Jogashima (Miura), côte rocheuse au sud-ouest de l'île

Jogashima

L'île à l'extrémité sud de Miura

L'avis Kanpai
Ajouter à mes lieux favoris
Déjà visité

Jogashima est un îlot rocheux situé à l'extrémité sud de la péninsule de Miura, dans la préfecture de Kanagawa. Rurale et tournée vers l'océan, cette petite île offre une balade vivifiante le long de sa côte rocheuse irrégulière et sauvage, issue d'anciennes éruptions volcaniques.

Pour poursuivre la visite de la péninsule de Miura, Jogashima se dévoile à l'extrémité sud de la botte, côté baie de Sagami. On y accède par l'unique pont Jogashima-ohashi, dont le péage pour les voitures 🚙 réclame seulement 150¥ (~1,16€). Alternativement, des liaisons par bateau s'effectuent en quelques minutes depuis le port de Misaki.

L'île, tout en long, s'étend sur environ 1 kilomètre d'est en ouest. Comme coupée en deux, elle n'est bétonnée que sur sa façade nord, du côté Miura et protégée du vent, alors que sa grosse moitié sud laisse place à la végétation et la côte rocheuse, en direction du Pacifique.

Jogashima (Miura), phare de Jogashima

Balade au grand air sur la côte rocheuse

On visite principalement les alentours de ses deux phares, éloignés de 2 kilomètres chacun et reliés par un sentier qui requiert environ 1 à 2 heures de marche, entre balade et points de vue naturels :

  • le phare d'Awazaki, situé à l'extrémité sud-est de Jogashima, est encadré par un plateau de verdure très aéré et calme, où l'on peut voir fleurir de nombreuses jonquilles à la saison froide et observer les oiseaux sauvages comme des cormorans, des hérons ou encore des rapaces ;
  • le phare de Jogashima, situé au sud-ouest de l'île et construit, pour l'anecdote, par le Français Léonce Verny à la fin du XIXe siècle, est réputé pour ses jolis couchers de soleil et sa ligne d'horizon sur l'île d'Oshima, premier territoire de l’archipel d’Izu.

En chemin le long du littoral méridional, on admire la variété des formations volcaniques entre falaises, petites criques et rochers de lave sculptés par l'érosion marine. On s'arrête ainsi devant la formation la plus connue de Jogashima, baptisée Uma no Se Domon. Cette grotte, à l'origine sous-marine, s'est élevée d'une dizaine de mètres au-dessus de l'eau lors du grand tremblement de terre du Kanto de 1923.

Jogashima (Miura), côte rocheuse au sud-ouest de l'île 3

Escapade hors du temps et de l'urbanisation

Inutile d'imaginer une activité débordante ici : l'ambiance surannée dévoile une nature rurale doucement laissée à l’abandon, où les quelques pêcheurs sur leurs barques voient défiler de rares jeunes à scooter qui déambulent entre des plages 🏖 laissées sauvages. On croise également quelques chats plutôt bien nourris et qui paressent tranquillement au rythme de la vie locale.

Soyons réalistes : on ne se déplacera pas à Jogashima uniquement pour la découvrir à elle seule tant ses points d'intérêt se font rares. Toutefois, elle apportera un complément agréable à la visite de Miura, par exemple en fin d'après-midi pour y admirer le coucher de soleil s'écrasant sur ses rochers volcaniques et peut-être apercevoir le Mont Fuji 🗻 se dévoiler en toile de fond.

⬇️ Plus bas sur cette page, découvrez nos conseils de visite à Jogashima et autour.
Par Kanpai Mis à jour le 23 juillet 2021