura Reef, à l'extrémité sud de la péninsule, retient également l'attention.

Le littoral ouest, face à la baie de Sagami, se montre encore plus découpé avec des paysages marins aux formes abruptes et parfois surmontés par le Mont Fuji 🗻 en ligne d'horizon. On en profite également pour découvrir la réserve naturelle de Koajiro no Mori (小網代の森) et s'enfoncer dans une végétation luxuriante via des chemins balisés sur pilotis.

Miura, bateaux de pêche et de tourisme au port de Misaki

Miura peut se voir comme une destination balnéaire et rurale à la fois. Les possibilités d'hébergements sont nombreuses en comparaison à la taille modeste de la ville, et l'on peut trouver aussi bien des resort tout confort avec vue sur mer que des solutions de logements plus simples et proches de la nature comme le camping.

Concernant les transports, on recommande de s'y rendre en voiture 🚙 pour gagner du temps mais le combiné train 🚅 + bus fonctionne également depuis Tokyo ou Yokohama. Sur place, on conseillera la location de vélo 🚲 pour découvrir la ville et le trajet en ferry ⛴️ pour rallier la petite île de Jogashima.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Miura et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 05 juillet 2021